La plus grande usine de Nutella au monde est à l’arrêt

L'usine Nutella de Villers-Écalles en Normandie, qui représente un quart de la production mondiale de la célèbre pâte à tartiner, est à l’arrêt. « Par  précaution », selon le fabricant Ferrero, suite à la découverte d’un « défaut de qualité ».

 
600.000 pots par jour

« Mardi 19 février 2019 à 18h, à la lecture des résultats d’un des contrôles qualité au sein de notre usine de Villers-Écalles, nous avons repéré un défaut qualité au niveau de l’un des produits semi finis entrant dans la fabrication de nos produits Nutella et Kinder Bueno. », indique le communiqué de presse de Ferrero France. « Ce défaut ne correspondant pas à nos standards de qualité, nous avons donc pris la décision de suspendre temporairement l'activité de l'usine. »

 

Le porte-parole n’est pas en mesure de préciser s’il s’agit d'un problème bactériologique ou d'un autre type de problème. « Le résultat de ces investigations seront connus d'ici la fin de la semaine, au plus tard », semble-t-il. L'entreprise souligne toutefois qu' « aucun produit actuellement sur le marché n'est concerné par la situation » et que « l'approvisionnement des clients se poursuit sans interruption ».

 

La fermeture temporaire de l'usine représente un énorme contrecoup pour Ferrero. Le site normand est la plus grande usine de Nutella au monde, avec une production quotidienne de 600.000 pots. Ferrero, qui a doublé son chiffre d'affaires annuel au cours des dix dernières années pour atteindre les 10 milliards d'euros, compte 22 usines et 30.000 employés dans le monde.