Le Groupe Casino continue de réduire ses dettes

Afin de poursuivre l’allègement de ses dettes, le groupe de distribution français Casino cède six hypermarchés Géant et bon nombre de biens immobiliers.


Objectif atteint

Fin de la semaine dernière le Groupe Casino a conclu un accord avec E.Leclerc concernant la cession de six hypermarchés Géant pour un montant total de 100,5 millions d’euros. Il s’agit de magasins structurellement déficitaires, qui réalisent un chiffre d’affaires combiné d’environ 150 millions d’euros et ont subi une perte opérationnelle de 8 millions d’euros, annonce le groupe dans un communiqué de presse. Les hypermarchés seront exploités par des entrepreneurs affiliés au groupe E.Leclerc. Selon Casino, cette cession contribuera à la rentabilité des activités retail en France.


En outre le retailer annonce la cession des murs de 26 hypermarchés et supermarchés à Fortress Investment Group. Il s’agit de 13 Géant Casino, 3 hypermarchés Casino et 10 supermarché Casino, dont les revenus locatifs représentent 31,8 millions d’euros. Pour la gestion de ce parc de magasins l’acheteur a créé un fonds, dans lequel Casino prendra une participation, ce qui à terme devrait rapporter 150 millions d’euros supplémentaires.


Grâce à cette transaction, Casino est parvenu à atteindre son objectif, à savoir céder pour 1,5 milliard d’euros d’actifs non-stratégiques. Néanmoins les efforts en vue de réduire la dette se poursuivront. La semaine dernière encore le groupe se félicitait des performances réalisées en 2018, « sa meilleure année depuis cinq ans pour les activités françaises », avec une croissance du chiffre d’affaire de 1,3% en comparable et ce malgré un quatrième trimestre impacté par le mouvement des gilets jaunes.