Le géant des surgelés Picard se lance dans la franchise

Le géant des surgelés Picard se lance dans la franchise

La chaîne française Picard Surgelés, également active en Belgique, veut étendre son réseau en France via la franchise. Un changement de stratégie radical car jusqu’à présent le groupe dispose uniquement de magasins en gestion propre.

Surtout dans des régions moins peuplées

Après des tests concluants en Corse (Bastia et Ajaccio) et sur l’île de la Réunion (territoire d’Outre-mer français), Picard a décidé d’adopter le système de franchise. « Pour mettre en place un réseau de franchisés, il faut une équipe capable de gérer un tel réseau. Aujourd’hui Picard en a une », explique Philippe Dauze, président de Picard depuis 2009.


La franchise doit permettre à Picard, qui jusqu’à présent est  essentiellement actif dans les zones urbaines, de s’implanter dans la France rurale. Selon Picard, ces régions (agricoles) moins peuplées pourraient représenter pour l’entreprise un marché de 900 millions d’euros, qui pour l’instant est dominé par des sociétés telles que Toupargel ou Thiriet, qui livrent leurs produits surgelés à domicile avec leurs camions réfrigérés.


Les magasins en franchise seront de plus petit format que les points de vente Picard existants (150 à 200 m² au lieu de 400 m²) et proposeront un assortiment plus réduit, mais les prix seront les mêmes. Les exploitants locaux auront d’ailleurs leur mot à dire dans le choix des produits. Cette année le groupe espère ouvrir une quinzaine de magasins en franchise ; une fois la vitesse de croisière atteinte le rythme de croissance devrait passer à quarante unités par an.


Poursuite de l’expansion en gestion propre

Actuellement Picard compte 925 magasins en France, tous exploités en gestion propre. La chaîne a l’intention de poursuivre l’ouverture de nouveaux magasins en propre : pour cette année Picard vise 20 à 25 nouveaux points de vente. Le groupe, détenu par le fonds d’investissement britannique Lion Capital, estime qu’il y a encore d’importantes possibilités de croissance en France, où la part de marché de Picard pour l’instant se limite à 18%.


Quant à la rumeur selon laquelle Picard serait à vendre, le président Dauze déclare sans équivoque : « Nous n’avons jamais confirmé que nous étions en vente et cette étape [vers la franchise] n’a pas pour but de  faire paraître plus belle une société qui l'est déjà. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


En Belgique aussi, Lotus Bakeries retire des biscuits des magasins

21/08/2017

Il n’y a pas qu’en France que les biscuits de Lotus Bakeries soient retirés des rayons.  Suite à une consultation faite dans les chaînes de supermarchés Colruyt, Lidl et Delhaize, il semblerait que ce soit également le cas en Belgique.

Walmart dépose une demande de brevet pour un magasin volant

21/08/2017

La chaîne de supermarchés américaine Walmart a déposé une demande de brevet assez étrange.  Il y est question d’un magasin volant capable de livrer les commandes des consommateurs à l’aide de drones.

Lotus Bakeries progresse malgré la faiblesse de la livre sterling

21/08/2017

Malgré la faiblesse de la livre sterling, le fabricant de biscuits Lotus Bakeries a réussi à faire progresser son chiffre d’affaires d’un pour cent.  Pourtant, Lotus avait une lourde base de comparaison suite à la croissance record réalisée en 2016.

Carrefour se lance également dans la course aux prix garantis les moins chers

21/08/2017

Grâce à une nouvelle action, la chaîne de supermarchés Carrefour se jette dans la course aux prix les plus bas.  Les clients qui trouvent le même produit à un prix meilleur marché que celui du folder, reçoivent le montant de la différence fois cinq.

Des gaufres retirées des magasins français pour cause de crise du fipronil

21/08/2017

En France, des gaufres ont été retirées des rayons des magasins parce qu’elles contiennent des œufs susceptibles d’avoir été contaminées au fipronil.  Sur la liste se trouve également un lot de gaufres à la frangipane de Lotus.

Filet Pur : Un soufflé aux œufs brouillés

18/08/2017

Delhaize est à cours d’excuses et Dick Boer perd patience. Voilà ce que nous apprenions cette semaine. L’ambiance y est brouillée, mais ailleurs aussi. Voici votre résumé hebdomadaire par RetailDetail Food !

Back to top