Le bénéfice annuel de Bonduelle plombé par une amende de l’UE

Le bénéfice annuel de Bonduelle plombé par une amende de l’UE

Au cours de son exercice décalé 2013-2014, le bénéfice de Bonduelle a chuté de 70% par rapport à l’an dernier. Cette baisse est imputable avant tout à la lourde amende que l’entreprise s’est vu infliger par l’UE en raison d’entente sur les prix.

Bénéfice inférieur de 70%

Début août le producteur français Bonduelle, spécialisé dans la transformation de légumes,  faisait part d’excellents chiffres pour son exercice 2013-2014 : un chiffre d’affaires en progression de 5,5% à 1,92 milliard d’euros, « supérieur à l’objectif annuel annoncé ».


Pourtant l’amende infligée au groupe par l’Union européenne, en raison d’entente sur les prix sur le marché des champignons en conserve, faisait déjà planer une ombre sur ces belles performances. Et de fait le groupe de Dunkerque annonce aujourd’hui une chute de son bénéfice de 70% à 15,2 millions d’euros.


La baisse du bénéfice net est imputable à des éléments non-récurrents, à hauteur de 36,1 millions d’euros, précise Bonduelle. Il s’agit pour l’essentiel « de l’amende infligée par la Commission européenne au titre de pratiques anticoncurrentielles sur le marché du champignon en conserve aux marques de distributeurs en Europe pour un montant de 32,4 millions d’euros, frais de procédure inclus. »


Expansion au Canada

Bonduelle souligne toutefois que sa situation financière continue de s’améliorer et que « sa santé financière est telle que le groupe est en mesure d’envisager de nouveaux projets de développement. »


Ainsi le 26 septembre dernier Bonduelle a signé une convention d’achat avec le groupe de distribution canadien Sobeys pour la reprise d’une usine de surgelés d’une capacité de 15.000 tonnes, située à Lethridge (à l’ouest du Canada, non loin de la frontière américaine). L’accord devrait être bouclé au cours du mois de novembre de cette année.

 

Tags: