Le ‘doggy bag’ rebaptisé ‘Rest-O-Pack’ | RetailDetail

Le ‘doggy bag’ rebaptisé ‘Rest-O-Pack’

Le ‘doggy bag’ rebaptisé ‘Rest-O-Pack’

Afin de lever le tabou sur le fait d’emporter les restes d’un repas au restaurant et de lutter ainsi contre le gaspillage alimentaire, Test-Achats s’est mis en quête d’un nom plus attrayant pour le doggy bag. Le résultat vient d’être dévoiler à Gand.

‘Rest-O-Pack’ côté francophone, ‘Restorestje’ côté néerlandophone

Le sondage lancé au mois de novembre par Test-Achats sur sa page Facebook, afin de trouver un nouveau nom au doggy bag, a suscité un vif intérêt : l’organisation des consommateurs a reçu de nombreuses propositions, parmi lesquelles elle a sélectionné les six noms ayant recueilli le plus de ‘likes’  (Antigaspi-pack, Ecopack, Emporte-restes, Gaspipa, Rest-O-Pack, Resto-reste pour la partie francophone du pays).


Ces six noms ont ensuite été soumis aux consommateurs pour qu’ils élisent leur nom préféré. Finalement plus de 6000 personnes ont voté : côté francophone ‘Rest-O-Pack’ sort vainqueur avec 44% des voix, côté néerlandophone c’est ‘Restorestje’ qui l’emporte avec 28% des voix.


Le nouveau nom sera diffusé via des autocollants à afficher à la porte des restaurants, afin de signaler au client qu’il peut sans problème y demander son Rest-O-Pack. Le guide des restaurants, Resto.be, procurera l’autocollant à ses 4.000 membres dans toute la Belgique et stimulera son utilisation.


Les villes partenaires de Bruxelles et Liège se sont engagées à promouvoir l’autocollant dans les restaurants situés sur leur territoire. La ville de Gand distribuera 5000 boîtes ‘Restorestje’ (photo) dans les restaurants gantois.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les supermarchés opposés à la proposition européenne en faveur des agriculteurs

20/02/2018

Les supermarchés s’opposent à la proposition de la Commission européenne visant à accorder des prix plus élevés aux agriculteurs lors des négociations. Selon certains distributeurs des Pays-Bas, d’Allemagne et d’Autriche, cela entraînera des hausses de prix pour le consommateur.

La chaîne de restaurants belge Umamido s’en va conquérir les pays voisins

20/02/2018

La chaîne de restaurants belge Umamido, spécialisée dans les plats à base de nouilles, envisage une expansion internationale l’an prochain et l’ouverture de nouveaux établissements en Belgique. Umamido  sert des rāmen, une soupe à base nouilles d’inspiration japonaise.

La Jupiler disparaît des rayons durant quelques mois

20/02/2018

AB InBev lance un coup de pub étonnant : sa marque phare Jupiler disparaîtra des rayons durant quelques mois. Afin de ‘soutenir’ les Diables Rouges lors de la Coupe du Monde (ou pour en tirer profit) la marque s’appellera temporairement ‘Belgium’.

Colruyt participe au service de courses de PostNL

20/02/2018

Aux Pays-Bas le nouveau service Stockon, en collaboration avec PostNL, livrera désormais les courses à domicile toutes les deux semaines. A noter que les marques maison portent le label Boni, la marque propre de la chaîne de supermarchés belge Colruyt.

Carrefour : choisissez vous-même le prix du lait ‘équitable’

19/02/2018

A l’exemple de la France, Carrefour lance le lait « La marque du consommateur », une nouvelle marque dont le prix est fixé par les consommateurs eux-mêmes. Le lait coûtera 1,05 €, afin que les agriculteurs obtiennent une marge plus importante.

La ministre De Block souhaite des codes santé sur les emballages

19/02/2018

La ministre de la Santé Maggie De Block examine s’il est possible d’apposer des étiquettes simples sur les emballages de produits alimentaires pour que les consommateurs puissent vérifier en un seul coup d’œil si un produit est mauvais pour la santé.

Back to top