Le groupe Fromageries Bel vise 6 milliards d’euros de chiffre d’affaires d'ici 2025

Le groupe Fromageries Bel vise 6 milliards d’euros de chiffre d’affaires d'ici 2025

Le groupe Fromageries Bel, qui fête ses 150 ans cette année, a d'ambitieux projets pour l'avenir, notamment doubler son chiffre d’affaires en passant de 2,7 milliards d'euros à 6 milliards d'euros. Pour y parvenir, le groupe compte se développer aux Etats-Unis et au Moyen-Orient.

Etats-Unis et Afrique

Le groupe Fromageries Bel, connu pour ses marques la Vache qui Rit et Mini Babybel, compte miser sur la croissance externe.  En 2014, Bel a déjà investi un montant de 16 millions d’euros à l'international.  Des investissements à court terme seront  portés sur les Etats-Unis : « Nous comptons doubler les capacités du site situé à Brookings dans le Dakota du Sud, spécialisé sur les Mini Babybel », indique Antoine Fievet, PDG du groupe.  D’autres marchés comme l’Afrique, où le groupe réalise déjà 12% de ses ventes, est aussi un levier de croissance.  « Au Maroc et en Algérie, nous occupons déjà 50% de part de marché sur le fromage dans chacun de ces pays », explique le Président.

 

Proche et Moyen-Orient

Mais c’est surtout dans le Proche et Moyen-Orient que le fromager enregistre de bonnes performances avec, en 2014, une croissance organique de 12,3%.   Antoine Fiévet : « Nous tenons le cap de ce qui était prévu malgré un contexte géopolitique instable sur certains marchés ». 

 

Aujourd'hui le groupe compte 33 pays d’implantation, des produits commercialisés dans 130 pays, 30 marques dont cinq « cœur » (La Vache qui rit, Babybel, Kiri, Leerdammer et Boursin), 28 sites de production dans le monde, plus de 400 000 tonnes de fromages. En 2014 le groupe a réalisé 2,8 milliards de chiffre d’affaires.

 

 

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Faible premier trimestre pour General Mills

21/09/2017

Le  premier trimestre du fabricant alimentaire américain General Mills, qui détient notamment les marques Yoplait, Cheerios et Häagen-Dazs, s’est avéré décevant : tant le chiffre d’affaires que le bénéfice ont reculé.

Le Carrefour Market de la Groenplaats à Anvers livre à domicile endéans l’heure

21/09/2017

Le Carrefour Market à la Groenplaats à Anvers a été entièrement rénové, avec une attention particulière pour l’environnement et le confort du client. A noter également que le magasin assure désormais des livraisons à domicile endéans l’heure.

Carrefour Express mise sur le ‘blurring’

21/09/2017

La formule de proximité explore les possibilités de la vente à emporter et de la consommation sur place. La nouvelle génération de magasins ajoute des services et la restauration à son offre. La frontière entre retail et horeca se brouille.

Le nouveau PDG de Carrefour envisage l’ouverture dominicale des hypers

21/09/2017

Selon l’un des syndicats français du groupe Carrefour, le nouveau PDG Alexandre Bompard aurait l’intention d’ouvrir les hypermarchés le dimanche, mais également d’en fermer certains.

Le Belge Olivier Van den Bossche nommé à un poste clé chez Metro

21/09/2017

Le Belge Olivier Van den Bossche rejoint l’allemand Metro et y occupera un poste clé. En tant qu‘operating partner chez Metro Cash & Carry il sera responsable de certains pays où l’enseigne est active.

Les prix des marques A en Belgique montent en flèche

20/09/2017

L’an dernier en Belgique les prix des dix principales marques ont augmenté de 4,2%. Une hausse nettement supérieure à celle de nos pays voisins. En outre, la différence de prix entre les MDD et les marques A est la plus élevée dans notre pays.

Back to top