La plus faible croissance en quatre ans pour Nestlé

La plus faible croissance en quatre ans pour Nestlé

En 2013 Nestlé a enregistré un bénéfice en baisse, et ceci malgré la hausse de son chiffre d’affaires. Il s’agit de la plus faible croissance depuis 4 ans. Le CEO Bulcke souhaite miser davantage sur les soins médicaux.

L’Europe, le plus mauvais élève du groupe

Hors reprises et effets de change, le chiffre d’affaires du géant agroalimentaire s’élève à 92,2 milliards de francs suisses (près de 75 milliards d’euros), une hausse de 4,6%.  Le bénéfice net atteint les 10 milliards de francs suisses (près de 8 milliards d’euros), une « légère baisse liée aux frais de restructuration et aux effets de change défavorables », précise l’entreprise.


Pour expliquer ces résultats, le CEO Paul Bulcke (photo) évoque la pression croissante sur les prix en Europe – où les ventes sont restées quasiment stables (+0,8%, soit la plus faible région) – et le ralentissement de la demande dans les pays émergents.  Ces derniers, qui représentent 44% du chiffre d’affaires total, ont donné un coup d’accélérateur au cours du dernier trimestre de l’année : +9,3% (par rapport à +8,8% durant les trois premiers trimestres).  En Amérique du Nord et du Sud, Nestlé a progressé de 5,3%.


Par ailleurs  toutes les branches du groupe Nestlé ont connu une hausse de leur chiffre d’affaires.  La vente des produits alimentaires et de soins a connu une forte hausse (7,6%), alors que la vente d’ eau progresse le moins (+2%).  « L’année dernière était une année difficile et 2014 risque d’être tout aussi délicate », précise Bulcke.  Pour 2014, notre compatriote vise une « croissance de 5%, mieux que le marché » et mise sur « des marges plus élevées », tout en ajoutant que ce sera « principalement la deuxième partie de l’année » qui leur permettra d’atteindre ce résultat.


Accent sur les soins médicaux

En début de semaine, Nestlé a vendu 8% de ses actions à la société française de cosmétiques L’Oréal.  Suite à cette cession les Suisses aurait empoché 3,4 milliards d’euros en cash, en plus du contrôle complet de leur (ancienne) joint venture Galderma.  Ce fabricant de produits de soins médicaux de la peau a été fondé en 1981 par Nestlé et L’Oréal.  L’entreprise compte près de 5.000 collaborateurs et, a réalisé un chiffre d’affaires de 1,59 milliards d’euros en 2012.


Grâce à Galderma, Bulcke, CEO du plus grand fabricant de produits alimentaires au monde (comme KitKat, Maggi ou Nescafé), souhaite s’orienter davantage vers le segment médical.  A cet effet une division distincte destinée aux produits de soins sera créée : Nestlé Skin Health.

 

 

Traduction : Laure Jacobs

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Le mauvais temps affecte les ventes de glace d’Unilever

19/10/2017

Durant le trimestre écoulé le géant anglo-néerlandais des produits de grande consommation Unilever a vu ses ventes de glace chuter de 6,7% en Europe. En cause : la météo défavorable durant l’été.

Danone modifie la structure de son management

19/10/2017

Le géant français des produits laitiers Danone a décidé de modifier la structure de son management. Désormais l’actuel directeur général Emmanuel Faber combinera sa fonction avec celle de président du conseil d’administration.

Troisième trimestre difficile pour Carrefour

18/10/2017

Les résultats trimestriels publiés par Carrefour ce mercredi soir illustrent les grands défis à relever par le nouveau CEO et son équipe, et ce principalement en Europe de l’Ouest. En Belgique aussi le chiffre d’affaires comparable est en recul.

Delhaize lance un potager urbain

18/10/2017

Désormais les clients du Delhaize Boondael à Ixelles pourront acheter des légumes fraîchement récoltés sur le toit du supermarché. Ce potager urbain n’est pas un coup publicitaire, mais s’inscrit dans la stratégie de durabilité de l’enseigne au lion.

Sainsbury’s va supprimer 2.000 emplois

18/10/2017

La chaîne de supermarchés britannique Sainsbury’s va supprimer environ 2.000 emplois au Royaume-Uni. Ainsi le groupe espère économiser jusqu’à 500 millions de livres sterling (560 millions d’euros), afin de concurrencer les discounters.

Colruyt lance sa box repas

18/10/2017

Colruyt lance un colis repas pour ménages avec enfants, avec tous les ingrédients nécessaires à la préparation de trois repas. Pas besoin d’abonnement pour commander sa box repas qui sera disponible dès le lendemain.

Back to top