Le maître-chocolatier Pierre Marcolini coupe les liens avec Nestlé

Le maître-chocolatier Pierre Marcolini coupe les liens avec Nestlé

Après une collaboration de plus de 4 ans, le chocolatier belge Pierre Marcolini,  avec l’aide de trois actionnaires,  rachète la participation de 27% du groupe suisse Nestlé. Ainsi les chocolats de luxe Marcolini sont à nouveau 100% en mains belges.

Accord gagnant-gagnant avec Nestlé

En 2007 le géant de l’alimentation suisse entrait dans le capital du chocolatier bruxellois, qui malgré une solide réputation périclitait. Nestlé promet le lancement de  la formule à l’étranger , ainsi qu’un soutien professionnel, à condition que Pierre Marcolini crée pour Nestlé une gamme de chocolats de luxe sous le nom Nespresso.


La collaboration fut fructueuse :  au terme de l’exercice clos le 30 juin 2011 le chiffre d’affaires a atteint les 12 millions d’euros, versus 7,4 millions un an plus tôt. Pour la première depuis longtemps l’entreprise réalise un bénéfice d’exploitation (Ebitda) positif.


A nouveau 100% belge    

L’équilibre financier étant quasiment rétabli et la croissance amorcée, Pierre Marcoloni et ses actionnaires (François Schwennicke, actionnaire de Delvaux, Laurent Levaux, CEO d’Aviapartners et Olivier Coune, CEO de Marcolini) ont néanmoins décidé de reprendre la barre. «Quand nous avons commencé à nous développer à l’international, nous nous sommes rendus compte que disposer d’une marque 100 % belge constituait un plus», explique le maître-chocolatier.


Aujourd’hui Pierre Marcolini possède 25 magasins de par le monde, dont 8 en Belgique. L’entreprise compte quelques 110 employés dans notre pays. Après avoir séduit les Japonais avec ses pralines de luxe, le chocolatier belge continue sa conquête dans le reste de l’Asie. Récemment une boutique a ouvert ses portes à Taipei, mais Marcolini vise également la Chine.


A l’avenir Pierre Marcolini restera impliqué chez Nestlé en tant que consultant pour des projets spéciaux .

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


50 emplois menacés chez Mondelez à Rhisnes

26/06/2017

Les employés de l’usine du producteur alimentaire Mondelez à Rhisnes, dans la province de Namur, se sont mis en grève.  Ils le font en raison d’une restructuration qui menace 50 des 431 emplois.

Shanghai teste le supermarché mobile sans employés

26/06/2017

Un projet test autour d’un supermarché mobile totalement autonome a été lancé à Shanghai, une des plus grandes villes de Chine.  Wheelys Moby Mart est ouvert 24 heures 24 et doit être facile à utiliser.

Le supermarché sans caisse Amazon n’est toujours opérationnel

23/06/2017

Amazon Go, le supermarché sans caisse de la société internet, n’a toujours pas ouvert ses portes au grand public.  De plus, on apprend aujourd’hui qu’un de ses directeurs quitte l’entreprise.

Danone remanie son organisation européenne

23/06/2017

Le fabricant de produits laitiers Danone optimalise sa structure européenne : la Belgique, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et l’Irlande formeront désormais un seul groupe. Kris Geeraert, general manager pour le Benelux, quitte l’entreprise.

Filet Pur : Une bande d’incompétents

23/06/2017

Depuis vendredi dernier c’est limpide : un seul retailer au monde sait comment s’y prendre. Tous les autres pataugent, qu’il s’agisse de Jef, Dick ou Alexandre. Un aperçu rafraîchissant de la semaine écoulée par RetailDetail Food !

Diageo acquiert la tequila de George Clooney pour 620 millions d’euros

22/06/2017

Le groupe de boissons alcoolisées britannique Diageo débourse 700 millions de dollars (plus de 620 millions d’euros)  pour le rachat de Casamigos, la marque de tequila de George Clooney. Le montant final pourrait même atteindre 1 milliard de dollars.

Back to top