Le maître-chocolatier Pierre Marcolini coupe les liens avec Nestlé | RetailDetail

Le maître-chocolatier Pierre Marcolini coupe les liens avec Nestlé

Le maître-chocolatier Pierre Marcolini coupe les liens avec Nestlé

Après une collaboration de plus de 4 ans, le chocolatier belge Pierre Marcolini,  avec l’aide de trois actionnaires,  rachète la participation de 27% du groupe suisse Nestlé. Ainsi les chocolats de luxe Marcolini sont à nouveau 100% en mains belges.

Accord gagnant-gagnant avec Nestlé

En 2007 le géant de l’alimentation suisse entrait dans le capital du chocolatier bruxellois, qui malgré une solide réputation périclitait. Nestlé promet le lancement de  la formule à l’étranger , ainsi qu’un soutien professionnel, à condition que Pierre Marcolini crée pour Nestlé une gamme de chocolats de luxe sous le nom Nespresso.


La collaboration fut fructueuse :  au terme de l’exercice clos le 30 juin 2011 le chiffre d’affaires a atteint les 12 millions d’euros, versus 7,4 millions un an plus tôt. Pour la première depuis longtemps l’entreprise réalise un bénéfice d’exploitation (Ebitda) positif.


A nouveau 100% belge    

L’équilibre financier étant quasiment rétabli et la croissance amorcée, Pierre Marcoloni et ses actionnaires (François Schwennicke, actionnaire de Delvaux, Laurent Levaux, CEO d’Aviapartners et Olivier Coune, CEO de Marcolini) ont néanmoins décidé de reprendre la barre. «Quand nous avons commencé à nous développer à l’international, nous nous sommes rendus compte que disposer d’une marque 100 % belge constituait un plus», explique le maître-chocolatier.


Aujourd’hui Pierre Marcolini possède 25 magasins de par le monde, dont 8 en Belgique. L’entreprise compte quelques 110 employés dans notre pays. Après avoir séduit les Japonais avec ses pralines de luxe, le chocolatier belge continue sa conquête dans le reste de l’Asie. Récemment une boutique a ouvert ses portes à Taipei, mais Marcolini vise également la Chine.


A l’avenir Pierre Marcolini restera impliqué chez Nestlé en tant que consultant pour des projets spéciaux .

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La marque de lait Joyvalle intégrée à Campina

19/06/2018

Le fabricant de produits laitiers FrieslandCampina veut se concentrer sur une marque de lait forte : Joyvalle sera désormais intégré sous le parapluie de Campina.

Un nouveau plan commercial pour réanimer Makro

18/06/2018

Grâce à une offre professionnelle et de grands emballages, Makro entend inciter plus de clients à acheter davantage. En outre, le service envers la clientèle locale sera amélioré. Mais le temps presse : fin 2019 le redressement devra être visible.

L'ex-dirigeant de Carrefour renonce finalement à sa prime royale de départ

18/06/2018

Georges Plassat, l’ancien PDG de Carrefour, renonce à la généreuse indemnité de départ qui était prévue pour lui. Une décision qu’il a prise sous la pression de l’opinion publique.

Le supermarché en ligne Wink.be jette l’éponge

18/06/2018

Le groupe Louis Delhaize met un terme à son webshop Wink.be. Depuis sa création en 2013, le spécialiste des courses en ligne n’a jamais eu la moindre perspective de rentabilité.

Un protocole d’accord concernant le plan de transformation chez Carrefour

15/06/2018

La direction de Carrefour Belgique a conclu un protocole d’accord avec les syndicats concernant le plan de transformation de la chaîne de supermarchés. Quelque 250 emplois seront sauvés.

Filet Pur : Un estomac rempli d’angoisses

15/06/2018

Au menu de ce résumé hebdomadaire de RetailDetail Food : qui est le vrai patron de Carrefour Belgium, pourquoi manger sain n’est pas si sain que ça, pourquoi l’alcool nous remonte le moral et que manigance Jumbo. Bon appétit !