La hausse de la demande en Asie dope les résultats de Coca-Cola

Shutterstock.com

Coca-Cola a dépassé ses prévisions trimestrielles grâce à la forte demande pour ses sodas. En Asie plus particulièrement, les consommateurs semblent revenir à leurs habitudes d'avant la pandémie.

 

Niveau de 2019

En mars, les volumes, un indicateur clé de la demande, ont finalement retrouvé leur niveau de 2019. C’est ce qu’a annoncé le producteur de sodas Coca-Cola.

 

Les consommateurs ont acheté davantage de sodas en Chine et en Inde, ce qui a compensé les moins bons résultats aux États-Unis et en Europe occidentale, où les restrictions étaient plus strictes et où les consommateurs étaient souvent contraints de rester chez eux. Plus que son grand rival PepsiCo, Coca-Cola dépend des ventes dans les restaurants et les bars et lors d'événements.

 

Le volume est resté stable au premier trimestre, après avoir baissé tout au long de l'année dernière, tandis que le chiffre d’affaires organique a pris 6 %. Le chiffre d’affaires a atteint 9,02 milliards de dollars (7,5 milliards d'euros), bien que le producteur de boissons américain ait également bénéficié d'un premier trimestre comptant cinq jours de plus qu'il y a un an. Les analystes avaient tablé sur 8,63 milliards de dollars (7,2 milliards d'euros), rapporte Reuters. Le bénéfice était également environ 10 % supérieur aux prévisions.