La Jupiler ‘meilleur marché’ provoque des critiques

'Goedkopere' Jupiler stuit op verzet

La nouvelle action d’été de Jupiler, qui propose aux clients en verre de 30 cl au prix d’un verre standard de 25 cl, suscite de vives critiques, car ce genre de campagne inciterait à la surconsommation d'alcool. 


« L’action incite à boire »

Cette année la campagne d’été de Jupiler s’adresse spécifiquement aux cafetiers. Les clients qui commandent une Jupiler recevront un verre de 30 cl au prix du format standard de 25 cl. Cette opération a pour objectif d’attirer davantage de monde sur les terrasses de café et de soutenir l’horeca, indique Fleur Poets, porte-parole d’AB InBev.


Mais la campagne ne fait pas l’unanimité. Selon le centre flamand de l'expertise sur l'alcool et les autres drogues (VAD), l’action augmente le risque de surconsommation d’alcool. Un avis que partage Patrick Mullie, expert alimentaire à la VUB. « Les grands emballages incite à consommer plus, c’est valable tant pour la boisson que pour l’alimentation. C’est dû en partie à l’éducation : on nous apprend à manger et boire ce qu’on nous donne », explique-t-il.


Pour le VAD le problème n’est pas tant la grandeur du verre – il existe tout compte fait des verres de 33 cl –, mais plutôt le fait que le verre plus grand soit vendu à un prix plus bas. « C’est une réduction de prix, alors que le prix est justement la mesure dissuasive la plus efficace pour diminuer la consommation d’alcool », déplore Marijs Geirnaert du VAD. « Cette action incite à boire davantage, c’est regrettable. »


AB InBev n’exclut pas que le verre de 30 cl devienne la nouvelle norme. La campagne se déroulera jusqu’à fin août, après quoi le brasseur procédera à une évaluation via une enquête auprès des consommateurs et des cafetiers. « Si l’action s’avère un succès, il n’est pas exclu que le verre de 30 cl devienne le format standard », conclut Poets.