Le coronavirus n’arrêtera pas Takeaway.com

Le coronavirus n’arrêtera pas Takeaway.com
Shutterstock.com

La flambée de la pandémie de coronavirus n'a que temporairement ralenti la poursuite du développement de Takeaway.com. Au premier trimestre 2020, le nombre de commandes a à nouveau fortement augmenté.

 

Augmentation de 50%

Au cours des trois premiers mois de l’année, Takeaway.com a reçu 50% de commandes en plus. L'augmentation des commandes a atteint 11% aux Pays-Bas et 126% en Allemagne. Les chiffres allemands sont toutefois déformés en raison de l'acquisition de Delivery Hero au premier trimestre de l'année dernière. Néanmoins, sur une base comparable, le nombre de commandes a augmenté de 19% en Allemagne. Au total, Takeaway.com a traité 46,7 millions de commandes.

 

L’arrivée de la crise du Covid-19 a provoqué une baisse temporaire des commandes, comme l’a déclaré la société dans un rapport d'activités : c'est l’impact direct de la fermeture des restaurants et de la diminution des commandes des entreprises. Durant la semaine du 16 mars, Takeaway.com a également été la cible de plusieurs cyber-attaques (« DDOS-attacks ») qui, selon la société, lui ont fait perdre des milliers de commandes.

 

Relance

Depuis la fin du mois de mars, cependant, une nette reprise des volumes de commandes est observée sur des marchés importants, comme l'Allemagne, les Pays-Bas et la Pologne. En outre, le montant moyen des commandes a considérablement augmenté. Celui-ci devrait revenir à la normale une fois la crise passée.

 

Les résultats de Just Eat ne sont pas inclus dans les chiffres ci-dessus. Comme indiqué précédemment l’autorité des marchés et de la concurrence britannique, la CMA, étudie le projet de fusion entre Takeaway.com et Just Eat. Tant que son enquête n'est pas terminée, les deux groupes sont contraints de gérer leurs entreprises séparément. La CMA devrait annoncer sa décision au plus tard le 19 mai.