Le prix des légumes en hausse d’un tiers suite à l’hiver rigoureux

Le prix des légumes en hausse d’un tiers suite à l’hiver rigoureux

L’hiver persistant entraînera une hausse de prix de nombreux légumes, principalement les légumes printaniers, comme les choux-fleurs, les épinards et les radis. Luc Busschaert, expert  agricole, s’attend à ce que le prix de ces légumes augmente d’un tiers.

Les pommes de terre nettement plus chères

C’est la première depuis 1945 que nous subissons une offensive hivernale aussi tardive, ce  qui a freiné de plusieurs semaines la floraison des légumes printaniers. D’où une récolte retardée et par conséquent une flambée des prix.


Busschaert estime que le prix des asperges augmentera de 20% et les mange-tout de 25%. Pour les salades, les choux-fleurs, les épinards et les radis, il prévoit une hausse de prix d’un tiers. Les pommes de terre seront 10% plus chers que l’année dernière.

 

Forte poussée des prix des fruits  

Ces derniers mois cette tendance à la hausse des prix des produits alimentaires s’est clairement manifestée. Aux Pays-Bas, le Bureau Central des Statistiques a calculé qu’au mois de février les prix des denrées alimentaires avaient augmenté de 2,7% par rapport à l’année précédente. La plus forte hausse concerne les fruits (+9,9%), mais les catégories des pommes de terre et légumes affichent également des prix en très nette augmentation.


En Belgique les chiffres pour les premiers mois de 2013 n’ont pas été communiqués : les données sont publiées avec un décalage de trois mois, afin d’éviter les manipulations.


Il faut toutefois nuancer ces chiffres : jusqu’à présent le prix du chou-fleur était inférieur à celui de 2012, pour la mâche le prix durant les dix premières semaines de l’année était comparable à celui de l’année dernière et pour le chou blanc et rouge et le céleri-rave le prix était très légèrement supérieur ; et ce d’après une liste de prix appliquée par le label de fruits et légumes Flandria lors des criées LAVA.  Mais cette nouvelle vague de froid pourrait bien faire grimper les prix.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un soufflé aux œufs brouillés

18/08/2017

Delhaize est à cours d’excuses et Dick Boer perd patience. Voilà ce que nous apprenions cette semaine. L’ambiance y est brouillée, mais ailleurs aussi. Voici votre résumé hebdomadaire par RetailDetail Food !

Douzième trimestre consécutif de croissance pour Walmart

17/08/2017

L’américain Walmart, la plus grande chaîne de supermarchés au monde, a dépassé les attentes des analystes et a enregistré une croissance pour le douzième trimestre d’affilée. La forte croissance du segment online y a largement contribué.

FrieslandCampina se sépare de sa division jus de fruits

17/08/2017

Le groupe de produits laitiers FrieslandCampina a cédé sa division de jus de fruits – dont fait partie notamment la marque Appelsientje – à la société d’investissement néerlandaise Standard Investment.

Dick Boer : « Delhaize perdra un peu de sa liberté »

17/08/2017

Un an après la fusion entre Ahold et Delhaize, le CEO Dick Boer revient sur l’année écoulée. « Nous avons accompli énormément de choses », confie-t-il au journal néerlandais FD, mais « Delhaize perdra un peu de sa liberté. »

Carlsberg augmente son CA, malgré la baisse des volumes

16/08/2017

Durant la première moitié de l’année le CA du brasseur danois Carlsberg a progressé de 2% à 31,8 milliards de couronnes (4,3 milliards d’euros). Cette croissance s’explique par l’augmentation des ventes de bières plus chères, comme la Grimbergen.

Les pertes continuent de s’accumuler chez HelloFresh

14/08/2017

Malgré une hausse spectaculaire du chiffre d’affaires durant les six premiers mois de l’année,  les pertes du livreur de box repas HelloFresh continuent d’augmenter.

Back to top