Le Belge continue à consommer de la viande malgré les scandales | RetailDetail

Le Belge continue à consommer de la viande malgré les scandales

Le Belge continue à consommer de la viande malgré les scandales

Malgré le scandale de la viande de cheval, le Belge ne renonce pas à sa portion de viande. « Les consommateurs sont probablement conscients qu'il s'agissait d'un cas isolé de fraude », déclare la Fenavian, la Fédération nationale des fabricants de produits et conserves de viandes. Le Boerenbond  en revanche se dit inquiet.

Des contrôles plus stricts, une meilleure communication, des sanctions plus sévères

Les membres de la Fenavian n’ont pas constaté de changement de comportement chez les Belges quant à leur consommation de produits à base de viande, depuis que le scandale concernant la viande de cheval a éclaté en Europe. « Les consommateurs sont probablement conscients qu'il s'agissait d'un cas isolé de fraude », estime Koenraad Vangoidsenhoven, secrétaire général de la Fenavian.


Pourtant le secteur s’inquiète  « des circuits qui tentent d'introduire des chevaux de sport, traités par des médicaments, dans la chaîne alimentaire. Les contrôles sur la traçabilité et les contrôles des passeports de ces animaux au niveau de l'abattage et du commerce des animaux vivants, jouent donc un rôle très important », souligne le secrétaire général.


La Fenavian demande aux services d’inspection de communiquer davantage sur l’identité des personnes et entreprises malveillantes : « L'accès à la profession doit leur être interdit. »


La réputation du secteur menacée

Précédemment, Piet Vantemsche, président du Boerenbond (Ligue des paysans), a déjà tiré à la sonnette d’alarme. Il craint que tous ces scandales finissent par avoir un impact négatif sur la  réputation, et par conséquent sur la vente de la viande.


« La fraude de la vente de viande de cheval supposée être de la viande de bœuf, a affecté la confiance du consommateur dans toute l’Europe. La fraude est répréhensible et inadmissible. Elle nuit à des secteurs entiers, mais également à des éleveurs et des transformateurs de viandes fiables, qui sont ainsi confrontés à une concurrence déloyale. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Votre portion d’absurdités spéculatives

23/02/2018

Here we go again : le retail alimentaire n’est autre qu’une guerre de tranchées. Mais qui sortira le consommateur de sa dépression hivernale ? Voilà la tâche ingrate qui incombe à RetailDetail Food dans son résumé hebdomadaire de l’actualité FMCG !

Découvrez les saveurs de demain à Tavola 2018: les 11-12-13 mars 2018 à Kortrijk Xpo

23/02/2018

(publireportage) Des produits gourmets et de qualité font de Tavola un événement incontournable: 450 leaders du marché et producteurs artisanaux, et beaucoup de nouveautés. Découvrez les gagnants du concours Tavola d’Or.

Spar va tester le paiement sans contact et sans caisse ce printemps

22/02/2018

Retail Partners Colruyt Group (RPCG) – la branche d’indépendants de Colruyt Group – prépare une app pour Spar permettant aux clients de scanner eux-mêmes leurs courses et de payer via leur smartphone.

Duvel Moortgat reprend une brasserie italienne

22/02/2018

Duvel Moortgat a augmenté sa participation minoritaire dans la brasserie italienne Birrificio del Ducato à 70%. La brasserie belge, connue également pour sa bière Vedett, est entré au capital de la brasserie de Soragna (près de Parme) en 2016.

Colruyt retire des produits Nestlé des rayons

21/02/2018

Colruyt a retiré au moins 18 produits de Nestlé de ses rayons. Les deux parties ne sont pas parvenues à un accord sur les prix, par conséquent le retailer suspend temporairement la vente de ces produits dans ses magasins.

Les supermarchés opposés à la proposition européenne en faveur des agriculteurs

20/02/2018

Certains distributeurs des Pays-Bas, d'Allemagne et d'Autriche s’opposent à la proposition de la Commission européenne visant à accorder des prix plus élevés aux agriculteurs. Ils estiment que cela entraînera des hausses de prix pour le consommateur.

Back to top