Le CA de Nestlé boosté par le café et les aliments pour animaux

Koffie en dierenvoeding duwen omzet Nestlé hoger

Le géant agroalimentaire Nestlé peut s’estimer satisfait de ses résultats : durant les neuf premiers mois de l’année le chiffre d’affaires a progressé de 3,7% sur base organique. Le groupe va récompenser ses actionnaires par le biais d’un vaste programme de rachat d’actions propres.


Etats-Unis et Brésil

Durant les trois premiers trimestres de l’année Nestlé a réalisé un chiffre d’affaires de 68,4 milliards de francs suisses (62 milliards d’euros), soit une croissance de 3,7% sur base organique. La collaboration avec Starbucks est couronnée de succès. De plus, le groupe a su tirer profit de la demande grandissante d’aliments pour animaux Purina : ainsi la division ‘pet care’ a enregistré une croissance autonome de 7,3%. Au niveau géographique les diverses activités de groupe ont le plus progressé aux Etats-Unis et au Brésil.


Seule note discordante dans ces résultats : la division ‘Eaux’, avec des marques comme Perrier et San Pellegrino, dont les ventes ont reculé de 2,5%. Une baisse qui a néanmoins été compensée par des prix plus élevés. A noter que Maurizio Patarnello, responsable de la division, quittera l’entreprise à la fin de l’année. En outre Nestlé va procéder à l’intégration de l’activité ‘Eaux’ à l’échelle mondiale.


Durant la période 2020-2022 Nestlé va distribuer environ 20 milliards de francs suisses (18 milliards d’euros) à ses actionnaires. Cette distribution se fera principalement sous la forme d’un vaste programme de rachat d’actions propres, bien que le groupe n’exclue pas le versement de dividendes spéciaux. Par ailleurs le géant suisse maintient ses prévisions pour 2019, à savoir : une croissance organique du chiffre d’affaires de 3,5% et une marge opérationnelle d’au moins 17,5%.