L'action Walmart chute après la révision à la baisse de la prévision de bénéfice

L'action Walmart chute après la révision à la baisse de la prévision de bénéfice

La chaîne de magasins américaine Walmart a considérablement rabaissé sa prévision de bénéfice, en raison de la hausse des coûts salariaux, d'investissements supplémentaires dans l’e-commerce et de l’impact de la force du dollar.

 

Baisse de 6 à 12 % des bénéfices escomptés

Pour l’année comptable 2017, Walmart s’attend à une baisse du bénéfice par action de 6 à 12%, une prévision en chute libre par rapport aux +4% prévus par les analystes.  Les causes sont, d’une part la hausse des salaires minimums et des investissements pour la formation des collaborateurs, et d’autre part, la concurrence féroce de l’e-commerce.  Le groupe a raté le train de l’internet et doit maintenant investir de grosses sommes d’argent – 2 milliards de dollars ces deux prochaines années – pour éviter que des concurrents comme Amazon ne prennent trop d’avance.

 

De plus, le plus grand détaillant du monde s’attend à un effet négatif à cause d’un dollar élevé.  « L’année comptable 2017 sera l’année des investissements les plus lourds », précise le dirigeant Charles Holley.  Il est convaincu qu’à partir 2017, ces investissements déboucheront sur une hausse du bénéfice de 5 à 10%.

 

Les investisseurs ne semblent pas être disposés à attendre si longtemps : ils ont mal digéré l’avertissement sur bénéfice et ont propulsé l’action vers le bas, – 8,5%.  Même la nouvelle précisant que le retailer souhaite acheter des actions propres pour un montant de 20 milliards de dollars, n’a pas réussi à renverser la situation.  La valeur boursière du retailer américain a perdu 17 milliards de dollars (juste pas 15 milliards d’euros), le plus sérieux revers subi par l’entreprise depuis des années. 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Bientôt une taxe sur la viande ?

12/12/2017

D’ici 5 à 10 ans il y aura une taxe sur la viande, afin de diminuer la consommation de viande qui a de lourdes conséquences sur le climat et la santé. C’est du moins ce qu’estiment bon nombre de  chercheurs et de parlementaires du monde entier.

AB InBev ouvre une nouvelle brasserie en Chine

12/12/2017

AB InBev a ouvert une nouvelle brasserie en Chine, qui avec une capacité de production de 1,5 million de tonnes de bière par an est la plus grande brasserie du groupe en Asie. AB InBev espère ainsi tirer profit de l’essor de la classe moyenne en Chine.

Dr. Oetker à la conquête de la boulangerie industrielle belge

11/12/2017

L’allemand Oetker Gruppe, connu notamment pour ses pizzas surgelées Dr. Oetker, a racheté la boulangerie industrielle belge Diversi Foods, grand fournisseur de pain surgelé aux supermarchés belges et néerlandais.

Ahold et Delhaize fusionnent également aux Etats-Unis

08/12/2017

L’unification d’Ahold et Delhaize se poursuit : au mois de janvier, Ahold USA et Delhaize America vont fusionner. L’entreprise fusionnée belgo-néerlandaise poursuit ainsi sa quête de réduction des coûts.

Fin de la lutte pour le pouvoir au sein de la famille Aldi Nord

08/12/2017

Des années de lutte pour le pouvoir chez Aldi Nord, la partie d’Aldi qui gère des magasins en Belgique et aux Pays-Bas, ont pris fin suite à une décision prononcée par le tribunal.  L’influence de la famille fondatrice se voit ainsi limitée.

Les syndicats chez Carrefour craignent le plan de transformation

08/12/2017

L’entreprise de supermarchés Carrefour aura besoin de longs mois et même de quelques années pour mener à bien sa restructuration.  Entre-temps, les syndicats sont très inquiets quant à l’avenir.

Back to top