Le chocolatier ISIS ‘pacifie’ son nom en Libeert | RetailDetail

Le chocolatier ISIS ‘pacifie’ son nom en Libeert

Le chocolatier ISIS ‘pacifie’ son nom en Libeert

Le chocolatier belge ISIS, l’ancien Italo-Suisse, a décidé après à peine douze mois de changer à nouveau de nom. Désormais il s’appellera Libeert, d’après le nom des propriétaires de l’entreprise familiale.

Plus de 5.000 tonnes de chocolat par an

Fondée en 1923 par Jozef Dequeker, la chocolaterie a démarré sous le nom ‘Spécialités Italo-Suisses’, en référence aux pays où le fondateur avait appris son métier et où il avait  puisé son inspiration. La première usine d’Italo-Suisse a vu le jour à Izegem.


Afin de renforcer sa résonance internationale, Italo-Suisse été rebaptisé en ISIS en début d’année. Un choix qui s’est ensuite avéré bien malheureux vu l’association négative avec les terroristes de l’Etat islamique.


Quatrième génération aux commandes

Pour éviter toute difficulté, le chocolatier a finalement décidé d’opter pour le nom de la famille-propriétaire,  Libeert. Le retour au nom d’origine Italo-Suisse  a été écarté pour ne pas semer la confusion quant à la nationalité de l’entreprise.


Aujourd’hui l’entreprise familiale est dirigée par la quatrième génération, notamment les quatre enfants d’Ignace Libeert. Ses frères Pieter et Luc et sa sœur Myriam ont quitté l’entreprise lors de la transition vers la nouvelle génération.


Actuellement le chocolatier de Comines produit plus de 5.000 tonnes de chocolat par an, pour un chiffre d’affaires d’environ 35 millions d’euros. Une partie de cette production comprend des figurines en chocolat creuses, commercialisées sur le marché belge sous l’appellation Tonkeys. Récemment l’entreprise a conclu un accord avec Studio 100 en vue fabriquer des versions en chocolat des personnages Plop. L’entreprise est également active à l’étranger : ses produits sont exportés à l’international.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La marque de lait Joyvalle intégrée à Campina

19/06/2018

Le fabricant de produits laitiers FrieslandCampina veut se concentrer sur une marque de lait forte : Joyvalle sera désormais intégré sous le parapluie de Campina.

Un nouveau plan commercial pour réanimer Makro

18/06/2018

Grâce à une offre professionnelle et de grands emballages, Makro entend inciter plus de clients à acheter davantage. En outre, le service envers la clientèle locale sera amélioré. Mais le temps presse : fin 2019 le redressement devra être visible.

L'ex-dirigeant de Carrefour renonce finalement à sa prime royale de départ

18/06/2018

Georges Plassat, l’ancien PDG de Carrefour, renonce à la généreuse indemnité de départ qui était prévue pour lui. Une décision qu’il a prise sous la pression de l’opinion publique.

Le supermarché en ligne Wink.be jette l’éponge

18/06/2018

Le groupe Louis Delhaize met un terme à son webshop Wink.be. Depuis sa création en 2013, le spécialiste des courses en ligne n’a jamais eu la moindre perspective de rentabilité.

Un protocole d’accord concernant le plan de transformation chez Carrefour

15/06/2018

La direction de Carrefour Belgique a conclu un protocole d’accord avec les syndicats concernant le plan de transformation de la chaîne de supermarchés. Quelque 250 emplois seront sauvés.

Filet Pur : Un estomac rempli d’angoisses

15/06/2018

Au menu de ce résumé hebdomadaire de RetailDetail Food : qui est le vrai patron de Carrefour Belgium, pourquoi manger sain n’est pas si sain que ça, pourquoi l’alcool nous remonte le moral et que manigance Jumbo. Bon appétit !