Lambrechts reprend Prima après la faillite | RetailDetail

Lambrechts reprend Prima après la faillite

Lambrechts reprend Prima après la faillite

Le grossiste Lambrechts, qui détient notamment la licence des magasins Spar, a repris le ‘goodwill’ du groupe Huyghebaert en faillite et devient donc propriétaire des enseignes ‘Prima et ‘Uw Buurtwinkel’ et de tous les contrats avec les affiliés.

Approvisionnement par Lambrechts

Dorénavant les supermarchés indépendants, qui jusqu’il y a peu faisaient appel au groupe malinois Huyghebaert, seront approvisionnés par le grossiste de Tongres Lambrechts.


Lambrechts détiendra donc les droits des enseignes ‘Prima’ et ‘Uw Buurtwinkel’, les deux formules sous lesquelles opéraient les affiliés de Huyghebaert. Les exploitants de magasins Prima  ou Uw Buurtwinkel, désireux de poursuivre leurs activités, feront désormais partie du groupe Lambrechts.


Lambrechts indique « qu’immédiatement après la faillite une quarantaine d’exploitants de supérettes et de supermarchés de proximité, affiliés chez Huyghebaert, avaient fait appel à Lambrechts  pour leur approvisionnement. »


Chaînes complémentaires au niveau géographique

Le repreneur est une entreprise familiale indépendante qui compte actuellement 160 collaborateurs et livre à 300 détaillants alimentaires indépendants, répartis sur toute la Belgique. Ces indépendants opèrent sous les enseignes Spar, Spar Express et Supra. Les membres ont également la possibilité de collaborer avec Lambrechts sous leur propre nom.


Jusqu’à présent le groupe Lambrechts était actif surtout au Limbourg et en Campine, alors que les  affiliés de Huyghebaert  sont  implantés essentiellement en Brabant flamand et dans la région anversoise. Géographiquement les deux  réseaux se complètent donc parfaitement.


On ignore encore si les supermarchés repris poursuivrons leurs activités sous leur propre étendard ou s’ils seront convertis en points de vente Spar. Il se pourrait également que certains indépendants optent pour une autre formule de franchise, étant donné que de grands acteurs comme Colruyt et Delhaize ont eux aussi manifestés leur intérêts pour ces magasins.


Les actifs du groupe Huyghebaert (les entrepôts et le centre de distribution) ne sont pas compris dans cette reprise.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La marque de lait Joyvalle intégrée à Campina

19/06/2018

Le fabricant de produits laitiers FrieslandCampina veut se concentrer sur une marque de lait forte : Joyvalle sera désormais intégré sous le parapluie de Campina.

Un nouveau plan commercial pour réanimer Makro

18/06/2018

Grâce à une offre professionnelle et de grands emballages, Makro entend inciter plus de clients à acheter davantage. En outre, le service envers la clientèle locale sera amélioré. Mais le temps presse : fin 2019 le redressement devra être visible.

L'ex-dirigeant de Carrefour renonce finalement à sa prime royale de départ

18/06/2018

Georges Plassat, l’ancien PDG de Carrefour, renonce à la généreuse indemnité de départ qui était prévue pour lui. Une décision qu’il a prise sous la pression de l’opinion publique.

Le supermarché en ligne Wink.be jette l’éponge

18/06/2018

Le groupe Louis Delhaize met un terme à son webshop Wink.be. Depuis sa création en 2013, le spécialiste des courses en ligne n’a jamais eu la moindre perspective de rentabilité.

Un protocole d’accord concernant le plan de transformation chez Carrefour

15/06/2018

La direction de Carrefour Belgique a conclu un protocole d’accord avec les syndicats concernant le plan de transformation de la chaîne de supermarchés. Quelque 250 emplois seront sauvés.

Filet Pur : Un estomac rempli d’angoisses

15/06/2018

Au menu de ce résumé hebdomadaire de RetailDetail Food : qui est le vrai patron de Carrefour Belgium, pourquoi manger sain n’est pas si sain que ça, pourquoi l’alcool nous remonte le moral et que manigance Jumbo. Bon appétit !