Le PDG de E.Leclerc, n° 2 parmi les patrons les plus populaires de France | RetailDetail

Le PDG de E.Leclerc, n° 2 parmi les patrons les plus populaires de France

Le PDG de E.Leclerc, n° 2 parmi les patrons les plus populaires de France

Selon une enquête, Michel-Edouard Leclerc figure en 2ème position au palmarès des patrons les plus populaires de l’Hexagone. Le PDG du groupe de distribution E.Leclerc a été particulièrement apprécié pour s’être préoccupé du pouvoir d’achat des Français.

Les Français préoccupés par leur pouvoir d’achat

Après les hit-parades de chanteurs, acteurs, sportifs, politiciens et autres, la rédaction de Huffington Post a imaginé un palmarès pour chefs d’entreprise. Xavier Niel, patron d’Iliad, société mère de l’opérateur de télécoms Free, s’impose comme grand vainqueur avec pas moins de 39% des voix. Outre Leclerc, une autre personnalité du retail figure également dans le top-5 : Pierre Kosciusko-Morizet, fondateur du site marchand PriceMinister (en 4ème position).


A noter que « les chefs d’entreprise se préoccupant du pouvoir d’achat des Français, obtiennent le plus de votes », constate la rédaction. Ainsi le patron de Free est décrit comme le « Robin des bois du secteur des télécoms », pour être parvenu à diviser les prix par quatre, ce qui a permis aux Français d’économiser quelque 2 milliards d’euros sur leur facture de GSM.


Retardement de la hausse de TVA

Michel-Edouard Leclerc est lui aussi très apprécié « pour son parti pris sur le pouvoir d'achat. On l’a vu proposer le carburant de ses stations-service à prix coûtant (au moment où les prix des carburants montaient en flèche durant l’été 2012, ndlr.) ou plus récemment retarder la hausse de TVA », précise Huffington Post.


A partir du premier janvier le gouvernement français a augmenté le taux de TVA  de 7% à 10% et de 19,6% à 20% pour de nombreux produits. En échange le taux réduit de TVA aurait dû passer de 5,5% à 5%. « Mais le gouvernement n’a pas tenu sa promesse de réduire la TVA sur l'alimentaire et la consommation courante des produits de première nécessité en vue de compenser partiellement la hausse », déplorait Leclerc à la mi-décembre.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La chaîne de restaurants belge Umamido s’en va conquérir les pays voisins

20/02/2018

La chaîne de restaurants belge Umamido, spécialisée dans les plats à base de nouilles, envisage une expansion internationale l’an prochain et l’ouverture de nouveaux établissements en Belgique. Umamido  sert des rāmen, une soupe à base nouilles d’inspiration japonaise.

La Jupiler disparaît des rayons durant quelques mois

20/02/2018

AB InBev lance un coup de pub étonnant : sa marque phare Jupiler disparaîtra des rayons durant quelques mois. Afin de ‘soutenir’ les Diables Rouges lors de la Coupe du Monde (ou pour en tirer profit) la marque s’appellera temporairement ‘Belgium’.

Colruyt participe au service de courses de PostNL

20/02/2018

Aux Pays-Bas le nouveau service Stockon, en collaboration avec PostNL, livrera désormais les courses à domicile toutes les deux semaines. A noter que les marques maison portent le label Boni, la marque propre de la chaîne de supermarchés belge Colruyt.

Carrefour : choisissez vous-même le prix du lait ‘équitable’

19/02/2018

A l’exemple de la France, Carrefour lance le lait « La marque du consommateur », une nouvelle marque dont le prix est fixé par les consommateurs eux-mêmes. Le lait coûtera 1,05 €, afin que les agriculteurs obtiennent une marge plus importante.

La ministre De Block souhaite des codes santé sur les emballages

19/02/2018

La ministre de la Santé Maggie De Block examine s’il est possible d’apposer des étiquettes simples sur les emballages de produits alimentaires pour que les consommateurs puissent vérifier en un seul coup d’œil si un produit est mauvais pour la santé.

Le groupe d’achat européen Agecore met la pression sur Nestlé

16/02/2018

Le groupe d’achat européen Agecore menace de retirer 160 produits Nestlé de sa liste à moins que l’entreprise suisse n’octroie de meilleures conditions. Colruyt, Coop et Edeka, entre autres, font partie du groupe Agecore. 

Back to top