La Westvleteren XII provoque une ruée chez Colruyt

La Westvleteren XII provoque une ruée chez Colruyt

WestvleterenCe jeudi 3 novembre, la vente exclusive de bière Westvleteren dans les magasins Colruyt belges a été un véritable triomphe. Bien avant l’ouverture des portes, de nombreuses filiales ont vu se former d’énormes files d’attente  et même à la caisse il a fallu s’armer de patience.

93.000 coffrets vendus

La chaîne discount proposait 93.000 coffrets de « Pierre d’abbaye » de Westvleteren XII au prix de 25 euros : chaque coffret contenant 6 bouteilles de la célèbre bière Westvleteren 12, ainsi que deux verres de dégustation.  Le bénéfice sera entièrement consacré à la rénovation de l’abbaye Saint-Sixte, qui il y a quelques années avait subi de graves dégâts suite à un affaissement du terrain.


 
C’est la première fois que les frères trappistes ont recours à un tel canal de vente : habituellement « la meilleure bière au monde » est en vente uniquement à l’abbaye ou au centre de rencontre juste en face. Westvleteren est réputé pour ces excellentes bières, qui malheureusement ne sont brassées qu’en quantité limitée. Toutefois pour lancer cette action exceptionnelle, le volume habituel produit par les frères ne suffisait pas. C’est pourquoi ils ont prévu depuis un an déjà des brassins supplémentaires.

Les magasins Colruyt pris d’assaut

L’action a suscité un vif intérêt auprès des amateurs de bières qui ont massivement acheté De Standaard, Knack ou Le Vif pour y découper le bon donnant droit à l’achat d’un coffret. En théorie chacun avait droit à un seul bon, mais cette limitation n’a pas toujours été respectée selon deredactie.be.

 

D’innombrables fans se sont pressés chez Colruyt  et ce bien avant l’heure d’ouverture. Une fois les portes ouvertes une véritable ruée s’est déclenchée, digne d’un premier jour de soldes. La déception a été grande pour certains lève-tôt, qui ont vu passer sous leur nez le précieux breuvage, en rupture de stock après quelques minutes seulement dans certains point de vente. Notre rédaction, présente uniquement par curiosité professionnelle, a eu plus de chance heureusement.

Pourquoi Colruyt ?

Lors d’une interview sur Radio 1, Piet Jaspaert (responsable de la campagne marketing), a expliqué le choix des frères pour Colruyt. « Soyons honnête, Colruyt prend toute la distribution gratuitement à sa charge ». Il n’y avait pas, selon Jaspaert d’autres possibilités réalistes. « Si l’on avait vendu les 93.000 coffrets aux portes de l’abbaye, toute la région aurait été bloquée. Répartir les coffrets dans tous les supermarchés – et non pas uniquement chez Colruyt – n’était pas réalisable non plus. »

 

Jaspaert  souligne que l’action n’aura lieu qu’une seule fois et que le charme de cette bière légendaire et inaccessible ne se perdra pas pour autant. Selon leurs règles de vie, les frères trappistes ne peuvent brasser plus de bière que nécessaire à leurs besoins. Ceci est donc une situation exceptionnelle. « Cela ne signifie donc pas que n’importe qui pourra se procurer la bière Westvleteren »,  a-t-il ajouté. A peine 93.000 personnes ont pu acheter cette édition limitée. La rareté des coffrets par contre a fait monter en flèche les prix de revente sur Ebay.

 

Traduit par: Marie-Noëlle Masure


 

WestvleterenCe jeudi 3 novembre, la vente exclusive de bière Westvleteren dans les magasins Colruyt belges a été un véritable triomphe. Bien avant l’ouverture des portes, de nombreuses filiales ont vu se former d’énormes files d’attente  et même à la caisse il a fallu s’armer de patience.

93.000 coffrets vendus

La chaîne discount proposait 93.000 coffrets de « Pierre d’abbaye » de Westvleteren XII au prix de 25 euros : chaque coffret contenant 6 bouteilles de la célèbre bière Westvleteren 12, ainsi que deux verres de dégustation.  Le bénéfice sera entièrement consacré à la rénovation de l’abbaye Saint-Sixte, qui il y a quelques années avait subi de graves dégâts suite à un affaissement du terrain.


 
C’est la première fois que les frères trappistes ont recours à un tel canal de vente : habituellement « la meilleure bière au monde » est en vente uniquement à l’abbaye ou au centre de rencontre juste en face. Westvleteren est réputé pour ces excellentes bières, qui malheureusement ne sont brassées qu’en quantité limitée. Toutefois pour lancer cette action exceptionnelle, le volume habituel produit par les frères ne suffisait pas. C’est pourquoi ils ont prévu depuis un an déjà des brassins supplémentaires.

Les magasins Colruyt pris d’assaut

L’action a suscité un vif intérêt auprès des amateurs de bières qui ont massivement acheté De Standaard, Knack ou Le Vif pour y découper le bon donnant droit à l’achat d’un coffret. En théorie chacun avait droit à un seul bon, mais cette limitation n’a pas toujours été respectée selon deredactie.be.

 

D’innombrables fans se sont pressés chez Colruyt  et ce bien avant l’heure d’ouverture. Une fois les portes ouvertes une véritable ruée s’est déclenchée, digne d’un premier jour de soldes. La déception a été grande pour certains lève-tôt, qui ont vu passer sous leur nez le précieux breuvage, en rupture de stock après quelques minutes seulement dans certains point de vente. Notre rédaction, présente uniquement par curiosité professionnelle, a eu plus de chance heureusement.

Pourquoi Colruyt ?

Lors d’une interview sur Radio 1, Piet Jaspaert (responsable de la campagne marketing), a expliqué le choix des frères pour Colruyt. « Soyons honnête, Colruyt prend toute la distribution gratuitement à sa charge ». Il n’y avait pas, selon Jaspaert d’autres possibilités réalistes. « Si l’on avait vendu les 93.000 coffrets aux portes de l’abbaye, toute la région aurait été bloquée. Répartir les coffrets dans tous les supermarchés – et non pas uniquement chez Colruyt – n’était pas réalisable non plus. »

 

Jaspaert  souligne que l’action n’aura lieu qu’une seule fois et que le charme de cette bière légendaire et inaccessible ne se perdra pas pour autant. Selon leurs règles de vie, les frères trappistes ne peuvent brasser plus de bière que nécessaire à leurs besoins. Ceci est donc une situation exceptionnelle. « Cela ne signifie donc pas que n’importe qui pourra se procurer la bière Westvleteren »,  a-t-il ajouté. A peine 93.000 personnes ont pu acheter cette édition limitée. La rareté des coffrets par contre a fait monter en flèche les prix de revente sur Ebay.

 

Traduit par: Marie-Noëlle Masure


 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Le mauvais temps affecte les ventes de glace d’Unilever

19/10/2017

Durant le trimestre écoulé le géant anglo-néerlandais des produits de grande consommation Unilever a vu ses ventes de glaces chuter de 6,7% en Europe. En cause : la météo défavorable durant l’été.

Danone modifie la structure de son management

19/10/2017

Le géant français des produits laitiers Danone a décidé de modifier la structure de son management. Désormais l’actuel directeur général Emmanuel Faber combinera sa fonction avec celle de président du conseil d’administration.

Troisième trimestre difficile pour Carrefour

18/10/2017

Les résultats trimestriels publiés par Carrefour ce mercredi soir illustrent les grands défis à relever par le nouveau CEO et son équipe, et ce principalement en Europe de l’Ouest. En Belgique aussi le chiffre d’affaires comparable est en recul.

Delhaize lance un potager urbain

18/10/2017

Désormais les clients du Delhaize Boondael à Ixelles pourront acheter des légumes fraîchement récoltés sur le toit du supermarché. Ce potager urbain n’est pas un coup publicitaire, mais s’inscrit dans la stratégie de durabilité de l’enseigne au lion.

Colruyt lance sa box repas

18/10/2017

Colruyt lance un colis repas pour ménages avec enfants, avec tous les ingrédients nécessaires à la préparation de trois repas. Pas besoin d’abonnement pour commander sa box repas qui sera disponible dès le lendemain.

63 emplois menacés chez Coca-Cola Belgique

18/10/2017

Coca-Cola Belgique a l’intention de supprimer 63 des 2.200 emplois au total. Le fabricant de boissons rafraîchissantes s’entretiendra avec les syndicats, afin d’éviter autant que possible les licenciements secs.

Back to top