La ville de Lierre ne veut pas d’un Albert Heijn

La ville de Lierre ne veut pas d’un Albert Heijn

La chaîne de supermarchés néerlandaise Albert Heijn n’a pas obtenu de permis socio-économique de la ville de Lierre pour l’implantation d’un point de vente le long de la Antwerpsesteenweg. Le collège échevinal estime que la ville compte déjà suffisamment de commerces et que la venue d’Albert Heijn créerait des problèmes de mobilité.

Pas assez de places de parking

La Antwerpsesteenweg est un axe où la circulation est déjà très dense. De plus le site, où Albert Heijn souhaite s’installer (à l’endroit où était implanté le magasin de jouets Dox ), ne dispose pas de suffisamment de places de parking. Albert Heijn avait pourtant l’intention de créer 65 nouveaux emplois et avait déjà entamé la procédure de recrutement.


Même scénario pour la chaîne de magasins de chaussures Avance qui elle aussi s’est vu refuser le permis socio-économique pour l’implantation d’un magasin le long de ce même axe routier. Les deux entreprises ont la possibilité d’aller en appel contre la décision du collège échevinal.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: