Le groupe Fromageries Bel vise 6 milliards d’euros de chiffre d’affaires d'ici 2025

Le groupe Fromageries Bel vise 6 milliards d’euros de chiffre d’affaires d'ici 2025

Le groupe Fromageries Bel, qui fête ses 150 ans cette année, a d'ambitieux projets pour l'avenir, notamment doubler son chiffre d’affaires en passant de 2,7 milliards d'euros à 6 milliards d'euros. Pour y parvenir, le groupe compte se développer aux Etats-Unis et au Moyen-Orient.

Etats-Unis et Afrique

Le groupe Fromageries Bel, connu pour ses marques la Vache qui Rit et Mini Babybel, compte miser sur la croissance externe.  En 2014, Bel a déjà investi un montant de 16 millions d’euros à l'international.  Des investissements à court terme seront  portés sur les Etats-Unis : « Nous comptons doubler les capacités du site situé à Brookings dans le Dakota du Sud, spécialisé sur les Mini Babybel », indique Antoine Fievet, PDG du groupe.  D’autres marchés comme l’Afrique, où le groupe réalise déjà 12% de ses ventes, est aussi un levier de croissance.  « Au Maroc et en Algérie, nous occupons déjà 50% de part de marché sur le fromage dans chacun de ces pays », explique le Président.

 

Proche et Moyen-Orient

Mais c’est surtout dans le Proche et Moyen-Orient que le fromager enregistre de bonnes performances avec, en 2014, une croissance organique de 12,3%.   Antoine Fiévet : « Nous tenons le cap de ce qui était prévu malgré un contexte géopolitique instable sur certains marchés ». 

 

Aujourd'hui le groupe compte 33 pays d’implantation, des produits commercialisés dans 130 pays, 30 marques dont cinq « cœur » (La Vache qui rit, Babybel, Kiri, Leerdammer et Boursin), 28 sites de production dans le monde, plus de 400 000 tonnes de fromages. En 2014 le groupe a réalisé 2,8 milliards de chiffre d’affaires.

 

 

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur:  De sympathiques brigands

24/11/2017

Les prix grimpent, la pérennité du supermarché est menacée et les fabricants de marques continuent de payer la note. Eh oui, quels coquins ces ‘food retailers’. Pour vous en convaincre, voici votre rubrique hebdomadaire concoctée par RetailDetail Food !

Nouveau CEO pour Nestlé Belgilux

23/11/2017

Nestlé a annoncé avoir désigné Michel Mersch comme nouveau CEO de Nestlé Belgilux. Il succède à Alexander von Maillot, qui occupera une nouvelle fonction au siège principal en Suisse.

Rémy Cointreau : forte croissance grâce à la demande accrue de cognac de luxe en Asie

23/11/2017

Au premier semestre de son exercice décalé, le groupe français de spiritueux Rémy Cointreau a enregistré d’excellents résultats. Son cognac de luxe s’est particulièrement bien vendu, surtout en Chine, au Japon et à Singapour.

Pierre-Olivier Beckers, ex-CEO de Delhaize investit dans la start-up YouMeal

23/11/2017

YouMeal, une start-up qui aide les exploitations de restaurants à informer leurs clients de la composition de leurs plats, a levé 800.000 euros. L’un des investisseurs est Pierre-Olivier Beckers, ex-CEO de Delhaize et actuellement président du COIB.

Hausse des ventes en ligne dans le secteur FMCG

22/11/2017

Les courses online sont en hausse de 30%, alors que le marché dans son ensemble n’a progressé que de 1,3%. Actuellement l’e-commerce représente 4,6% dans le segment FMCG. D’ici 2025 ce pourcentage devrait atteindre 10%, soit 145 milliards d’euros.

Nestlé envisage la reprise de Hain Celestial

22/11/2017

Nestlé serait intéressé par la reprise de Hain Celestial, une entreprise alimentaire américaine spécialisée dans la production d’aliments naturels et végétariens. La valeur de l’entreprise est estimée à 3,5 milliards d’euros.

Back to top