Le nouveau CEO de Carlsberg doit aider le brasseur à surmonter la crise russe | RetailDetail

Le nouveau CEO de Carlsberg doit aider le brasseur à surmonter la crise russe

Le nouveau CEO de Carlsberg doit aider le brasseur à surmonter la crise russe

Le brasseur Carlsberg change de patron : mi-juin le CEO danois Jorgen Buhl Rasmussen prendra sa retraite et sera remplacé par le Néerlandais Cees 't Hart, l’actuel CEO de la société laitière Royal FrieslandCampina.

Amélioration des marges

Après sept années aux commandes de l’entreprise, Rasmussen prendra sa retraite mi-juin et passera le  flambeau au néerlandais Cees 't Hart. Selon Flemming Besenacher, président du conseil d’administration de Carlsberg, le temps est venu d’un renouveau au sein du management.


Cees 't Hart est CEO de la société laitière Royal FrieslandCampina depuis 2008. Il a contribué à l’intégration de Friesland Foods et Campina et à l’amélioration des marges des produits laitiers, mission qui lui incombera également chez Carlsberg. Auparavant il a travaillé chez Unilever pendant 25 ans.


La crise russe

Carlsberg vient de publier ses résultats pour l’ensemble de l’année : en 2014 le groupe a lourdement souffert de la crise en Russie et en Ukraine, deux marchés importants pour le brasseur danois.


En 2014 Carlsberg a vendu 134,5 millions d’hectolitre de bière, soit une baisse de 3% par rapport à l’année précédente. Par contre la Grimbergen enregistre une forte croissance, avec une hausse de 27% en termes de volume.


Le chiffre d’affaires n’a que légèrement progressé à 64,5 milliards de couronnes danoises (8,7 milliards d’euros), suite aux effets de change défavorables. Le bénéfice net s’est établi à 4,4 milliards de couronnes (593 millions d’euros), soit un milliard de couronnes en moins par rapport à l’année précédente.


Carlsberg indique que de lourdes décisions devront être prises en 2015 si la situation en Russie et en Ukraine persiste. Le mois dernier le groupe avait déjà annoncé la fermeture de deux brasseries russes.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Le ministre Peeters approuve finalement le plan de prépension chez Carrefour

18/07/2018

Comme prévu, le ministre de l’économie Kris Peeters a approuvé le plan de restructuration de Carrefour, y compris le plan de prépension. Le ministre a déclaré qu’il préférait la sécurité des travailleurs à la lutte contre « un mauvais signal ».

La viande in vitro dans les magasins dès 2021 ?

18/07/2018

La commercialisation de la viande in vitro accomplit de grandes avancées. Le pionnier Mosa Meat a levé 7,5 millions d’euros pour construire une usine qui mettra sur le marché un produit abordable d’ici trois ans.

Aldi mise sur l’énergie renouvelable

17/07/2018

Aldi Nord vient de publier une ambitieuse politique climatique internationale. Le retailer veut réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40% d’ici 2021 et révèle quelques chiffres révélateurs dans son second rapport de développement durable.

Un potentiel de croissance considérable pour les discounters en Europe de l’Ouest

16/07/2018

Malgré une surenchère sur de nombreux marchés européens, les discounters prévoient dix millions de m² supplémentaires de surface de vente sur le continent d’ici 2023. LZ Retailytics estime qu’il existe également de bonnes opportunités de croissance sur des marchés dits saturés comme l’Allemagne et le Royaume-Uni.

Greenyard en difficultés suite à une contamination à la listéria

16/07/2018

Le producteur de légumes Greenyard est sous pression suite à une contamination à la listéria dans son usine hongroise. L’entreprise affirme prendre toutes les mesures nécessaires, mais le cours boursier est en chute libre.

Un premier magasin OKay avec point de collecte Collect&Go ouvre ses portes à Heusden

16/07/2018

OKay, le supermarché de quartier de Colruyt Group, ouvre sa première filiale avec point de collecte Collect&Go à Heusden. Le nouveau point de vente teste le service de collecte qui, en cas de succès, sera déployé dans d’autres magasins OKay.