La politique anti-corruption chinoise plombe les résultats de Pernod Ricard

La politique anti-corruption chinoise plombe les résultats de Pernod Ricard

Au cours de l’exercice 2013/2014 clos fin juin, le chiffre d’affaires du fabricant français de vins et spiritueux Pernod Ricard a chuté de 7% à 7,945 milliards d’euros, et ce principalement en raison du recul des ventes en Chine et des effets de change défavorables.

La politique anti-corruption

Le holding chapeautant notamment Absolut, Ballantine’s, Chivas Regal et Jacob’s Creek, a vu son chiffre d’affaires plonger de 23 % en Chine. Une baisse que le groupe attribue à la politique anti-corruption menée par le gouvernement chinois, visant à lutter contre les dépenses somptuaires des fonctionnaires chinois, en interdisant notamment les boissons onéreuses lors de discussions d’affaires. Au cours du dernier trimestre de l’exercice on observe néanmoins un redressement avec une amélioration des ventes, du moins dans le segment moyen des boissons fortes.


En Europe (hors France) les ventes ont reculé de 2%, en Amérique de 8% et en Asie de 12%.  En cause : les effets de change défavorables qui ont affecté le chiffre d’affaires de 535 millions d’euros. A taux de change identiques par contre il y aurait eu une croissance en Europe et en Amérique.


Au final, tout ceci a résulté en une baisse du bénéfice net  de 14% à 1,027 milliard d’euros. Pour remédier à la situation, le management a décidé de mettre en place un plan d’économie de 150 millions d’euros et de licencier 900 personnes (5% des effectifs).

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Une question d’indigestion

17/11/2017

Dans certains quartiers généraux la tension monte a vue d’œil, mais pour les gourmets la semaine s’est plutôt bien déroulée. Vous avez raté quelque chose ? Voici le résumé hebdomadaire joyeusement gratiné de RetailDetail Food !

« De gardienne d’enfants à commerçante »

17/11/2017

Marieke Vermeire exploite le Carrefour Express de la Luikersteenweg à Hasselt aux côtés de son mari. « Le hasard a voulu que Carrefour recherche des franchisés pour exploiter ce magasin juste au moment où nous envisagions de nous lancer. »

RetailDetail Food #25 est disponible en ligne

17/11/2017

Comment les commerçants gèrent-ils les clients agressifs en magasin ? Voilà l’un des thèmes abordés dans le 25ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé des exploitants de supermarchés.

Le CEO d’Alpro, Bernard Deryckere, démissionne

16/11/2017

Bernard Deryckere, l’architecte du succès international de l’entreprise de produits laitiers belge Alpro, démissionne après 16 années passées au sein de l’entreprise. Des différends avec le nouveau propriétaire Danone seraient à l’origine de ce départ.

Tesco obtient le feu vert pour « la fusion de l’année » avec Booker

15/11/2017

Ça bouge dans le retail au Royaume-Uni : après l’absorbation de Nisa par Co-op, le leader du marché Tesco va lui aussi augmenter sa part de marché en rachetant le grossiste Booker pour la modique somme de 4,52 milliards d’euros !

L’Inde, terre promise pour les pommes et les poires belges

14/11/2017

Les fruiticulteurs belges s’en vont conquérir l’Inde : pour l’instant ce pays est déjà le principal marché d’exportation hors Europe pour les pommes belges et les poires belges y sont également fortement promues. 

Back to top