Le prix des fruits et légumes d’été en baisse d’un quart

Le prix des fruits et légumes d’été en baisse d’un quart

Actuellement de nombreux fruits et légumes d’été (salades, tomates, choux-fleurs, aubergines, courgettes, poireaux, fraises, …)  sont meilleur marché de 15 à 30% par rapport à la normale.  Grâce à l’été ensoleillé l’offre a augmenté, alors que la demande est faible, car de nombreux consommateurs sont encore en vacances. Avec pour conséquence une baisse des prix.

Un creux plus important cette année

La diminution des prix est un phénomène récurrent en période estivale, mais cette année la baisse est plus marquée qu’habituellement. En effet, le printemps médiocre a freiné la croissance des fruits et légumes, alors que l’été ensoleillé et chaud a accéléré leur maturation, d’où une augmentation explosive de l’offre.


Cette offre excédentaire n’a pu être rééquilibrée par la demande, car en été  de nombreux consommateurs sont en voyage. Ce creux estival est perceptible non seulement en Belgique, mais également dans les pays voisins. Par conséquent l’exportation vers les marchés extérieurs n’a pas réussi à compenser la faible demande.


Afin de gérer cette offre excédentaire les coopératives horticoles ont demandé aux supermarchés de vendre notamment les tomates à prix réduits. D’autre part elles ont également tenté de dévier une partie de l’exportation vers l’Europe centrale, proposant ainsi des légumes à prix abordables pour le consommateur local.


Actuellement les prix sont à leur niveau le plus bas, mais le creux entre l’offre et la demande semble s’atténuer petit à petit.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Forte croissance pour le torréfacteur Miko

20/09/2017

Durant le 1er semestre de 2017 le fabricant de café et d’emballages plastiques Miko a progressé de plus de 12%. Ainsi le groupe de Turnhout est sur la bonne voie en vue d’atteindre pour la première fois un CA annuel de plus de 200 millions d’euros.

Spadel investit 12,8 millions d’euros à Spa Monopole

20/09/2017

Le groupe Spadel va investir 12,8 millions d’euros sur son site d’embouteillage Spa Monopole. L’usine sera dotée d’une nouvelle ligne de production afin de faire face à la croissance des eaux aromatisées. L’extension sera achevée en février 2018.

Alpro bannit les graines de soja américaines

19/09/2017

Le fabricant de boissons à base de soja Alpro n’achète plus ses graines de soja aux Etats-Unis, mais uniquement en Europe et au Canada, afin d’avoir la garantie qu’il ne s’agit pas de soja génétiquement modifié.

Quel est l'impact de la nouvelle pyramide alimentaire sur l’industrie ?

19/09/2017

Le ‘Vlaams Instituut Gezond Leven’ a présenté une nouvelle pyramide alimentaire, qui correspond mieux aux idées actuelles en matière de nourriture saine. Toutefois l’industrie alimentaire craint des conséquences négatives.

Chute de l’action Heineken après le désengagement partiel des Mexicains

19/09/2017

Le mexicain Fomento Economico Mexicano (Femsa), qui détenait 15% des actions de Heineken, a vendu pour 2,5 milliards d’actions du groupe brassicole néerlandais. D’emblée le cours de l’action a chuté à la bourse.

Le supermarché indépendant n’entend pas rater le train de l’e-commerce

18/09/2017

Dans les conversations à propos du futur de la distribution alimentaire, le mot d’e-commerce conserve quelque chose de magique. Les exploitants indépendants ont-ils franchi le pas ? Si non, qu’attendent-ils ? 

Back to top