Le Conseil d’Etat rejette le projet de Colruyt à Itterbeek

Le Conseil d’Etat rejette le projet de Colruyt à Itterbeek

Le projet du groupe Colruyt d’implanter un supermarché à Itterbeek, section de la commune de Dilbeek, semble à nouveau sérieusement compromis. Le Conseil d’Etat vient de lui retirer le permis de bâtir, car celui-ci aurait été octroyé sur base d’un plan d’alignement inexact. L’auditeur du Conseil avait déjà émis un avis en ce sens.

Opposition du comité de quartier

Colruyt  a acheté un terrain à Itterbeek, au coin de la chaussée de Ninove et de la Herdebeekstraat, en vue d’y construire un supermarché de 2.800 m². Une habitation sur la parcelle a déjà été démolie.


Mais le  comité de quartier entend contrecarrer ce projet, car il craint qu’un  supermarché d’une telle envergure ne génère des problèmes de mobilité. En effet le point de vente devrait attirer non seulement une clientèle locale, mais également des acheteurs venant d’Anderlecht, Vlezenbeek, Gaasbeek, Lennik, Roosdaal et Wambeek.


C’est la troisième fois que le comité de quartier parvient à bloquer le permis de bâtir : la première tentative date d’il y a quatre ans, lorsque 600 habitants ont signé une pétition contre la venue du supermarché.


« Des informations incomplètes et erronées »

Le Conseil d’Etat suit les objections du comité de quartier sur base d’une faute technique : le plan d’alignement, sur lequel s’est basée la commune pour accorder le permis, était incomplet et inexact. La commune n’a donc pu prendre sa décision en connaissance de cause.


L’ancien bourgmestre Stefaan Platteau (Open Vld) dit s’attendre à ce qu’en cas d’annulation du permis de bâtir, Colruyt introduise un nouveau dossier. « Cela ne fera que retarder la venue d’un nouveau magasin. C’est dommage pour les habitants du quartier qui attendent un supermarché. » Depuis la fermeture de la supérette Meerts,  Itterbeek n’a plus de magasin de proximité.


Les habitants plaident pour une alternative qui consisterait à implanter sur le terrain en question des logements, ainsi que de plus petits commerces tels qu’un Spar  (filiale de Colruyt) par exemple. Ainsi tout espoir ne serait pas perdu pour Colruyt à Itterbeek …

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Il y a pire encore

20/10/2017

Travailler dans le secteur FMCG n’est pas une partie de plaisir. Rares sont ceux qui ont le sourire, la plupart souffrent en silence. La preuve dans la rubrique hebdomadaire ironique de RetailDetail Food, truffée cette fois de conseils  utiles.

Metro : légère croissance en 2016/2017

20/10/2017

Selon un rapport provisoire, le chiffre d’affaires de l’allemand Metro a progressé de 1,6% durant l’exercice comptable  2016/2017. Sur base comparable il est également question d’une croissance, bien que minime. Metro se dit satisfait.

Le mauvais temps affecte les ventes de glace d’Unilever

19/10/2017

Durant le trimestre écoulé le géant anglo-néerlandais des produits de grande consommation Unilever a vu ses ventes de glace chuter de 6,7% en Europe. En cause : la météo défavorable durant l’été.

Danone modifie la structure de son management

19/10/2017

Le géant français des produits laitiers Danone a décidé de modifier la structure de son management. Désormais l’actuel directeur général Emmanuel Faber combinera sa fonction avec celle de président du conseil d’administration.

Troisième trimestre difficile pour Carrefour

18/10/2017

Les résultats trimestriels publiés par Carrefour ce mercredi soir illustrent les grands défis à relever par le nouveau CEO et son équipe, et ce principalement en Europe de l’Ouest. En Belgique aussi le chiffre d’affaires comparable est en recul.

Delhaize lance un potager urbain

18/10/2017

Désormais les clients du Delhaize Boondael à Ixelles pourront acheter des légumes fraîchement récoltés sur le toit du supermarché. Ce potager urbain n’est pas un coup publicitaire, mais s’inscrit dans la stratégie de durabilité de l’enseigne au lion.

Back to top