Le Conseil d’Etat rejette le projet de Colruyt à Itterbeek | RetailDetail

Le Conseil d’Etat rejette le projet de Colruyt à Itterbeek

Le Conseil d’Etat rejette le projet de Colruyt à Itterbeek

Le projet du groupe Colruyt d’implanter un supermarché à Itterbeek, section de la commune de Dilbeek, semble à nouveau sérieusement compromis. Le Conseil d’Etat vient de lui retirer le permis de bâtir, car celui-ci aurait été octroyé sur base d’un plan d’alignement inexact. L’auditeur du Conseil avait déjà émis un avis en ce sens.

Opposition du comité de quartier

Colruyt  a acheté un terrain à Itterbeek, au coin de la chaussée de Ninove et de la Herdebeekstraat, en vue d’y construire un supermarché de 2.800 m². Une habitation sur la parcelle a déjà été démolie.


Mais le  comité de quartier entend contrecarrer ce projet, car il craint qu’un  supermarché d’une telle envergure ne génère des problèmes de mobilité. En effet le point de vente devrait attirer non seulement une clientèle locale, mais également des acheteurs venant d’Anderlecht, Vlezenbeek, Gaasbeek, Lennik, Roosdaal et Wambeek.


C’est la troisième fois que le comité de quartier parvient à bloquer le permis de bâtir : la première tentative date d’il y a quatre ans, lorsque 600 habitants ont signé une pétition contre la venue du supermarché.


« Des informations incomplètes et erronées »

Le Conseil d’Etat suit les objections du comité de quartier sur base d’une faute technique : le plan d’alignement, sur lequel s’est basée la commune pour accorder le permis, était incomplet et inexact. La commune n’a donc pu prendre sa décision en connaissance de cause.


L’ancien bourgmestre Stefaan Platteau (Open Vld) dit s’attendre à ce qu’en cas d’annulation du permis de bâtir, Colruyt introduise un nouveau dossier. « Cela ne fera que retarder la venue d’un nouveau magasin. C’est dommage pour les habitants du quartier qui attendent un supermarché. » Depuis la fermeture de la supérette Meerts,  Itterbeek n’a plus de magasin de proximité.


Les habitants plaident pour une alternative qui consisterait à implanter sur le terrain en question des logements, ainsi que de plus petits commerces tels qu’un Spar  (filiale de Colruyt) par exemple. Ainsi tout espoir ne serait pas perdu pour Colruyt à Itterbeek …

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La chaîne de restaurants belge Umamido s’en va conquérir les pays voisins

20/02/2018

La chaîne de restaurants belge Umamido, spécialisée dans les plats à base de nouilles, envisage une expansion internationale l’an prochain et l’ouverture de nouveaux établissements en Belgique. Umamido  sert des rāmen, une soupe à base nouilles d’inspiration japonaise.

La Jupiler disparaît des rayons durant quelques mois

20/02/2018

AB InBev lance un coup de pub étonnant : sa marque phare Jupiler disparaîtra des rayons durant quelques mois. Afin de ‘soutenir’ les Diables Rouges lors de la Coupe du Monde (ou pour en tirer profit) la marque s’appellera temporairement ‘Belgium’.

Colruyt participe au service de courses de PostNL

20/02/2018

Aux Pays-Bas le nouveau service Stockon, en collaboration avec PostNL, livrera désormais les courses à domicile toutes les deux semaines. A noter que les marques maison portent le label Boni, la marque propre de la chaîne de supermarchés belge Colruyt.

Carrefour : choisissez vous-même le prix du lait ‘équitable’

19/02/2018

A l’exemple de la France, Carrefour lance le lait « La marque du consommateur », une nouvelle marque dont le prix est fixé par les consommateurs eux-mêmes. Le lait coûtera 1,05 €, afin que les agriculteurs obtiennent une marge plus importante.

La ministre De Block souhaite des codes santé sur les emballages

19/02/2018

La ministre de la Santé Maggie De Block examine s’il est possible d’apposer des étiquettes simples sur les emballages de produits alimentaires pour que les consommateurs puissent vérifier en un seul coup d’œil si un produit est mauvais pour la santé.

Le groupe d’achat européen Agecore met la pression sur Nestlé

16/02/2018

Le groupe d’achat européen Agecore menace de retirer 160 produits Nestlé de sa liste à moins que l’entreprise suisse n’octroie de meilleures conditions. Colruyt, Coop et Edeka, entre autres, font partie du groupe Agecore. 

Back to top