Le PDG de E.Leclerc, n° 2 parmi les patrons les plus populaires de France

Le PDG de E.Leclerc, n° 2 parmi les patrons les plus populaires de France

Selon une enquête, Michel-Edouard Leclerc figure en 2ème position au palmarès des patrons les plus populaires de l’Hexagone. Le PDG du groupe de distribution E.Leclerc a été particulièrement apprécié pour s’être préoccupé du pouvoir d’achat des Français.

Les Français préoccupés par leur pouvoir d’achat

Après les hit-parades de chanteurs, acteurs, sportifs, politiciens et autres, la rédaction de Huffington Post a imaginé un palmarès pour chefs d’entreprise. Xavier Niel, patron d’Iliad, société mère de l’opérateur de télécoms Free, s’impose comme grand vainqueur avec pas moins de 39% des voix. Outre Leclerc, une autre personnalité du retail figure également dans le top-5 : Pierre Kosciusko-Morizet, fondateur du site marchand PriceMinister (en 4ème position).


A noter que « les chefs d’entreprise se préoccupant du pouvoir d’achat des Français, obtiennent le plus de votes », constate la rédaction. Ainsi le patron de Free est décrit comme le « Robin des bois du secteur des télécoms », pour être parvenu à diviser les prix par quatre, ce qui a permis aux Français d’économiser quelque 2 milliards d’euros sur leur facture de GSM.


Retardement de la hausse de TVA

Michel-Edouard Leclerc est lui aussi très apprécié « pour son parti pris sur le pouvoir d'achat. On l’a vu proposer le carburant de ses stations-service à prix coûtant (au moment où les prix des carburants montaient en flèche durant l’été 2012, ndlr.) ou plus récemment retarder la hausse de TVA », précise Huffington Post.


A partir du premier janvier le gouvernement français a augmenté le taux de TVA  de 7% à 10% et de 19,6% à 20% pour de nombreux produits. En échange le taux réduit de TVA aurait dû passer de 5,5% à 5%. « Mais le gouvernement n’a pas tenu sa promesse de réduire la TVA sur l'alimentaire et la consommation courante des produits de première nécessité en vue de compenser partiellement la hausse », déplorait Leclerc à la mi-décembre.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Carrefour continue de perdre des parts de marché en France

13/12/2017

Alexandre Bompard, CEO de Carrefour, est confronté à un énorme défi. C’est ce que confirment une fois de plus les derniers chiffres de Kantar Worldpanel, selon lesquels le groupe serait le plus grand perdant en termes de parts de marché en France.

Metro : après la scission les Pays-Bas et la Belgique restent les maillons faibles

13/12/2017

Un an après s’être séparé de ses activités non-food, le groupe alimentaire allemand Metro dit avoir posé de solides bases pour une future croissance. Néanmoins le Benelux continue de freiner cette croissance.

AB InBev : 70 emplois supprimés au siège principal de Louvain

12/12/2017

Suite à la décision de déménager son service mondial d’achats vers la Suisse, où était déjà basé le service d’achats de SABMiller, le brasseur AB InBev supprimera 70 emplois au siège principal de Louvain.

Bientôt une taxe sur la viande ?

12/12/2017

D’ici 5 à 10 ans il y aura une taxe sur la viande, afin de diminuer la consommation de viande qui a de lourdes conséquences sur le climat et la santé. C’est du moins ce qu’estiment bon nombre de  chercheurs et de parlementaires du monde entier.

AB InBev ouvre une nouvelle brasserie en Chine

12/12/2017

AB InBev a ouvert une nouvelle brasserie en Chine, qui avec une capacité de production de 1,5 million de tonnes de bière par an est la plus grande brasserie du groupe en Asie. AB InBev espère ainsi tirer profit de l’essor de la classe moyenne en Chine.

Dr. Oetker à la conquête de la boulangerie industrielle belge

11/12/2017

L’allemand Oetker Gruppe, connu notamment pour ses pizzas surgelées Dr. Oetker, a racheté la boulangerie industrielle belge Diversi Foods, grand fournisseur de pain surgelé aux supermarchés belges et néerlandais.

Back to top