Le ‘doggy bag’ rebaptisé ‘Rest-O-Pack’

Le ‘doggy bag’ rebaptisé ‘Rest-O-Pack’

Afin de lever le tabou sur le fait d’emporter les restes d’un repas au restaurant et de lutter ainsi contre le gaspillage alimentaire, Test-Achats s’est mis en quête d’un nom plus attrayant pour le doggy bag. Le résultat vient d’être dévoiler à Gand.

‘Rest-O-Pack’ côté francophone, ‘Restorestje’ côté néerlandophone

Le sondage lancé au mois de novembre par Test-Achats sur sa page Facebook, afin de trouver un nouveau nom au doggy bag, a suscité un vif intérêt : l’organisation des consommateurs a reçu de nombreuses propositions, parmi lesquelles elle a sélectionné les six noms ayant recueilli le plus de ‘likes’  (Antigaspi-pack, Ecopack, Emporte-restes, Gaspipa, Rest-O-Pack, Resto-reste pour la partie francophone du pays).


Ces six noms ont ensuite été soumis aux consommateurs pour qu’ils élisent leur nom préféré. Finalement plus de 6000 personnes ont voté : côté francophone ‘Rest-O-Pack’ sort vainqueur avec 44% des voix, côté néerlandophone c’est ‘Restorestje’ qui l’emporte avec 28% des voix.


Le nouveau nom sera diffusé via des autocollants à afficher à la porte des restaurants, afin de signaler au client qu’il peut sans problème y demander son Rest-O-Pack. Le guide des restaurants, Resto.be, procurera l’autocollant à ses 4.000 membres dans toute la Belgique et stimulera son utilisation.


Les villes partenaires de Bruxelles et Liège se sont engagées à promouvoir l’autocollant dans les restaurants situés sur leur territoire. La ville de Gand distribuera 5000 boîtes ‘Restorestje’ (photo) dans les restaurants gantois.

 

Tags: