Le personnel du magasin Albert Heijn à Anvers malade d’inquiétude

Le personnel du magasin Albert Heijn à Anvers malade d’inquiétude

Le personnel du magasin Albert Heijn à Anvers malade d’inquiétude
Shutterstock

La moitié du personnel du supermarché Albert Heijn à la Groenplaats à Anvers est malade ou absent en raison de l’inquiétude qui règne concernant l’avenir du magasin. Celui-ci doit être cédé suite à la fusion, mais il ne trouve pas acquéreur.

« Désespéré et en colère »

Lors de l’annonce de la fusion entre Ahold et Delhaize, l’Autorité belge de la Concurrence (ABC) a exigé que huit magasins Albert Heijn soient cédés, dont celui de la Groenplaats à Anvers. Depuis les sept autres magasins ont été vendus, mais l’incertitude persiste concernant la vente du magasin anversois.


« Le personnel commence à désespérer et est en colère », explique le secrétaire du syndicat BBTK Erik Dirkx au journal Gazet van Antwerpen. « Ils sont dans le doute. Avant les vacances la direction nationale disait s’attendre à une décision avant l’été. Depuis plus rien. Il faudra donc au moins attendre le mois de septembre. »


Jusqu’il y a peu le magasin employait une soixantaine de collaborateurs fixes, dont une dizaine ont déjà démissionné, alors que la moitié du personnel restant est malade ou absent. Le magasin, qui en cinq ans en est déjà à son huitième gérant, compte de nombreux employés intérimaires.


Contrat de longue durée

La difficulté à trouver un acquéreur pour le magasin serait due au loyer élevé qu’Albert Heijn y paie pour un contrat de longue durée. « Donc de toute façon un nouveau supermarché devra s’y installer, bien que les habitants des appartements situés au-dessus préféreraient que non. » En outre le nouveau propriétaire devra reprendre tout le personnel aux mêmes conditions.


Entre-temps Ahold Delhaize rechercherait une solution avec l’ABC en vue de modifier les conditions de la fusion. Tant que la fusion n'a pas été officiellement finalisée en Belgique, Ahold Delhaize devra continuer d’y opérer avec deux comités de direction séparés, ayant chacun leur propre politique commerciale.

 

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Filet Pur : Le supermarché le plus cher d’Europe de l’Ouest

25/05/2018

Carrefour domine l’actu, Colruyt au bord de la faillite, les multinationales sont mauvaises en calcul et bientôt l’industrie alimentaire 3.0. Le point sur ces sujets dans le résumé hebdomadaire, moyennement conforme au GDPR,  de RetailDetail Food!

Les multinationales recalées en matière d’alimentation saine

24/05/2018

Les multinationales alimentaires ne fournissent pas suffisamment d’efforts pour rendre leurs produits plus sains, affirme la Access to Nutrition Foundation. Nestlé, Unilever et Danone sont les meilleurs élèves de la classe.

Bientôt la vente de cigarettes interdite dans les supermarchés ?

23/05/2018

La ministre wallonne de la Santé veut interdire la vente de cigarettes dans les supermarchés. Le nouveau plan anti-tabac wallon insiste surtout sur la prévention, mais la ministre appelle également les supermarchés à retirer le tabac de leurs rayons.

Ahold Delhaize lance un laboratoire digital aux Etats-Unis

22/05/2018

Ahold Delhaize USA crée une nouvelle entité dédiée à l’innovation digitale : Peapod Digital Labs est un laboratoire où seront développées de nouvelles stratégies dans le domaine de la digitalisation, du e-commerce et de la personnalisation.

Lidl ouvre un restaurant pour les étudiants en blocus

22/05/2018

Lidl soutient les étudiants en blocus : pour les aider à manger sain durant la période d’examens la chaîne de supermarchés ouvre un restaurant pop-up à Gand, accessible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Carrefour se voit contraint de fermer des centaines de magasins Dia

22/05/2018

Carrefour ne trouve pas de repreneurs pour des centaines de ses anciens magasins Dia en France.  Près de 230 points de vente devront probablement fermer leurs portes.