Le Championnat du Monde de Football booste les résultats d’ AB InBev | RetailDetail

Le Championnat du Monde de Football booste les résultats d’ AB InBev

Le Championnat du Monde de Football booste les résultats d’ AB InBev

En 2014, AB InBev a vendu 458,801 millions d’hectolitres de boissons dans le monde  (+0,6% sur base comparable) et généré un CA de 41 milliards d’euros ; un résultat boosté principalement par les ventes durant le Championnat du Monde de Football.

Les ventes en Europe déçoivent

Les résultats commerciaux d’AB InBev n’ont pourtant pas été bons partout : en Europe, le volume vendu a diminué de 6% à 44,278 millions d’hectolitres.  L’Amérique du Nord, qui représente un marché nettement plus important, affiche des ventes en baisse de 1,3% à 121,150 millions d’hectolitres.


Ces pertes ont néanmoins pu être compensées par de meilleurs résultats dans la zone Amérique Latine du Nord, qui comprend le Brésil : grâce au Championnat du Monde de Football, les ventes ont augmenté de 4,1% à 125,418 millions d’hectolitres.  Une avancée a également été enregistrée au Mexique : +1,6% à 38,800 millions d’hectolitres.  En Asie, le volume vendu a progressé de 1,7% à 82,529 millions d’hectolitres.


En Belgique, le berceau du groupe, AB InBev observe un statu quo des ventes de ses propres bières en 2014, et ce grâce à la bonne prestation des Diables Rouges au Championnat du Monde de Football.  Au dernier trimestre, le brasseur a réussi à augmenter sa part de marché dans la grande distribution.  AB InBev estime que pour l’ensemble de l’année sa part de marché est restée stable.

 
Bénéfice en hausse de 11,7%

En 2014 le groupe brassicole a réalisé un chiffre d’affaires de 47,063 milliards de dollars (près de 41,5 milliards d’euros), soit une hausse de 5,9% par rapport à l’année précédente.  Outre le léger effet de volume, le fait que les revenus par hectolitre aient augmenté de 5,3% en 2014 a également joué un rôle.  Au quatrième trimestre la croissance a même atteint 7,6%.  Tout ceci a résulté en un bénéfice de 8,9 milliards de dollars (7,8 milliards d’euros), une augmentation de pas moins de 11,7% par rapport à 2013.


C’est pourquoi le conseil d’administration envisage de proposer aux actionnaires de verser, en plus de l’acompte sur dividende d’1 euro, un dividende final de 2 euros, donc 3 euros au total.  L’année dernière, ces mêmes actionnaires ont dû se contenter de 2,05 euros.  De plus, l’entreprise compte racheter des actions propres pour un montant d’un milliard de dollars, afin que les futurs bénéfices futurs puissent être divisés sur moins de titres.

 

Pour 2015, AB InBev prévoit une croissance des revenus par hectolitre en ligne avec  l’inflation.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Votre portion d’absurdités spéculatives

23/02/2018

Here we go again : le retail alimentaire n’est autre qu’une guerre de tranchées. Mais qui sortira le consommateur de sa dépression hivernale ? Voilà la tâche ingrate qui incombe à RetailDetail Food dans son résumé hebdomadaire de l’actualité FMCG !

Découvrez les saveurs de demain à Tavola 2018: les 11-12-13 mars 2018 à Kortrijk Xpo

23/02/2018

(publireportage) Des produits gourmets et de qualité font de Tavola un événement incontournable: 450 leaders du marché et producteurs artisanaux, et beaucoup de nouveautés. Découvrez les gagnants du concours Tavola d’Or.

Spar va tester le paiement sans contact et sans caisse ce printemps

22/02/2018

Retail Partners Colruyt Group (RPCG) – la branche d’indépendants de Colruyt Group – prépare une app pour Spar permettant aux clients de scanner eux-mêmes leurs courses et de payer via leur smartphone.

Duvel Moortgat reprend une brasserie italienne

22/02/2018

Duvel Moortgat a augmenté sa participation minoritaire dans la brasserie italienne Birrificio del Ducato à 70%. La brasserie belge, connue également pour sa bière Vedett, est entré au capital de la brasserie de Soragna (près de Parme) en 2016.

Colruyt retire des produits Nestlé des rayons

21/02/2018

Colruyt a retiré au moins 18 produits de Nestlé de ses rayons. Les deux parties ne sont pas parvenues à un accord sur les prix, par conséquent le retailer suspend temporairement la vente de ces produits dans ses magasins.

Les supermarchés opposés à la proposition européenne en faveur des agriculteurs

20/02/2018

Certains distributeurs des Pays-Bas, d'Allemagne et d'Autriche s’opposent à la proposition de la Commission européenne visant à accorder des prix plus élevés aux agriculteurs. Ils estiment que cela entraînera des hausses de prix pour le consommateur.

Back to top