La Hongrie peut interdire l’étoile rouge de Heineken

La Hongrie peut interdire l’étoile rouge de Heineken

La Commission européenne a laissé entendre qu’elle ne s’opposait pas à l’interdiction que la Hongrie veut instaurer pour certains symboles, notamment l’étoile rouge utilisée dans le logo de Heineken.

« Souffrance du peuple hongrois »

En mars dernier le gouvernement hongrois annonçait son intention d’interdire certains symboles faisant référence ou rappelant le communisme, notamment les étoiles rouges. Or depuis 1991 le logo de Heineken comprend une étoile rouge, qui devra donc peut-être être supprimée. Si la nouvelle loi est approuvée, l’utilisation de symboles ‘communistes’ pourra être sanctionnée par une amende pouvant aller jusqu’à 2 milliards de forints (6,5 millions d’euros) ou une peine d’emprisonnement.


« La commission est consciente de la souffrance du peuple hongrois. Ces terribles crimes par des régimes totalitaires en Europe ne doivent jamais tomber dans l’oubli », explique la porte-parole de la commissaire européenne au Marché intérieur, Elzbieta Bienkowska.


La Hongrie a soumis le projet de loi à la Commission européenne il y a trois mois. Pourtant Heineken avait déjà laissé entendre que l’étoile rouge dans son logo était un ancien symbole brassicole sans aucune connotation politique. Le brasseur espère à présent qu’une intervention du gouvernement néerlandais permettra de solutionner le problème. « Etant donné que le dossier est traité au niveau européen entre les deux Etats membres et la Commission européenne, nous nous abstenons de tout commentaire pour le moment », indique le porte-parole de Heineken.