Le fabricant de boissons alcoolisées Diageo signe un excellent semestre

Le fabricant de boissons alcoolisées Diageo signe un excellent semestre
Foto: Nataliya Hora / Shutterstock.com

Le  fabricant de boissons alcoolisées britannique Diageo a enregistré une croissance organique de son CA de 4,2% au 1er semestre de son exercice fiscal. Toutefois les effets de change ont anéanti une part importante de cette croissance. 

Impacté par le renforcement de la livre britannique

Durant la deuxième moitié de 2017 – qui correspond au premier semestre de son exercice fiscal – Diageo, le plus grand fabricant de boissons alcoolisées au monde, a vu progresser son chiffre d’affaires de 4,2%. Une croissance légèrement supérieure aux attentes des analystes qui tablaient sur 3,7%. Toutefois suite aux effets de change négatifs le chiffre d’affaires a été réduit de 134 millions de dollars. Ainsi le chiffre de vente net est passé de 6,42 milliards de dollars à 6,53 milliards de dollars (5,21 milliards d’euros).


Le renforcement de la livre britannique par rapport au recul du dollar a lourdement impacté le fabricant. Historiquement Diageo a atteint un chiffre d’affaires record, ainsi qu’un bénéfice record sur le marché américain. Finalement la croissance du chiffre d’affaires (+1,7%) s’est avérée presqu’égale à la croissance du volume (+1,8%). Ainsi la croissance par les hausses de prix – soit 149 millions de dollars (environ 110 millions d’euros) – a été anéantie, mais Diageo continue de profiter « d’un dynamisme positif », affirme le CEO Ivan Menezes.


Whisky en tête, vodka à la traîne

« Nous avons augmenté nos investissements dans nos marques et élargi la marge opérationnelle organique, grâce à notre focus continu sur l’efficacité et le rendement au sein de l’entreprise », ajoute Menezes. La marge opérationnelle a grimpé de 32,2% à 33,5% sur base annuelle.


Au cours du premier semestre de son exercice (clos fin décembre) Diageo a généré un bénéfice opérationnel de 2,19 milliards de dollars (1,75 milliards d’euros), soit une hausse de 6,1% par rapport à l’an dernier. Durant cette période le groupe a augmenté de 7% ses investissements marketing, principalement pour stimuler les ventes de whisky et de vodka aux Etats-Unis, où les ventes se sont avérées décevantes avec une croissance organique de 2%. Par contre en Europe et en Turquie le chiffre d’affaires a augmenté de 4%. Les régions affichant la plus forte croissance sont l’Amérique latine et la région Asie-Pacifique, avec chacune une croissance organique de 7%.


Les ventes de whisky écossais, principale catégorie de Diageo, ont progressé de 3%, alors que les ventes de vodka ont chuté de pas moins de 6%. Pour l’ensemble de l’exercice, qui se terminera fin juin 2018, le CEO Menezes maintient ses prévisions.