Le bénéfice annuel de Bonduelle plombé par une amende de l’UE

Le bénéfice annuel de Bonduelle plombé par une amende de l’UE

Au cours de son exercice décalé 2013-2014, le bénéfice de Bonduelle a chuté de 70% par rapport à l’an dernier. Cette baisse est imputable avant tout à la lourde amende que l’entreprise s’est vu infliger par l’UE en raison d’entente sur les prix.

Bénéfice inférieur de 70%

Début août le producteur français Bonduelle, spécialisé dans la transformation de légumes,  faisait part d’excellents chiffres pour son exercice 2013-2014 : un chiffre d’affaires en progression de 5,5% à 1,92 milliard d’euros, « supérieur à l’objectif annuel annoncé ».


Pourtant l’amende infligée au groupe par l’Union européenne, en raison d’entente sur les prix sur le marché des champignons en conserve, faisait déjà planer une ombre sur ces belles performances. Et de fait le groupe de Dunkerque annonce aujourd’hui une chute de son bénéfice de 70% à 15,2 millions d’euros.


La baisse du bénéfice net est imputable à des éléments non-récurrents, à hauteur de 36,1 millions d’euros, précise Bonduelle. Il s’agit pour l’essentiel « de l’amende infligée par la Commission européenne au titre de pratiques anticoncurrentielles sur le marché du champignon en conserve aux marques de distributeurs en Europe pour un montant de 32,4 millions d’euros, frais de procédure inclus. »


Expansion au Canada

Bonduelle souligne toutefois que sa situation financière continue de s’améliorer et que « sa santé financière est telle que le groupe est en mesure d’envisager de nouveaux projets de développement. »


Ainsi le 26 septembre dernier Bonduelle a signé une convention d’achat avec le groupe de distribution canadien Sobeys pour la reprise d’une usine de surgelés d’une capacité de 15.000 tonnes, située à Lethridge (à l’ouest du Canada, non loin de la frontière américaine). L’accord devrait être bouclé au cours du mois de novembre de cette année.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Colruyt lance sa box repas

18/10/2017

Colruyt lance un colis repas pour ménages avec enfants, avec tous les ingrédients nécessaires à la préparation de trois repas. Pas besoin d’abonnement pour commander sa box repas qui sera disponible dès le lendemain.

63 emplois menacés chez Coca-Cola Belgique

18/10/2017

Coca-Cola Belgique a l’intention de supprimer 63 des 2.200 emplois au total. Le fabricant de boissons rafraîchissantes s’entretiendra avec les syndicats, afin d’éviter autant que possible les licenciements secs.

Ferrero et Unilever s’associent pour la fabrication de glaces Kinder

17/10/2017

L’italien Ferrero a conclu un accord de collaboration avec Unilever pour la création de glaces Kinder. Unilever, qui produit notamment la marque Magnum, bénéficie déjà d’une riche expérience sur ce marché.

Nouveau CFO pour Carrefour

17/10/2017

L’enseigne française Carrefour a désigné un nouveau CFO. Pierre-Jean Sivignon quitte l’entreprise pour des raisons personnelles et sera remplacé par Matthieu Malige, qui auparavant occupait la même fonction chez Fnac Darty.

AB InBev : accord social concernant la nouvelle CCT

17/10/2017

Fin des troubles dans les brasseries  d’AB InBev à Louvain, Jupille et Hoegaarden : les syndicats et la direction sont parvenus à un accord concernant une partie de la nouvelle convention collective de travail.

Danone : croissance grâce aux hausses de prix

17/10/2017

Durant le troisième trimestre le chiffre d’affaire de Danone a augmenté de 16,6% à 6,454 milliards d’euros. Cette progression est attribuable avant tout à la reprise de WhiteWave, car sur base comparable la croissance s’est limitée à 4,7%.

Back to top