Le Championnat du Monde de Football booste les résultats d’ AB InBev

Le Championnat du Monde de Football booste les résultats d’ AB InBev

En 2014, AB InBev a vendu 458,801 millions d’hectolitres de boissons dans le monde  (+0,6% sur base comparable) et généré un CA de 41 milliards d’euros ; un résultat boosté principalement par les ventes durant le Championnat du Monde de Football.

Les ventes en Europe déçoivent

Les résultats commerciaux d’AB InBev n’ont pourtant pas été bons partout : en Europe, le volume vendu a diminué de 6% à 44,278 millions d’hectolitres.  L’Amérique du Nord, qui représente un marché nettement plus important, affiche des ventes en baisse de 1,3% à 121,150 millions d’hectolitres.


Ces pertes ont néanmoins pu être compensées par de meilleurs résultats dans la zone Amérique Latine du Nord, qui comprend le Brésil : grâce au Championnat du Monde de Football, les ventes ont augmenté de 4,1% à 125,418 millions d’hectolitres.  Une avancée a également été enregistrée au Mexique : +1,6% à 38,800 millions d’hectolitres.  En Asie, le volume vendu a progressé de 1,7% à 82,529 millions d’hectolitres.


En Belgique, le berceau du groupe, AB InBev observe un statu quo des ventes de ses propres bières en 2014, et ce grâce à la bonne prestation des Diables Rouges au Championnat du Monde de Football.  Au dernier trimestre, le brasseur a réussi à augmenter sa part de marché dans la grande distribution.  AB InBev estime que pour l’ensemble de l’année sa part de marché est restée stable.

 
Bénéfice en hausse de 11,7%

En 2014 le groupe brassicole a réalisé un chiffre d’affaires de 47,063 milliards de dollars (près de 41,5 milliards d’euros), soit une hausse de 5,9% par rapport à l’année précédente.  Outre le léger effet de volume, le fait que les revenus par hectolitre aient augmenté de 5,3% en 2014 a également joué un rôle.  Au quatrième trimestre la croissance a même atteint 7,6%.  Tout ceci a résulté en un bénéfice de 8,9 milliards de dollars (7,8 milliards d’euros), une augmentation de pas moins de 11,7% par rapport à 2013.


C’est pourquoi le conseil d’administration envisage de proposer aux actionnaires de verser, en plus de l’acompte sur dividende d’1 euro, un dividende final de 2 euros, donc 3 euros au total.  L’année dernière, ces mêmes actionnaires ont dû se contenter de 2,05 euros.  De plus, l’entreprise compte racheter des actions propres pour un montant d’un milliard de dollars, afin que les futurs bénéfices futurs puissent être divisés sur moins de titres.

 

Pour 2015, AB InBev prévoit une croissance des revenus par hectolitre en ligne avec  l’inflation.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


AB InBev : 70 emplois supprimés au siège principal de Louvain

12/12/2017

Suite à la décision de déménager son service mondial d’achats vers la Suisse, où était déjà basé le service d’achats de SABMiller, le brasseur AB InBev supprimera 70 emplois au siège principal de Louvain.

Bientôt une taxe sur la viande ?

12/12/2017

D’ici 5 à 10 ans il y aura une taxe sur la viande, afin de diminuer la consommation de viande qui a de lourdes conséquences sur le climat et la santé. C’est du moins ce qu’estiment bon nombre de  chercheurs et de parlementaires du monde entier.

AB InBev ouvre une nouvelle brasserie en Chine

12/12/2017

AB InBev a ouvert une nouvelle brasserie en Chine, qui avec une capacité de production de 1,5 million de tonnes de bière par an est la plus grande brasserie du groupe en Asie. AB InBev espère ainsi tirer profit de l’essor de la classe moyenne en Chine.

Dr. Oetker à la conquête de la boulangerie industrielle belge

11/12/2017

L’allemand Oetker Gruppe, connu notamment pour ses pizzas surgelées Dr. Oetker, a racheté la boulangerie industrielle belge Diversi Foods, grand fournisseur de pain surgelé aux supermarchés belges et néerlandais.

Ahold et Delhaize fusionnent également aux Etats-Unis

08/12/2017

L’unification d’Ahold et Delhaize se poursuit : au mois de janvier, Ahold USA et Delhaize America vont fusionner. L’entreprise fusionnée belgo-néerlandaise poursuit ainsi sa quête de réduction des coûts.

Fin de la lutte pour le pouvoir au sein de la famille Aldi Nord

08/12/2017

Des années de lutte pour le pouvoir chez Aldi Nord, la partie d’Aldi qui gère des magasins en Belgique et aux Pays-Bas, ont pris fin suite à une décision prononcée par le tribunal.  L’influence de la famille fondatrice se voit ainsi limitée.

Back to top