Le Brabant flamand promeut la vente en direct des produits régionaux

Le Brabant flamand promeut la vente en direct des produits régionaux

La province du Brabant flamand veut convaincre les agriculteurs et les horticulteurs du Hageland de vendre davantage leurs produits fermiers et régionaux en direct. Le Fonds européen pour le Développement Régional et les Autorités flamandes sont prêts à accorder des subsides à ce projet.

La demande existe, …

Une enquête à grande échelle menée auprès des habitants du Hageland en 2010  a démontré que seuls 17% des personnes interrogées n’achètent  jamais de produits fermiers et régionaux, plus de 80% en achètent régulièrement et 12% même une à plusieurs fois par semaine.


A noter que 64% d’entre eux préfèrent acheter leurs produits régionaux en direct chez l’agriculteur ou l’horticulteur. Plus de 90% achètent ces produits locaux en raison de leur qualité et de leur goût.


... mais l’offre ne suit pas (encore)

Malgré tout la province du Brabant flamand estime que la vente en direct dans les entreprises agricoles et horticoles du Hageland est encore trop restreinte. Pourtant  ceci offrirait aux agriculteurs et aux horticulteurs de réelles opportunités de diversifier leurs sources de revenus et de promouvoir la région dans la même foulée. C’est pourquoi la province lance la brochure « De verkoop van Hagelandse hoeveproducten » (Vente des produits fermiers du Hageland) pour inciter les producteurs à faire le pas.


Cette initiative s’intègre dans le projet « Regional Branding Hageland », qui vise à promouvoir la région.  « A travers ce projet nous voulons mettre en lumière les caractéristiques régionales du Hageland et améliorer l’image et la notoriété de la région », souligne Monique Swinnen, députée provinciale.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur:  De sympathiques brigands

24/11/2017

Les prix grimpent, la pérennité du supermarché est menacée et les fabricants de marques continuent de payer la note. Eh oui, quels coquins ces ‘food retailers’. Pour vous en convaincre, voici votre rubrique hebdomadaire concoctée par RetailDetail Food !

Nouveau CEO pour Nestlé Belgilux

23/11/2017

Nestlé a annoncé avoir désigné Michel Mersch comme nouveau CEO de Nestlé Belgilux. Il succède à Alexander von Maillot, qui occupera une nouvelle fonction au siège principal en Suisse.

Rémy Cointreau : forte croissance grâce à la demande accrue de cognac de luxe en Asie

23/11/2017

Au premier semestre de son exercice décalé, le groupe français de spiritueux Rémy Cointreau a enregistré d’excellents résultats. Son cognac de luxe s’est particulièrement bien vendu, surtout en Chine, au Japon et à Singapour.

Pierre-Olivier Beckers, ex-CEO de Delhaize investit dans la start-up YouMeal

23/11/2017

YouMeal, une start-up qui aide les exploitations de restaurants à informer leurs clients de la composition de leurs plats, a levé 800.000 euros. L’un des investisseurs est Pierre-Olivier Beckers, ex-CEO de Delhaize et actuellement président du COIB.

Hausse des ventes en ligne dans le secteur FMCG

22/11/2017

Les courses online sont en hausse de 30%, alors que le marché dans son ensemble n’a progressé que de 1,3%. Actuellement l’e-commerce représente 4,6% dans le segment FMCG. D’ici 2025 ce pourcentage devrait atteindre 10%, soit 145 milliards d’euros.

Nestlé envisage la reprise de Hain Celestial

22/11/2017

Nestlé serait intéressé par la reprise de Hain Celestial, une entreprise alimentaire américaine spécialisée dans la production d’aliments naturels et végétariens. La valeur de l’entreprise est estimée à 3,5 milliards d’euros.

Back to top