La sandwicherie turque Simit Sarayi veut conquérir l’Europe depuis le Benelux

La sandwicherie turque Simit Sarayi veut conquérir l’Europe depuis le Benelux

La chaîne de sandwicheries turque Simit Sarayi s’apprête à conquérir le monde : rien qu’en 2015 l’enseigne veut ouvrir 200 établissements , dont 100 à l’étranger. Qui sait aussi en Belgique, où la chaîne dispose déjà d’un point de vente à Anvers.

Le Benelux comme tremplin

« Nous avons beau être nés en Turquie, nous sommes chez nous là où nous gagnons notre pain », affirme le président du comité de direction Abdullah Kavukcu. L’enseigne turque a ouvert le mois dernier son dixième établissement aux Pays-Bas à proximité de l’Amsterdam Arena et dispose d’un point de vente en Belgique près de la Keyserlei à Anvers. Mais le groupe ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et envisage de conquérir le reste de l’Europe depuis le Benelux : «Simit Sarayi s’ouvre au monde. Rien qu’en 2015 nous allons ouvrir 200 nouveaux points de vente, dont 100 à l’étranger, inshallah. »


Le quartier général européen viendra s’installer à Rotterdam : « Nous avons choisi les Pays-Bas comme base européenne. Notre premier établissement néerlandais a ouvert ses portes à Utrecht en 2010. Depuis nous disposons de 10 points de vente et nous espérons pouvoir atteindre le cap des 20 magasins en 2015. Le management de notre nouveau point de vente à Londres se fait également depuis les Pays-Bas. En 2016 nous visons 100 magasins en Europe. C’est pourquoi nous envisageons la construction d’une usine aux Pays-Bas ou en Allemagne. »


Chiffre d’affaires de 250 millions d’euros

Le mot ‘simit’ figurant dans le nom de l’enseigne est un pain traditionnel turc, se présentant sous forme d’un anneau roulé dans des graines de sésame avant la cuisson. A l’origine les simits étaient vendus essentiellement à l’extérieur sur des étals aux coins des rues. C’est en 2002 que la chaîne a eu l’idée de proposer les simits à l’intérieur, accompagnés d’une tasse de thé.


Simit Sarayi est déjà présent dans 15 pays dans le monde et dit accueillir 500.000 clients par jour et compter 6.500 employés. Rien qu’en Turquie le groupe dispose de 300 points de vente à des endroits très fréquentés, souvent à proximité de transports publics et d’universités. L’année dernière le chiffre d’affaires a progressé de 40% à 250 millions d’euros, dont seul 10% provient des fameux simits, le reste de l’assortiment étant constitué de boissons, de simits garnis de fromage, de böreks (pâtisseries salées fourrées avec du fromage, du haché ou des légumes), de petits déjeuners complets, voire même de pizzas.


Le président du comité de direction Abdullah Kavukcu, copropriétaire depuis les débuts, détient également un centre commercial couvert, une entreprise de construction, une société de marketing et est actionnaire dans d’autres chaînes d’alimentation. Il appartient à la nouvelle génération d’industriels turcs ayant des liens étroits avec le parti conservateur du président Erdogan.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un cheveux dans la soupe plastique

19/01/2018

Les retailers sont-ils des querelleurs et des escrocs? Les boissons énergisantes doivent-elles être interdites? Carrefour est-il à l’aube d’un assainissement et Delhaize va-t-il se hollandiser? Une semaine mouvementée que vous résume RetailDetail Food.

Colruyt et PepsiCo enterrent la hache de guerre : Pepsi à nouveau  disponible

19/01/2018

L’assortiment habituel de Pepsi et Lay’s sera à nouveau disponible chez Colruyt. Depuis novembre la chaîne avait retiré 29 produits du fabricant PepsiCo, qui refusait de lui accorder des réductions de prix. A présent le discounter met fin à ce boycott.

Aldi Nord et Aldi Süd collaborent pour le bien-être animal

18/01/2018

Aldi Nord et Aldi Süd s’associent dans le cadre d’une collaboration unique : la création de leur propre label, Fair & Gut, certifiant le bien-être animal. Pour l’instant le label est lancé uniquement en Allemagne et se limite à la volaille, mais sera étendu ultérieurement.

Rewe teste la teneur minimale en sucre avec des puddings au chocolat

18/01/2018

Quelle est la quantité minimale de sucre jugée nécessaire par le consommateur ?  Rewe mène l’enquête auprès de ses clients. L’enseigne allemande  veut diminuer la teneur en sucre de ses produits maison, mais le client décide de la dose minimale.

Lidl tempère ses ambitions américaines

18/01/2018

Lidl  visait une centaine de magasins aux Etats-Unis durant la première année, mais se voit contraint de tempérer ses ambitions. Depuis sa traversée outre-Atlantique il y a environ six mois le discounter allemand y a ouvert 49 points de vente.

Carrefour clôture une année difficile

17/01/2018

Malgré une amélioration au 4ème trimestre, Carrefour termine une année particulièrement difficile, aussi en Belgique, où la croissance est négligeable. Attendons de voir quelles seront les mesures annoncées la semaine prochaine par le CEO Bompard.

Back to top