Le prix des légumes en hausse d’un tiers suite à l’hiver rigoureux

Le prix des légumes en hausse d’un tiers suite à l’hiver rigoureux

L’hiver persistant entraînera une hausse de prix de nombreux légumes, principalement les légumes printaniers, comme les choux-fleurs, les épinards et les radis. Luc Busschaert, expert  agricole, s’attend à ce que le prix de ces légumes augmente d’un tiers.

Les pommes de terre nettement plus chères

C’est la première depuis 1945 que nous subissons une offensive hivernale aussi tardive, ce  qui a freiné de plusieurs semaines la floraison des légumes printaniers. D’où une récolte retardée et par conséquent une flambée des prix.


Busschaert estime que le prix des asperges augmentera de 20% et les mange-tout de 25%. Pour les salades, les choux-fleurs, les épinards et les radis, il prévoit une hausse de prix d’un tiers. Les pommes de terre seront 10% plus chers que l’année dernière.

 

Forte poussée des prix des fruits  

Ces derniers mois cette tendance à la hausse des prix des produits alimentaires s’est clairement manifestée. Aux Pays-Bas, le Bureau Central des Statistiques a calculé qu’au mois de février les prix des denrées alimentaires avaient augmenté de 2,7% par rapport à l’année précédente. La plus forte hausse concerne les fruits (+9,9%), mais les catégories des pommes de terre et légumes affichent également des prix en très nette augmentation.


En Belgique les chiffres pour les premiers mois de 2013 n’ont pas été communiqués : les données sont publiées avec un décalage de trois mois, afin d’éviter les manipulations.


Il faut toutefois nuancer ces chiffres : jusqu’à présent le prix du chou-fleur était inférieur à celui de 2012, pour la mâche le prix durant les dix premières semaines de l’année était comparable à celui de l’année dernière et pour le chou blanc et rouge et le céleri-rave le prix était très légèrement supérieur ; et ce d’après une liste de prix appliquée par le label de fruits et légumes Flandria lors des criées LAVA.  Mais cette nouvelle vague de froid pourrait bien faire grimper les prix.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Solides performances pour Albert Heijn, stabilité pour Delhaize au 4ème trimestre

24/01/2018

Ahold Delhaize a réalisé un quatrième trimestre satisfaisant, grâce aux solides performances d’Albert Heijn et Bol.com. En Belgique Delhaize continue de stagner.

Carrefour supprime des milliers d’emplois au profit du e-commerce

23/01/2018

Carrefour va supprimer quelques milliers d’emplois, a annoncé aujourd’hui le CEO Alexandre Bompard. Grâce à un nouveau plan de transformation, avec l’accent sur l’e-commerce, Carrefour entend devenir « le leader mondial dans la transition alimentaire ».

Unilever supprime des emplois au sein de son équipe de vente

22/01/2018

Unilever Belgium réorganise son équipe de représentants commerciaux. Ceci entraînera la perte de onze emplois, confirme l’entreprise à la rédaction de RetailDetail.

Forte croissance d’Amazon dans le secteur alimentaire

22/01/2018

Les ventes alimentaires ne représentent toujours qu’une part limitée du e-commerce, mais les chiffres de croissance d’Amazon aux Etats-Unis et en Europe pour l’année 2017 semblent impressionnants.  Le point de basculement est-il en vue ?

Amazon ouvre le premier magasin sans caisses accessible au grand public

22/01/2018

Amazon ouvre le premier magasin sans caisses accessible au grand public.  Il est situé à Seattle, près du siège social de l’entreprise qui a testé ce type de magasin auprès de son propre personnel.  L’accès est ouvert à tous dès aujourd’hui.

Unilever va-t-il reprendre la marque de tonic Fever-Tree ?

19/01/2018

La marque de tonic Fever-Tree a désigné un nouvel administrateur: Kevin Havelock, responsable de la division des boissons rafraîchissantes d’Unilever. Cette nomination laisse à penser qu’Unilever souhaite reprendre la maison-mère Fevertree Drinks. Ces spéculations ont fait grimper l’action.

Back to top