Lavazza s’offre la première marque de café française, Carte Noire

Lavazza s’offre la première marque de café française, Carte Noire

Après des mois de rebondissements, Carte Noire, la première marque de café française, a finalement été rachetée par Lavazza, le 7ème torréfacteur mondial de café, et ce pour un montant d'environ 800 millions d’euros.

Vers une position de leader en France

Avec les 20% de parts de marché de Carte Noire, Lavazza « parviendra à une position de leader en France, le quatrième marché mondial du café et le deuxième en Europe », selon les déclarations de l'administrateur délégué Antonio Baravalle dans un communiqué.

 

En outre, ce rachat va lui permettre de faire passer de 50 à 70% la part de son chiffre d’affaires réalisé à l’international. Le vice-président Giuseppe Lavazza souligne que le groupe doit atteindre les 2 milliards de dollars de chiffre d’affaire pour poursuivre son développement sur le plan mondial.

 

Café moulu, torréfié et capsules compatibles Nespresso

L’opération d’acquisition comprend l’ensemble des avoirs de Carte Noire dans l’Espace Economique Européen (EEA), soit le café moulu et torréfié Carte Noire, les capsules compatibles Nespresso, les filtres à papier ainsi que l’usine Lavérune (34) qui poursuivrait la production des produits Carte Noire compris dans le périmètre, à l’exception du café instantané, des T-discs et des activités de la gamme professionnelle.

 

A noter que cette opération reste soumise à l’information et la consultation des représentants du personnel concernés et à l’approbation de la Commission Européenne et de l’autorité de la concurrence. La cession de Carte Noire est une condition exigée par la Commission Européenne permettant à Mondelez et à Douwe Egberts Master Blenders de conclure leur rapprochement pour donner naissance à un géant du café pesant près de 5 milliards d’euros.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Images hallucinantes ? Une seule adresse !

15/12/2017

Jef Colruyt est un modèle de sérénité imperturbable et le jambon pata negra est le bitcoin de la charcuterie. Deux conclusions instructives parmi d’autres, à découvrir dans votre rubrique FMCG hebdomadaire, assaisonnée par RetailDetail Food !

RetailDetail Food #26 staat online

15/12/2017

Les représentants commerciaux sont-ils encore les bienvenus chez les retailers ? Le point sur cette question, avec des réponses très divergentes,  dans ce 26ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé pour les exploitants de supermarchés.

Analyse : Comment Colruyt Group s’arme-t-il  contre une éventuelle guerre des prix ?

14/12/2017

Malgré des marges en baisse, Colruyt ne renoncera pas à sa garantie du meilleur prix : afin de financer une éventuelle guerre des prix le retailer mise sur l’automatisation, le gain de productivité et des magasins de format un peu plus réduit.

Carrefour continue de perdre des parts de marché en France

13/12/2017

Alexandre Bompard, CEO de Carrefour, est confronté à un énorme défi. C’est ce que confirment une fois de plus les derniers chiffres de Kantar Worldpanel, selon lesquels le groupe serait le plus grand perdant en termes de parts de marché en France.

Metro : après la scission les Pays-Bas et la Belgique restent les maillons faibles

13/12/2017

Un an après s’être séparé de ses activités non-food, le groupe alimentaire allemand Metro dit avoir posé de solides bases pour une future croissance. Néanmoins le Benelux continue de freiner cette croissance.

AB InBev : 70 emplois supprimés au siège principal de Louvain

12/12/2017

Suite à la décision de déménager son service mondial d’achats vers la Suisse, où était déjà basé le service d’achats de SABMiller, le brasseur AB InBev supprimera 70 emplois au siège principal de Louvain.

Back to top