Lambrechts reprend Prima après la faillite | RetailDetail

Lambrechts reprend Prima après la faillite

Lambrechts reprend Prima après la faillite

Le grossiste Lambrechts, qui détient notamment la licence des magasins Spar, a repris le ‘goodwill’ du groupe Huyghebaert en faillite et devient donc propriétaire des enseignes ‘Prima et ‘Uw Buurtwinkel’ et de tous les contrats avec les affiliés.

Approvisionnement par Lambrechts

Dorénavant les supermarchés indépendants, qui jusqu’il y a peu faisaient appel au groupe malinois Huyghebaert, seront approvisionnés par le grossiste de Tongres Lambrechts.


Lambrechts détiendra donc les droits des enseignes ‘Prima’ et ‘Uw Buurtwinkel’, les deux formules sous lesquelles opéraient les affiliés de Huyghebaert. Les exploitants de magasins Prima  ou Uw Buurtwinkel, désireux de poursuivre leurs activités, feront désormais partie du groupe Lambrechts.


Lambrechts indique « qu’immédiatement après la faillite une quarantaine d’exploitants de supérettes et de supermarchés de proximité, affiliés chez Huyghebaert, avaient fait appel à Lambrechts  pour leur approvisionnement. »


Chaînes complémentaires au niveau géographique

Le repreneur est une entreprise familiale indépendante qui compte actuellement 160 collaborateurs et livre à 300 détaillants alimentaires indépendants, répartis sur toute la Belgique. Ces indépendants opèrent sous les enseignes Spar, Spar Express et Supra. Les membres ont également la possibilité de collaborer avec Lambrechts sous leur propre nom.


Jusqu’à présent le groupe Lambrechts était actif surtout au Limbourg et en Campine, alors que les  affiliés de Huyghebaert  sont  implantés essentiellement en Brabant flamand et dans la région anversoise. Géographiquement les deux  réseaux se complètent donc parfaitement.


On ignore encore si les supermarchés repris poursuivrons leurs activités sous leur propre étendard ou s’ils seront convertis en points de vente Spar. Il se pourrait également que certains indépendants optent pour une autre formule de franchise, étant donné que de grands acteurs comme Colruyt et Delhaize ont eux aussi manifestés leur intérêts pour ces magasins.


Les actifs du groupe Huyghebaert (les entrepôts et le centre de distribution) ne sont pas compris dans cette reprise.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un éléphant à la caisse

16/02/2018

Comment l’industrie alimentaire espagnole se montre-t-elle sous son meilleur jour, pourquoi la concurrence food atteint-elle des sommets inégalés et à quand la disparition du job de caissière?  Réponse dans le résumé hebdomadaire de RetailDetail Food!

PepsiCo : hausse du chiffre d’affaires, plongeon du bénéfice

15/02/2018

Malgré un 4ème trimestre atone, durant lequel les snacks ont compensé les ventes en déclin de sodas, PepsiCo est néanmoins parvenu a clôturé 2017 avec une légère croissance du chiffre d’affaires. Par contre le bénéfice net a fondu.

Nestlé : croissance décevante en 2017

15/02/2018

Avec une croissance minime de 0,4% en 2017, le géant agroalimentaire suisse Nestlé a déçu les attentes des analystes.

« Trois remodelages en quatre ans ! »

15/02/2018

Si quelqu’un s’y connaît en matière de restyling et de remodelage de supermarchés, c’est bien Frederic Van Landeghem. Nous avons demandé à ce spécialiste en la matière d’éclairer notre lanterne.

« Aldi envisage une réunification Nord et Süd »

15/02/2018

Le discounter allemand Aldi envisage de réunir à nouveau sous le même toit les branches Aldi Nord et Aldi Süd, qui pour l’instant opèrent séparément. C’est ce que révèle un rapport que l’hebdomadaire Manager Magazin a pu consulter.

Les syndicats de Carrefour appellent au boycott des caisses self-scanning

15/02/2018

Les collaborateurs de Carrefour appellent au boycott des caisses self-scanning pour protester contre les licenciements annoncés par le groupe. Dans l’hypermarché de Mons les employés sont passés à l’action et ont saboté les caisses concernées.

Back to top