Le CEO d’Alpro, Bernard Deryckere, démissionne

Le CEO d’Alpro, Bernard Deryckere, démissionne

Bernard Deryckere, l’architecte du succès international de l’entreprise de produits laitiers belge Alpro, démissionne après 16 années passées au sein de l’entreprise. Des différends avec le nouveau propriétaire Danone seraient à l’origine de ce départ.

« D’un commun accord »

Officiellement Bernard Deryckere quitte l’entreprise « d’un commun accord ». « Cette décision a été prise afin de faire valoir pleinement le potentiel de croissance d’Alpro. Alpro est prêt à entamer une phase de croissance accélérée », commente la porte-parole Ann De Jaeger dans le journal De Tijd. Un successeur a déjà été désigné : Sven Lamote, Belge lui aussi et qui depuis trois ans siège à la direction d’Alpro.


Selon plusieurs sources, la succession aurait déjà lieu en décembre. Ce timing rapide et le fait que la nouvelle soit totalement inattendue  laissent à penser que la relation entre Deryckere et Danone était « assez laborieuse ».


Pourtant Alpro – vendu en 2009 par Vandermoortele à l’américain White Wave après une accumulation de dettes durant plusieurs années – sous la direction de Deryckere a réalisé un excellent parcours. En avril dernier Alpro est passé aux mains de Danone, mais apparemment la collaboration entre le CEO et le nouveau propriétaire était difficile.


Alpro, avec siège social à Gand et un important site de production à Wevelgem, emploie 1.100 personnes, dont 850 en Belgique
.
 

Tags: