Le PDG de E.Leclerc, n° 2 parmi les patrons les plus populaires de France | RetailDetail

Le PDG de E.Leclerc, n° 2 parmi les patrons les plus populaires de France

Le PDG de E.Leclerc, n° 2 parmi les patrons les plus populaires de France

Selon une enquête, Michel-Edouard Leclerc figure en 2ème position au palmarès des patrons les plus populaires de l’Hexagone. Le PDG du groupe de distribution E.Leclerc a été particulièrement apprécié pour s’être préoccupé du pouvoir d’achat des Français.

Les Français préoccupés par leur pouvoir d’achat

Après les hit-parades de chanteurs, acteurs, sportifs, politiciens et autres, la rédaction de Huffington Post a imaginé un palmarès pour chefs d’entreprise. Xavier Niel, patron d’Iliad, société mère de l’opérateur de télécoms Free, s’impose comme grand vainqueur avec pas moins de 39% des voix. Outre Leclerc, une autre personnalité du retail figure également dans le top-5 : Pierre Kosciusko-Morizet, fondateur du site marchand PriceMinister (en 4ème position).


A noter que « les chefs d’entreprise se préoccupant du pouvoir d’achat des Français, obtiennent le plus de votes », constate la rédaction. Ainsi le patron de Free est décrit comme le « Robin des bois du secteur des télécoms », pour être parvenu à diviser les prix par quatre, ce qui a permis aux Français d’économiser quelque 2 milliards d’euros sur leur facture de GSM.


Retardement de la hausse de TVA

Michel-Edouard Leclerc est lui aussi très apprécié « pour son parti pris sur le pouvoir d'achat. On l’a vu proposer le carburant de ses stations-service à prix coûtant (au moment où les prix des carburants montaient en flèche durant l’été 2012, ndlr.) ou plus récemment retarder la hausse de TVA », précise Huffington Post.


A partir du premier janvier le gouvernement français a augmenté le taux de TVA  de 7% à 10% et de 19,6% à 20% pour de nombreux produits. En échange le taux réduit de TVA aurait dû passer de 5,5% à 5%. « Mais le gouvernement n’a pas tenu sa promesse de réduire la TVA sur l'alimentaire et la consommation courante des produits de première nécessité en vue de compenser partiellement la hausse », déplorait Leclerc à la mi-décembre.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un tourbillon de mauvaises nouvelles

22/06/2018

Malgré les tentatives de nombreux retailers alimentaires pour camoufler leur actualité morose, Filet Pur est néanmoins parvenu à la débusquer. Voici le résumé hebdomadaire, quelque peu douloureux mais toujours très instructif, de RetailDetail Food!

Panos remplace la carte client par une app

21/06/2018

La chaîne de sandwicheries Panos a digitalisé son programme client : adieu à la carte en plastique, bienvenue à l’app. « A court terme nous espérons via ce canal atteindre et faire la connaissance de 150.000 clients », indique l’enseigne.

Kellogg’s accusé d’emballage trompeur

21/06/2018

Test-Achats a déposé une plainte auprès du SPF Economie contre Kellogg’s. L’organisation de défense des consommateurs estime que l’information sur les emballages des barres de céréales aux fruits rouges Special K est trompeuse.

La cherté de l’alimentation pousse le consommateur au-delà de la frontière

20/06/2018

Tandis que l’exportation de produits alimentaires belges est en plein boom, la consommation sur le marché intérieur est en baisse vu l’augmentation des prix. Une tendance inquiétante, estime l’industrie : le gouvernement doit intervenir.

Les fans de bière aventureux mettent les petits brasseurs au défi

20/06/2018

La consommation mondiale de ‘craft beer’ continue son ascension, mais pour les amateurs de bières spéciales artisanales la fidélité à la marque est une notion toute relative. De quoi mettre les producteurs au défi.

Albert Frère goûte aux fricandelles Vanreusel

20/06/2018

Ergon, un fonds d’investissement qui fait partie du holding GBL, a pris une participation dans Beltaste, l’entreprise derrière le fabricant de fricandelles Vanreusel. Ce dernier recherchait un partenaire financier depuis un certain temps déjà.