Le commerce indépendant de boissons en Belgique représente un CA de 1,64 milliard d’euros

Le commerce indépendant de boissons en Belgique représente un CA de 1,64 milliard d’euros

Fin novembre la FeBeD, la Fédération Belge des Distributeurs en boissons, organise sa sixième ‘Journée du Distributeur en Boissons’. Le moment idéal pour mettre en avant  l’importance économique  de ce secteur.

3.360 employés à temps plein

Le quatrième weekend de novembre les centrales de boissons belges régaleront leurs clients à l’occasion de la ‘Journée du Distributeur en Boissons’.


La Belgique compte environ 650 distributeurs en boissons indépendants, dont 450 centrales de boissons. Le secteur emploie environ 3.360 personnes à temps plein et réalise un chiffre d’affaires consolidé de 1,638 milliard d’euros. Outre les consommateurs, ces distributeurs approvisionnent également quelque 36.400 établissements horeca et pas moins de 96.250 festivités locales, et ce à l’aide de 4.020 véhicules. Chaque année le secteur investit environ 62,50 millions d’euros dans l’horeca.


Vaste assortiment et service à la clientèle

Le succès des distributeurs en boissons s’explique par différents facteurs, selon la FeBeD : « Généralement l’on associe les centrales de boissons à la bière, l’eau et les limonades ; mais cette gamme de base s’est élargie au fil des années et comprend aujourd’hui un vaste assortiment de champagnes, de vins, d’alcools et autres boissons festives. »


Outre ce vaste assortiment, le secteur accorde une grande attention au service à la clientèle : « Durant toute l’année toutes ces boissons peuvent être  transformées en merveilleux cadeaux (d’entreprise) sur mesure. De plus, dans les centrales de boissons il n’y a pas de files d’attente aux caisses, il y a toujours suffisamment de places de parking et tant les commerçants que leur personnel sont toujours prêts à transporter les marchandises jusqu’au coffre de la voiture du client »,  explique la FeBeD, qui par ailleurs s’engage également au niveau sociétal : cet hiver la fédération sera à nouveau partenaire de la campagne BOB.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Images hallucinantes ? Une seule adresse !

15/12/2017

Jef Colruyt est un modèle de sérénité imperturbable et le jambon pata negra est le bitcoin de la charcuterie. Deux conclusions instructives parmi d’autres, à découvrir dans votre rubrique FMCG hebdomadaire, assaisonnée par RetailDetail Food !

RetailDetail Food #26 staat online

15/12/2017

Les représentants commerciaux sont-ils encore les bienvenus chez les retailers ? Le point sur cette question, avec des réponses très divergentes,  dans ce 26ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé pour les exploitants de supermarchés.

Analyse : Comment Colruyt Group s’arme-t-il  contre une éventuelle guerre des prix ?

14/12/2017

Malgré des marges en baisse, Colruyt ne renoncera pas à sa garantie du meilleur prix : afin de financer une éventuelle guerre des prix le retailer mise sur l’automatisation, le gain de productivité et des magasins de format un peu plus réduit.

Carrefour continue de perdre des parts de marché en France

13/12/2017

Alexandre Bompard, CEO de Carrefour, est confronté à un énorme défi. C’est ce que confirment une fois de plus les derniers chiffres de Kantar Worldpanel, selon lesquels le groupe serait le plus grand perdant en termes de parts de marché en France.

Metro : après la scission les Pays-Bas et la Belgique restent les maillons faibles

13/12/2017

Un an après s’être séparé de ses activités non-food, le groupe alimentaire allemand Metro dit avoir posé de solides bases pour une future croissance. Néanmoins le Benelux continue de freiner cette croissance.

AB InBev : 70 emplois supprimés au siège principal de Louvain

12/12/2017

Suite à la décision de déménager son service mondial d’achats vers la Suisse, où était déjà basé le service d’achats de SABMiller, le brasseur AB InBev supprimera 70 emplois au siège principal de Louvain.

Back to top