Le fabricant des snacks Mora passe sous pavillon anglo-américain | RetailDetail

Le fabricant des snacks Mora passe sous pavillon anglo-américain

Le fabricant des snacks Mora passe sous pavillon anglo-américain

Le fabricant de snacks Van Geloven, qui détient notamment la marque Mora, a été repris par l’investisseur anglo-américain TowerBrook Capital, qui reprend les actions de Lion Capital, alors que l’actuel management conserve une participation minoritaire.

Le leader du marché au Benelux cherche à croître

Le leader du marché Van Geloven est en vente depuis octobre. Alors que deux autres candidats acheteurs étaient en lice, NPM et Egeria – les sociétés d’investissement contrôlant les marques de snacks concurrentes Van Dobben et Deckers –, c’est finalement TowerBrook Capital qui l’a emporté.


« Ces dernières années nous nous sommes concentrés sur la position de nos marchés intérieurs au Benelux. A présent nous sommes prêts à nous étendre en dehors du Benelux », explique le CEO Peter Doodeman. « Nous avons l’intention de poursuivre la croissance de notre business en nous focalisant sur de nouveaux produits et sur une expansion internationale, en vue de renforcer notre position sur le dynamique marché européen. »


Grâce à un partenaire comme TowerBrook, qui dispose des capitaux nécessaires, nous pourrons réaliser notre objectif : la valeur du portefeuille du nouveau propriétaire s’élève à plus de 8 milliards de dollars. Le montant déboursé par la société d’investissement anglo-américaine dans le cadre de cette reprise n’a pas été communiqué.


Tout a commencé par de la soupe en conserve

Pour le groupe néerlandais Van Geloven, tout a commencé à Tilburg en 1960 lorsque Ad van Geloven crée une entreprise fabriquant de la soupe en conserve. Peu de temps après l’entreprise va produire également des croquettes et partir de 1990 Van Geloven assurera sa croissance par le biais de diverses reprises : les satés de Hebro en 1992, les snacks Nasi et Bami de Welten en 1993 et les fricadelles de Van Lieshout en 2002.


En 2006 le groupe fait un grand bond en avant, grâce à l’acquisition de « la marque de snacks la plus importante et la plus appréciée au Benelux », à savoir Mora, qui jusque-là appartenait au groupe Unilever. Deux an plus tard le groupe lance la marque ‘De Bourgondiër’, spécialisée dans les croquettes de viande artisanales.


Outre ses propres marques A, l’entreprise produit également pour les marques maison des retailers et pour les clients du foodservice. En 2014 le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 195,4 millions d’euros.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Votre portion d’absurdités spéculatives

23/02/2018

Here we go again : le retail alimentaire n’est autre qu’une guerre de tranchées. Mais qui sortira le consommateur de sa dépression hivernale ? Voilà la tâche ingrate qui incombe à RetailDetail Food dans son résumé hebdomadaire de l’actualité FMCG !

Découvrez les saveurs de demain à Tavola 2018: les 11-12-13 mars 2018 à Kortrijk Xpo

23/02/2018

(publireportage) Des produits gourmets et de qualité font de Tavola un événement incontournable: 450 leaders du marché et producteurs artisanaux, et beaucoup de nouveautés. Découvrez les gagnants du concours Tavola d’Or.

Spar va tester le paiement sans contact et sans caisse ce printemps

22/02/2018

Retail Partners Colruyt Group (RPCG) – la branche d’indépendants de Colruyt Group – prépare une app pour Spar permettant aux clients de scanner eux-mêmes leurs courses et de payer via leur smartphone.

Duvel Moortgat reprend une brasserie italienne

22/02/2018

Duvel Moortgat a augmenté sa participation minoritaire dans la brasserie italienne Birrificio del Ducato à 70%. La brasserie belge, connue également pour sa bière Vedett, est entré au capital de la brasserie de Soragna (près de Parme) en 2016.

Colruyt retire des produits Nestlé des rayons

21/02/2018

Colruyt a retiré au moins 18 produits de Nestlé de ses rayons. Les deux parties ne sont pas parvenues à un accord sur les prix, par conséquent le retailer suspend temporairement la vente de ces produits dans ses magasins.

Les supermarchés opposés à la proposition européenne en faveur des agriculteurs

20/02/2018

Certains distributeurs des Pays-Bas, d'Allemagne et d'Autriche s’opposent à la proposition de la Commission européenne visant à accorder des prix plus élevés aux agriculteurs. Ils estiment que cela entraînera des hausses de prix pour le consommateur.

Back to top