Le chiffre d’affaires de Nespresso en hausse d’un demi-milliard par an | RetailDetail

Le chiffre d’affaires de Nespresso en hausse d’un demi-milliard par an

Le chiffre d’affaires de Nespresso en hausse d’un demi-milliard par an

Chaque année la marque de café Nespresso voit son chiffre d’affaires  croître de 500 millions de francs suisses. Le CEO Jean-Marc Duvoisin a la ferme intention de maintenir ce rythme, affirme-t-il dans une interview accordée au journal De Tijd.

Des chiffres impressionnants

Depuis 2012 Nestlé ne publie plus les résultats séparés de sa ‘poule aux œufs d’or’, mais selon De Tijd le chiffre d’affaires de  Nespresso aurait progressé « de 210 millions de francs suisses en 2000 à 5 milliards de francs suisses en 2014 » et représenterait actuellement « environ 5% du chiffre d’affaires total de la société mère ».


Par ailleurs les analystes évaluent  « la marge bénéficiaire de cette machine bien huilée à 30% environ ; une marge nettement supérieure à celle de la plupart des autres grandes marques du portefeuille de Nestlé. »


Le café en dosettes a la cote

Malgré la concurrence accrue (et les procès y afférents) le chiffre d’affaires de Nespresso a augmenté de 500 millions francs suisses par an (près d’un demi-milliard d’euros) durant ces sept dernières années. « Et je suis convaincu que nous pouvons maintenir cette cadence dans les années à venir », affirme le CEO Jean-Marc Duvoisin dans l’interview. « Nous progressons sur nos marchés existants et parallèlement de nouveaux pays passent au café en dosettes. »


Duvoisin estime que « le marché du café en dosettes grimpera de 10% aujourd’hui à  30 à 50% au cours des prochaines années. Dans certains grands pays, comme le Mexique, la transition doit encore avoir lieu et d’autres pays, comme la Chine et l’Inde, boiront également du café d’ici 8 à 10 ans. »


« Le N-Cube ne remplacera jamais les boutiques »

Nespresso vend environ un tiers de son café via internet, un autre tiers via des centres d’appel et le dernier tiers dans ses propres boutiques. « Nous devons multiplier nos boutiques, également en Belgique, nous devons faire en sorte d’acheter le meilleur café et nous devons innover davantage au niveau de nos produits et de nos services, comme nous l’avons fait cette année en introduisant le N-Cube. »


Toutefois le CEO ajoute immédiatement que « les cubes ne remplaceront jamais les boutiques. Et dans les boutiques où nous avons installé un système de libre-service, le personnel est resté, mais au lieu de s’occuper des commandes et des tickets de caisse, à présent le personnel sert du café et conseille les clients. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Le supermarché en ligne Wink.be jette l’éponge

18/06/2018

Le groupe Louis Delhaize met un terme à son webshop Wink.be. Depuis sa création en 2013, le spécialiste des courses en ligne n’a jamais eu la moindre perspective de rentabilité.

Un protocole d’accord concernant le plan de transformation chez Carrefour

15/06/2018

La direction de Carrefour Belgique a conclu un protocole d’accord avec les syndicats concernant le plan de transformation de la chaîne de supermarchés. Quelque 250 emplois seront sauvés.

Filet Pur : Un estomac rempli d’angoisses

15/06/2018

Au menu de ce résumé hebdomadaire de RetailDetail Food : qui est le vrai patron de Carrefour Belgium, pourquoi manger sain n’est pas si sain que ça, pourquoi l’alcool nous remonte le moral et que manigance Jumbo. Bon appétit !

Alter’Native Food: A place apart at the upcoming SIAL Paris !

14/06/2018

(Advertorial) From 21st to 25th of October, Paris will be the world's food capital. 7,200 French and international exhibitors will be presenting their innovations among 21 exhibitions sectors.

Démission de Johnny Thijs en tant que président de Spadel

14/06/2018

Johnny Thijs  renonce à sa fonction de président de Spadel, producteur d’eau minérale. Son mandat devait se prolonger jusqu’en 2020, mais l’ancien patron de la poste a décidé d’y mettre fin pour des raisons personnelles, rapporte le journal De Tijd.

L’app anti-gaspillage ‘Too Good To Go’ en route vers la Wallonie

14/06/2018

Depuis son lancement en Belgique en mars dernier, 50.000 compatriotes utilisent déjà l’app ‘Too Good To Go’ contre le gaspillage alimentaire. Actuellement l’initiative se concentre surtout en Flandre, mais d’ici peu elle s’étendra vers la Wallonie.