La Westvleteren XII provoque une ruée chez Colruyt

La Westvleteren XII provoque une ruée chez Colruyt

WestvleterenCe jeudi 3 novembre, la vente exclusive de bière Westvleteren dans les magasins Colruyt belges a été un véritable triomphe. Bien avant l’ouverture des portes, de nombreuses filiales ont vu se former d’énormes files d’attente  et même à la caisse il a fallu s’armer de patience.

93.000 coffrets vendus

La chaîne discount proposait 93.000 coffrets de « Pierre d’abbaye » de Westvleteren XII au prix de 25 euros : chaque coffret contenant 6 bouteilles de la célèbre bière Westvleteren 12, ainsi que deux verres de dégustation.  Le bénéfice sera entièrement consacré à la rénovation de l’abbaye Saint-Sixte, qui il y a quelques années avait subi de graves dégâts suite à un affaissement du terrain.


 
C’est la première fois que les frères trappistes ont recours à un tel canal de vente : habituellement « la meilleure bière au monde » est en vente uniquement à l’abbaye ou au centre de rencontre juste en face. Westvleteren est réputé pour ces excellentes bières, qui malheureusement ne sont brassées qu’en quantité limitée. Toutefois pour lancer cette action exceptionnelle, le volume habituel produit par les frères ne suffisait pas. C’est pourquoi ils ont prévu depuis un an déjà des brassins supplémentaires.

Les magasins Colruyt pris d’assaut

L’action a suscité un vif intérêt auprès des amateurs de bières qui ont massivement acheté De Standaard, Knack ou Le Vif pour y découper le bon donnant droit à l’achat d’un coffret. En théorie chacun avait droit à un seul bon, mais cette limitation n’a pas toujours été respectée selon deredactie.be.

 

D’innombrables fans se sont pressés chez Colruyt  et ce bien avant l’heure d’ouverture. Une fois les portes ouvertes une véritable ruée s’est déclenchée, digne d’un premier jour de soldes. La déception a été grande pour certains lève-tôt, qui ont vu passer sous leur nez le précieux breuvage, en rupture de stock après quelques minutes seulement dans certains point de vente. Notre rédaction, présente uniquement par curiosité professionnelle, a eu plus de chance heureusement.

Pourquoi Colruyt ?

Lors d’une interview sur Radio 1, Piet Jaspaert (responsable de la campagne marketing), a expliqué le choix des frères pour Colruyt. « Soyons honnête, Colruyt prend toute la distribution gratuitement à sa charge ». Il n’y avait pas, selon Jaspaert d’autres possibilités réalistes. « Si l’on avait vendu les 93.000 coffrets aux portes de l’abbaye, toute la région aurait été bloquée. Répartir les coffrets dans tous les supermarchés – et non pas uniquement chez Colruyt – n’était pas réalisable non plus. »

 

Jaspaert  souligne que l’action n’aura lieu qu’une seule fois et que le charme de cette bière légendaire et inaccessible ne se perdra pas pour autant. Selon leurs règles de vie, les frères trappistes ne peuvent brasser plus de bière que nécessaire à leurs besoins. Ceci est donc une situation exceptionnelle. « Cela ne signifie donc pas que n’importe qui pourra se procurer la bière Westvleteren »,  a-t-il ajouté. A peine 93.000 personnes ont pu acheter cette édition limitée. La rareté des coffrets par contre a fait monter en flèche les prix de revente sur Ebay.

 

Traduit par: Marie-Noëlle Masure


 

WestvleterenCe jeudi 3 novembre, la vente exclusive de bière Westvleteren dans les magasins Colruyt belges a été un véritable triomphe. Bien avant l’ouverture des portes, de nombreuses filiales ont vu se former d’énormes files d’attente  et même à la caisse il a fallu s’armer de patience.

93.000 coffrets vendus

La chaîne discount proposait 93.000 coffrets de « Pierre d’abbaye » de Westvleteren XII au prix de 25 euros : chaque coffret contenant 6 bouteilles de la célèbre bière Westvleteren 12, ainsi que deux verres de dégustation.  Le bénéfice sera entièrement consacré à la rénovation de l’abbaye Saint-Sixte, qui il y a quelques années avait subi de graves dégâts suite à un affaissement du terrain.


 
C’est la première fois que les frères trappistes ont recours à un tel canal de vente : habituellement « la meilleure bière au monde » est en vente uniquement à l’abbaye ou au centre de rencontre juste en face. Westvleteren est réputé pour ces excellentes bières, qui malheureusement ne sont brassées qu’en quantité limitée. Toutefois pour lancer cette action exceptionnelle, le volume habituel produit par les frères ne suffisait pas. C’est pourquoi ils ont prévu depuis un an déjà des brassins supplémentaires.

Les magasins Colruyt pris d’assaut

L’action a suscité un vif intérêt auprès des amateurs de bières qui ont massivement acheté De Standaard, Knack ou Le Vif pour y découper le bon donnant droit à l’achat d’un coffret. En théorie chacun avait droit à un seul bon, mais cette limitation n’a pas toujours été respectée selon deredactie.be.

 

D’innombrables fans se sont pressés chez Colruyt  et ce bien avant l’heure d’ouverture. Une fois les portes ouvertes une véritable ruée s’est déclenchée, digne d’un premier jour de soldes. La déception a été grande pour certains lève-tôt, qui ont vu passer sous leur nez le précieux breuvage, en rupture de stock après quelques minutes seulement dans certains point de vente. Notre rédaction, présente uniquement par curiosité professionnelle, a eu plus de chance heureusement.

Pourquoi Colruyt ?

Lors d’une interview sur Radio 1, Piet Jaspaert (responsable de la campagne marketing), a expliqué le choix des frères pour Colruyt. « Soyons honnête, Colruyt prend toute la distribution gratuitement à sa charge ». Il n’y avait pas, selon Jaspaert d’autres possibilités réalistes. « Si l’on avait vendu les 93.000 coffrets aux portes de l’abbaye, toute la région aurait été bloquée. Répartir les coffrets dans tous les supermarchés – et non pas uniquement chez Colruyt – n’était pas réalisable non plus. »

 

Jaspaert  souligne que l’action n’aura lieu qu’une seule fois et que le charme de cette bière légendaire et inaccessible ne se perdra pas pour autant. Selon leurs règles de vie, les frères trappistes ne peuvent brasser plus de bière que nécessaire à leurs besoins. Ceci est donc une situation exceptionnelle. « Cela ne signifie donc pas que n’importe qui pourra se procurer la bière Westvleteren »,  a-t-il ajouté. A peine 93.000 personnes ont pu acheter cette édition limitée. La rareté des coffrets par contre a fait monter en flèche les prix de revente sur Ebay.

 

Traduit par: Marie-Noëlle Masure


 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


« Le gastro-nationalisme menace notre industrie alimentaire »

21/06/2017

L’exportation de produits alimentaires belges est en plein essor, mais des mesures protectionnistes larvées constituent une menace. De plus les achats transfrontières et la pression sur les prix pèsent sur le CA national, affirme la Fevia.

Delhaize franchit le cap des 30 Shop & Go ouverts 24/7

21/06/2017

Depuis un certain temps déjà Delhaize mise sur sa formule de proximité Shop & Go avec ses horaires d’ouverture élargis. Certains sont même ouverts 24/7 et leur nombre se multiplie. Aujourd’hui ils sont 32 à ne jamais fermer leurs portes.

AB InBev veut céder deux marques de bière allemandes

21/06/2017

AB InBev cherche un repreneur pour ses marques de bière allemandes Hasseröder et Diebels. Le géant brassicole belge espère que cette cession lui rapportera environ 200 millions d’euros.

Colruyt Group : chiffre d’affaires en hausse de plus de 3%

20/06/2017

Au cours de l’exercice 2016/2017 le chiffre d’affaires de Colruyt Group a progressé de 3,4% à 9,493 milliards d’euros. Le bénéfice a lui aussi augmenté, bien que cette hausse soit attribuable à la cession de Pro à Pro finalisée le 1er février.

La cession de Devos Lemmens & co devrait rapporter 1 milliard d’euros

20/06/2017

La société de capital-investissement CVC a mandaté les banques d’affaires UBS et Messier Maris en vue de rechercher un repreneur pour Continental Foods à Puurs, où sont fabriquées les sauces Devos Lemmens, entre autres.

La Hongrie peut interdire l’étoile rouge de Heineken

20/06/2017

La Commission européenne a laissé entendre qu’elle ne s’opposait pas à l’interdiction que la Hongrie veut instaurer pour certains symboles, notamment l’étoile rouge utilisée dans le logo de Heineken.

Back to top