Le CEO de Ter Beke désigné comme nouveau directeur financier de Colruyt

Le CEO de Ter Beke désigné comme nouveau directeur financier de Colruyt

A partir du 1er avril 2013 Marc Hofman, CEO de l’entreprise alimentaire Ter Beke, rejoindra le groupe Colruyt, où il occupera la fonction de directeur financier. Il remplace Wim Biesemans, qui désormais dirigera le projet de parcs éoliens du groupe.

Jef Colruyt : « Le CFO idéal »

Hofman (°1958) est licencié en Sciences économiques appliquées. Il a débuté sa carrière en tant que réviseur d’entreprise chez Arthur Andersen. Ensuite il a occupé la fonction de CFO chez Sun International et chez Ter Beke, où il dirige le département boucherie et succède à Luc De Bruyckere en tant que directeur général en 2008.


« Je suis convaincu qu’il correspond parfaitement à notre entreprise », affirme Jef Colruyt, directeur  du groupe de Hal. « Son expérience dans le département boucherie chez Ter Beke lui sera très utile, car nous avons également différents départements pour la viande, le café et le fromage. D’autre part il a également acquis des connaissances financières en tant que réviseur d’entreprise chez Arthur Andersen et en tant  que CFO chez Sun International et Ter Beke. »


Hofman indique que l’offre de Colruyt ne pouvait se refuser : « En tant que CEO chez Ter Beke j’avais déjà pas mal de bons contacts avec certains collaborateurs chez Colruyt. Je connais donc assez bien  l’entreprise et leur manière de travailler. Je me réjouis de faire partie d’une entreprise qui en grande partie a les mêmes valeurs que moi. »


Goeminne succède à Hofman chez Ter Beke

Hofman démissionne dès maintenant de son poste de CEO chez Ter Beke. Il restera néanmoins lié à  l’entreprise jusqu’à la fin du mois de mars pour l’encadrement du suivi. Dirk Goeminne, qui  le remplacera ad interim, siégeait déjà au conseil d’entreprise de Ter Beke. Il connaît bien le secteur retail : par le passé il a dirigé notamment les chaînes hollandaises Hema, Vroom&Dreesman et La Place.


Chez Colruyt, Hofman remplace Wim Biesemans qui dorénavant se consacrera, en collaboration avec des partenaires externes, aux parcs éoliens du Groupe Colruyt . Wim Biesemans fut d’ailleurs à l’origine de ce projet.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


L’enseigne britannique Iceland bannit le plastique

17/01/2018

L’enseigne de surgelés britannique Iceland est la première chaîne de supermarchés à supprimer tous les emballages plastiques de ses produits sous marques propres. D’ici 2023 tous seront emballés dans des matières plus durables, comme le carton ou le papier.

Le fabricant de Nutella acquiert les activités américaines de confiserie de Nestlé

17/01/2018

Nestlé va céder ses activités américaines de confiserie à l’italien Ferrero pour un montant de 2,4 milliards d’euros. Le fabricant de Nutella devient ainsi le 3ème plus grand chocolatier au monde et le groupe suisse pourra désormais se concentrer sur des produits plus sains aux USA.

Les boissons énergisantes pourraient-elles être interdites aux mineurs ?

16/01/2018

Suite à la demande de l’association néerlandaise de pédiatrie d’interdire la vente de boissons énergisantes aux mineurs, les Pays-Bas initient une étude sur le sujet. En Belgique aussi les médecins signalent les effets nocifs de ce type de boissons.

Le président Macron veut inscrire la baguette au patrimoine mondial

15/01/2018

A l’exemple de la bière belge et la pizza napolitaine, la confédération des boulangers français, soutenue par le président français Macron, souhaite inscrire la baguette a patrimoine mondial immatériel de l’Unesco.

Davantage de supérettes de proximité ouvertes toute la journée le dimanche ?

15/01/2018

Les magasins de proximité avec plus 5 employés doivent avoir la possibilité de rester ouverts dimanche toute la journée, estime le SNI, qui souhaite dès lors rehausser la limite relative au personnel à 10 employés. Mais cela est moins évident qu’il n’y paraît, affirme l’Unizo.

Lactalis rappelle 12 millions de boîtes de lait infantile

15/01/2018

Un énorme scandale a éclaté en France au sujet du lait infantile contaminé à la salmonelle du groupe laitier Lactalis.  L’entreprise va devoir retirer pas moins de 12 millions d’emballages distribués dans 83 pays différents.

Back to top