L'action Walmart chute après la révision à la baisse de la prévision de bénéfice | RetailDetail

L'action Walmart chute après la révision à la baisse de la prévision de bénéfice

L'action Walmart chute après la révision à la baisse de la prévision de bénéfice

La chaîne de magasins américaine Walmart a considérablement rabaissé sa prévision de bénéfice, en raison de la hausse des coûts salariaux, d'investissements supplémentaires dans l’e-commerce et de l’impact de la force du dollar.

 

Baisse de 6 à 12 % des bénéfices escomptés

Pour l’année comptable 2017, Walmart s’attend à une baisse du bénéfice par action de 6 à 12%, une prévision en chute libre par rapport aux +4% prévus par les analystes.  Les causes sont, d’une part la hausse des salaires minimums et des investissements pour la formation des collaborateurs, et d’autre part, la concurrence féroce de l’e-commerce.  Le groupe a raté le train de l’internet et doit maintenant investir de grosses sommes d’argent – 2 milliards de dollars ces deux prochaines années – pour éviter que des concurrents comme Amazon ne prennent trop d’avance.

 

De plus, le plus grand détaillant du monde s’attend à un effet négatif à cause d’un dollar élevé.  « L’année comptable 2017 sera l’année des investissements les plus lourds », précise le dirigeant Charles Holley.  Il est convaincu qu’à partir 2017, ces investissements déboucheront sur une hausse du bénéfice de 5 à 10%.

 

Les investisseurs ne semblent pas être disposés à attendre si longtemps : ils ont mal digéré l’avertissement sur bénéfice et ont propulsé l’action vers le bas, – 8,5%.  Même la nouvelle précisant que le retailer souhaite acheter des actions propres pour un montant de 20 milliards de dollars, n’a pas réussi à renverser la situation.  La valeur boursière du retailer américain a perdu 17 milliards de dollars (juste pas 15 milliards d’euros), le plus sérieux revers subi par l’entreprise depuis des années. 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Votre portion d’absurdités spéculatives

23/02/2018

Here we go again : le retail alimentaire n’est autre qu’une guerre de tranchées. Mais qui sortira le consommateur de sa dépression hivernale ? Voilà la tâche ingrate qui incombe à RetailDetail Food dans son résumé hebdomadaire de l’actualité FMCG !

Découvrez les saveurs de demain à Tavola 2018: les 11-12-13 mars 2018 à Kortrijk Xpo

23/02/2018

(publireportage) Des produits gourmets et de qualité font de Tavola un événement incontournable: 450 leaders du marché et producteurs artisanaux, et beaucoup de nouveautés. Découvrez les gagnants du concours Tavola d’Or.

Spar va tester le paiement sans contact et sans caisse ce printemps

22/02/2018

Retail Partners Colruyt Group (RPCG) – la branche d’indépendants de Colruyt Group – prépare une app pour Spar permettant aux clients de scanner eux-mêmes leurs courses et de payer via leur smartphone.

Duvel Moortgat reprend une brasserie italienne

22/02/2018

Duvel Moortgat a augmenté sa participation minoritaire dans la brasserie italienne Birrificio del Ducato à 70%. La brasserie belge, connue également pour sa bière Vedett, est entré au capital de la brasserie de Soragna (près de Parme) en 2016.

Colruyt retire des produits Nestlé des rayons

21/02/2018

Colruyt a retiré au moins 18 produits de Nestlé de ses rayons. Les deux parties ne sont pas parvenues à un accord sur les prix, par conséquent le retailer suspend temporairement la vente de ces produits dans ses magasins.

Les supermarchés opposés à la proposition européenne en faveur des agriculteurs

20/02/2018

Certains distributeurs des Pays-Bas, d'Allemagne et d'Autriche s’opposent à la proposition de la Commission européenne visant à accorder des prix plus élevés aux agriculteurs. Ils estiment que cela entraînera des hausses de prix pour le consommateur.

Back to top