La production de Vitabis délocalisée vers la France

La production de Vitabis délocalisée vers la France

Mondelez, propriétaire de Vitabis et Betterfood, délocalise la production des biscuits pour enfants, jusque-là fabriqués à Herentals, vers une usine spécialisée en France. Le déménagement n’entraînerait pas de pertes d’emplois.

Risque de contamination croisée

« La complexité législative concernant la production de biscuits pour très jeunes enfants ne cesse d’augmenter », explique la porte-parole Annick Verdegem. « Si nous fabriquons ces biscuits dans environnement où d’autres produits sont fabriqués, il y a un risque de contamination croisée, ce que nous voulons éviter. »


Selon la direction la délocalisation n’entraînera pas de licenciements. Le personnel qui actuellement travaille pour Vitabis et Betterfood sera probablement transféré vers d’autres lignes de production de l’usine. « Curieux de savoir comment ils vont s’organiser, car quoi qu’ils disent il y aura une diminution de volume. En tant que syndicat nous veillerons dans les semaines et mois à venir à ce que la direction tienne ses promesses », souligne le secrétaire syndical Jeffrey Goossens de l’ACV.


Mondelez envisagerait également de regrouper certains services (comme les portiers, les équipes de nettoyage, etc.), sous un seul partenaire, mais selon Verdegem il est encore trop tôt pour faire des déclarations à ce sujet. « L’étude, qui consistera à déterminer qui et quels services  du site de Herentals pourraient être concernés par cet arrangement,  doit encore commencer. Toutefois nous avons fait l’annonce, pour éviter que des rumeurs circulent », précise Verdegem.