Le ‘doggy bag’ rebaptisé ‘Rest-O-Pack’ | RetailDetail

Le ‘doggy bag’ rebaptisé ‘Rest-O-Pack’

Le ‘doggy bag’ rebaptisé ‘Rest-O-Pack’

Afin de lever le tabou sur le fait d’emporter les restes d’un repas au restaurant et de lutter ainsi contre le gaspillage alimentaire, Test-Achats s’est mis en quête d’un nom plus attrayant pour le doggy bag. Le résultat vient d’être dévoiler à Gand.

‘Rest-O-Pack’ côté francophone, ‘Restorestje’ côté néerlandophone

Le sondage lancé au mois de novembre par Test-Achats sur sa page Facebook, afin de trouver un nouveau nom au doggy bag, a suscité un vif intérêt : l’organisation des consommateurs a reçu de nombreuses propositions, parmi lesquelles elle a sélectionné les six noms ayant recueilli le plus de ‘likes’  (Antigaspi-pack, Ecopack, Emporte-restes, Gaspipa, Rest-O-Pack, Resto-reste pour la partie francophone du pays).


Ces six noms ont ensuite été soumis aux consommateurs pour qu’ils élisent leur nom préféré. Finalement plus de 6000 personnes ont voté : côté francophone ‘Rest-O-Pack’ sort vainqueur avec 44% des voix, côté néerlandophone c’est ‘Restorestje’ qui l’emporte avec 28% des voix.


Le nouveau nom sera diffusé via des autocollants à afficher à la porte des restaurants, afin de signaler au client qu’il peut sans problème y demander son Rest-O-Pack. Le guide des restaurants, Resto.be, procurera l’autocollant à ses 4.000 membres dans toute la Belgique et stimulera son utilisation.


Les villes partenaires de Bruxelles et Liège se sont engagées à promouvoir l’autocollant dans les restaurants situés sur leur territoire. La ville de Gand distribuera 5000 boîtes ‘Restorestje’ (photo) dans les restaurants gantois.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La cherté de l’alimentation pousse le consommateur au-delà de la frontière

20/06/2018

Tandis que l’exportation de produits alimentaires belges est en plein boom, la consommation sur le marché intérieur est en baisse vu l’augmentation des prix. Une tendance inquiétante, estime l’industrie : le gouvernement doit intervenir.

Les fans de bière aventureux mettent les petits brasseurs au défi

20/06/2018

La consommation mondiale de ‘craft beer’ continue son ascension, mais pour les amateurs de bières spéciales artisanales la fidélité à la marque est une notion toute relative. De quoi mettre les producteurs au défi.

Albert Frère goûte aux fricandelles Vanreusel

20/06/2018

Ergon, un fonds d’investissement qui fait partie du holding GBL, a pris une participation dans Beltaste, l’entreprise derrière le fabricant de fricandelles Vanreusel. Ce dernier recherchait un partenaire financier depuis un certain temps déjà.

Colruyt Group dépasse les attentes

19/06/2018

Grâce notamment à une fin d’année tonique, Colruyt Group est parvenu à augmenter sa part de marché durant l’exercice écoulé. Contre toute attente les marges se sont maintenues. Les activités en ligne aussi affichent de bonnes performances.

La marque de lait Joyvalle intégrée à Campina

19/06/2018

Le fabricant de produits laitiers FrieslandCampina veut se concentrer sur une marque de lait forte : Joyvalle sera désormais intégré sous le parapluie de Campina.

Un nouveau plan commercial pour réanimer Makro

18/06/2018

Grâce à une offre professionnelle et de grands emballages, Makro entend inciter plus de clients à acheter davantage. En outre, le service envers la clientèle locale sera amélioré. Mais le temps presse : fin 2019 le redressement devra être visible.