Le conflit entre Coca-Cola et E. Leclerc prive les accros au cola de leur boisson préférée

Le conflit entre Coca-Cola et E. Leclerc prive les accros au cola de leur boisson préférée

Le conflit entre Coca-Cola et E. Leclerc prive les accros au cola de leur boisson préférée
Foto: Fotazdymak / Shutterstock.com

La bataille fait rage entre le groupe de supermarchés français Leclerc et Coca-Cola : E. Leclerc refuse d’appliquer les hausses de prix imposées par Coca-Cola en 2018. Certains magasins se retrouvent dès lors en rupture de stock du fameux soda.

Approvisionnement clandestin via d’autres canaux ?

Une guerre de prix bat son plein entre E. Leclerc et Coca-Cola : dans plusieurs supermarchés de la chaîne française, une note est affichée à l’emplacement où devraient normalement se trouver les petites bouteilles rouges.  Cette note indique qu' « à cause d’un différend avec le fournisseur Coca-Cola, qui souhaite augmenter sensiblement le prix de ses produits en 2018, E. Leclerc n’est pas parvenu à un accord ».  La chaîne de supermarchés s’excuse pour ces ruptures de stock.

 

L’usine d’embouteillage Coca-Cola European Partners France admet qu’elle n’est pas parvenue à un accord avec Leclerc, mais les deux parties refusent de commenter davantage les négociations.  Les pourparlers se trouveraient déjà dans l’impasse depuis le mois de décembre, mais ce n’est qu’aujourd’hui que le conflit est visible dans les rayons.

 

Entre-temps, Leclerc aurait pris contact avec une autre source pour se procurer cette boisson gazeuse si populaire : au lieu de s’adresser au distributeur Coca-Cola European Partners, E. Leclerc s’approvisionnerait chez un fournisseur en Europe de l’Est que l’entreprise a réussi à contacter via son organisation d’achat européen Eurelec situé à Bruxelles.  Cela expliquerait la présence de bouteilles de Coca-Cola avec des étiquettes en langue étrangère dans certains supermarchés Leclerc, estime le journal Le Parisien. 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Filet Pur : Le supermarché le plus cher d’Europe de l’Ouest

25/05/2018

Carrefour domine l’actu, Colruyt au bord de la faillite, les multinationales sont mauvaises en calcul et bientôt l’industrie alimentaire 3.0. Le point sur ces sujets dans le résumé hebdomadaire, moyennement conforme au GDPR,  de RetailDetail Food!

Les multinationales recalées en matière d’alimentation saine

24/05/2018

Les multinationales alimentaires ne fournissent pas suffisamment d’efforts pour rendre leurs produits plus sains, affirme la Access to Nutrition Foundation. Nestlé, Unilever et Danone sont les meilleurs élèves de la classe.

Bientôt la vente de cigarettes interdite dans les supermarchés ?

23/05/2018

La ministre wallonne de la Santé veut interdire la vente de cigarettes dans les supermarchés. Le nouveau plan anti-tabac wallon insiste surtout sur la prévention, mais la ministre appelle également les supermarchés à retirer le tabac de leurs rayons.

Ahold Delhaize lance un laboratoire digital aux Etats-Unis

22/05/2018

Ahold Delhaize USA crée une nouvelle entité dédiée à l’innovation digitale : Peapod Digital Labs est un laboratoire où seront développées de nouvelles stratégies dans le domaine de la digitalisation, du e-commerce et de la personnalisation.

Lidl ouvre un restaurant pour les étudiants en blocus

22/05/2018

Lidl soutient les étudiants en blocus : pour les aider à manger sain durant la période d’examens la chaîne de supermarchés ouvre un restaurant pop-up à Gand, accessible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Carrefour se voit contraint de fermer des centaines de magasins Dia

22/05/2018

Carrefour ne trouve pas de repreneurs pour des centaines de ses anciens magasins Dia en France.  Près de 230 points de vente devront probablement fermer leurs portes.