Le consommateur est à peine au courant de la politique de prix des supermarchés

La dynamique de prix pratiquée par les supermarchés prête souvent à confusion : tant les consommateurs que les professionnels du retail ne sont pas toujours conscients des différences de prix en fonction des régions, ni entre l’online et l’offline.


Information lacunaire

C’est ce qui ressort d’un sondage du consultant en vente et marketing Braintower auprès de 25 retailers et 50 fabricants (donc des profils impliqués de près dans la fixation des prix, la négociation des prix et/ou la politique promotionnelle) et auprès de 375 consommateurs. Il s’agit certes d’un échantillon limité, mais qui néanmoins donne un idée de la perception des prix, commente  le consultant Gilles Van Lysebeth. L’objectif était de déterminer comment aujourd’hui les différents acteurs perçoivent la dynamique des prix sur le marché FMCG.


On constate effectivement des discrépances: la grande majorité des retailers interrogés estiment que chez tous les acteurs du secteur les prix online et offline sont identiques. Même réponse de la part des fabricants. Même au sein de leur propre organisation les retailers et les fabricants estiment que les prix online et offline sont similaires.


La perception de la dynamique des prix est clairement différente d’après les groupes.  Interrogés sur le nombre d’adaptations de prix (par rapport au prix standard) dont fait l’objet un produit moyen, la plupart des  retailers ont répondu : 3 à 5 fois par mois. Les fabricants par contre parlent d’une fois par mois. « Cela témoigne quand même d’une information lacunaire. »


Avis partagés

Interrogés sur leur perception des prix régionaux, les répondants professionnels disent voir des différences de prix entre les différents points de vente surtout chez Colruyt et Cora, et beaucoup moins chez Aldi, Lidl ou Albert Heijn. Chez les retailers les réponses sont un rien plus tranchées que chez les fabricants. « Il est frappant de constater qu’apparemment certains acteurs du secteur ne sont pas conscients de la politique de prix régionale de Colruyt. S’agissant de prix régionaux, il n’y a pas non plus de consensus parmi les répondants professionnels concernant les autres retailers. Pour Albert Heijn en particulier, les avis sont partagés.”


Parmi les consommateurs aussi, les avis sont partagés quant à l’existence ou non de différences de prix régionales entre les différents magasins physiques d’une seule et même chaîne. Près de 45% des répondants pensent qu’il n’y a pas de prix régionaux chez Colruyt, près de 25% disent ne pas savoir. Pourtant ces derniers mois ce sujet a été abondamment commenté dans les médias. En outre, plus de 30% des répondants estiment qu’Albert Heijn, Aldi et Lidl pratiquent des prix régionaux.


La plupart des consommateurs qui ces 12 derniers mois ont fait des courses en ligne, pensent que toutes les chaînes de supermarchés pratiquent des prix identiques tant online qu’offline ou disent ne pas le savoir. Une grande partie du public n’est donc pas au courant des différence de prix online et offline chez Colruyt et Collect & Go.