Le patron de Spadel élu Manager de l’Année

Le patron de Spadel élu Manager de l’Année

Marc du Bois, patron de Spadel, a été élu Manager francophone  de l’Année 2013. Grâce à sa stratégie privilégiant les marques régionales pour contrecarrer les multinationales, il a réussi à maintenir son entreprise hors des eaux houleuses de la crise.

Croître en temps de crise

« Nous avons continué à investir durant la crise », explique le tout nouveau Manager de l’Année. « Aujourd’hui nous commençons à en récolter les fruits.  Notre chiffre d’affaires (219 millions d’euros en 2012, ndlr.) devrait augmenter de quelques pour cent en 2013 et notre résultat net (+30% durant la première moitié de l’année, ndlr.) devrait également progresser. »


D’excellentes performances que Spadel, spécialisé dans la production d’eau minérale et de limonade, doit à un ensemble de facteurs : l’année record réalisée par sa filiale anglaise, la fin du boycott de Superunie (l’une des trois plus grandes chaînes de supermarchés aux Pays-Bas) et – surtout – la reprise de Carola, une marque d’eau minérale alsacienne. Car, comme l’a laissé entendre Marc du Bois après la remise de prix «  si nous voulons donner du fil à retordre aux grandes multinationales, nous devons miser sur des marques régionales fortes. »


Des débuts dans des circonstances difficiles

Pourtant il y a 13 ans Marc du Bois a été catapulté à la tête du groupe Spa malgré lui et dans des circonstances dramatiques. En octobre 2000 il a succédé à son frère, décédé dans un accident de voiture. Ayant davantage d’expérience dans le domaine du marketing & sales que dans le chiffres et les usines, il a sollicité l’aide de Jean-Philippe Despontin, qui pendant des années fut  le bras droit de son frère décédé, afin qu’il codirige l’entreprise avec lui.


Depuis 2013 Marc du Bois a repris toutes les ficelles en main et demeure le seul actionnaire familial de l’entreprise depuis le rachat des parts de sa sœur en août 2010. Il détient 90,8% des actions, le reste des actions étant réparti parmi le grand public (via Euronext Bruxelles).


Spadel est le successeur de Spa Monopole, l’entreprise d’eau minérale fondée en 1921, dont l’origine remonte à l’exploitation des sources de Spa depuis 1583. Outre les sources de Spa et Carola, le groupe détient également l’eau minérale Bru des Ardennes, Wattwiller d’Alsace et Brecon Carreg de Wales. Spadel emploie quelque 720 personnes.


Le prix de Manager néerlandophone  de l’Année 2013 a été décerné à Ronnie Leten, CEO du groupe industriel suédois Atlas Copco.

 

 

Traducton : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Rémy Cointreau : forte croissance grâce à la demande accrue de cognac de luxe en Asie

23/11/2017

Au premier semestre de son exercice décalé, le groupe français de spiritueux Rémy Cointreau a enregistré d’excellents résultats. Son cognac de luxe s’est particulièrement bien vendu, surtout en Chine, au Japon et à Singapour.

Pierre-Olivier Beckers, ex-CEO de Delhaize investit dans la start-up YouMeal

23/11/2017

YouMeal, une start-up qui aide les exploitations de restaurants à informer leurs clients de la composition de leurs plats, a levé 800.000 euros. L’un des investisseurs est Pierre-Olivier Beckers, ex-CEO de Delhaize et actuellement président du COIB.

Hausse des ventes en ligne dans le secteur FMCG

22/11/2017

Les courses online sont en hausse de 30%, alors que le marché dans son ensemble n’a progressé que de 1,3%. Actuellement l’e-commerce représente 4,6% dans le segment FMCG. D’ici 2025 ce pourcentage devrait atteindre 10%, soit 145 milliards d’euros.

Nestlé envisage la reprise de Hain Celestial

22/11/2017

Nestlé serait intéressé par la reprise de Hain Celestial, une entreprise alimentaire américaine spécialisée dans la production d’aliments naturels et végétariens. La valeur de l’entreprise est estimée à 3,5 milliards d’euros.

L’Ecosse réalise une première : un prix plancher pour l’alcool

21/11/2017

L’Ecosse réalise une première mondiale : enfin la région a obtenu la permission d’installer un prix plancher pour l’alcool. La loi avait déjà été passé en 2012, mais a été bloqué depuis par des distillateurs de whisky. 

Carrefour accepte les sacs et les boîtes réutilisables aux comptoirs

20/11/2017

Après un projet pilote réussi à l’Hypermarché Carrefour de Bierges, tous les Hypermarchés Carrefour et les Carrefour Market en gestion propre acceptent désormais les sacs à vrac et boîtes réutilisables des clients aux comptoirs en service.

Back to top