Le secteur alimentaire belge s’engage à émettre une « publicité responsable »

Le secteur alimentaire belge s’engage à émettre une « publicité responsable »

L’Union Belge des Annonceurs UBA, la fédération du commerce Comeos et la Fédération de l’Industrie Alimentaire Fevia lanceront le 11 septembre prochain le ‘Belgian Pledge’, un engagement solennel de la part d’entreprises alimentaires belges à émettre une publicité responsable pour les enfants. Dix-neuf entreprises auraient déjà signé leur engagement.

Version belge du ‘EU Pledge’

Les initiateurs belges se sont inspirés du ‘EU Pledge (signifiant littéralement ‘Promesse européenne’) qui stipule que « les entreprises signataires prennent l'engagement, sur base volontaire, de ne pas faire de publicité TV, Presse, Radio et Internet destinée aux enfants de moins de 12 ans pour des produits alimentaires ou des boissons qui ne répondent pas à des critères nutritionnels spécifiques », comme le rappelle UBA sur son site internet.


UBA, Comeos et Fevia attendent des entreprises signataires du EU Pledge qu’elles confirment cet engagement en souscrivant au Belgian Pledge ; et ajoutent que « le succès de cette initiative et sa crédibilité nécessitent également l’adhésion volontaire d’autres entreprises. Un appel est donc lancé aux entreprises de produits alimentaires et de boissons qui souhaitent rejoindre les 19 premiers signataires. »

 

Soutien mondial

L’identité de ces dix-neuf entreprises et ce à quoi elles s’engagent, sera révélé le 11 septembre lors du lancement officiel, mais l’UBA  annonce d’ores et déjà que certains engagements sont similaires à ceux du ‘EU Pledge’, lancé officiellement en 2007. Parmi les signataires de l’initiative européenne figurent notamment Coca-Cola, Danone, Unilever, Mars, Kraft Foods, P&G et Nestlé.


La variante belge bénéficie du soutien du Conseil de la Publicité, du JEP (Jury d’Ethique Publicitaire), de la WFA (World Federation of Advertisers) et de Laurette Onkelinx, Vice-Première Ministre et Ministre des Affaires Sociales et de la Santé Publique.

 

 

Trauction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Images hallucinantes ? Une seule adresse !

15/12/2017

Jef Colruyt est un modèle de sérénité imperturbable et le jambon pata negra est le bitcoin de la charcuterie. Deux conclusions instructives parmi d’autres, à découvrir dans votre rubrique FMCG hebdomadaire, assaisonnée par RetailDetail Food !

RetailDetail Food #26 staat online

15/12/2017

Les représentants commerciaux sont-ils encore les bienvenus chez les retailers ? Le point sur cette question, avec des réponses très divergentes,  dans ce 26ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé pour les exploitants de supermarchés.

Analyse : Comment Colruyt Group s’arme-t-il  contre une éventuelle guerre des prix ?

14/12/2017

Malgré des marges en baisse, Colruyt ne renoncera pas à sa garantie du meilleur prix : afin de financer une éventuelle guerre des prix le retailer mise sur l’automatisation, le gain de productivité et des magasins de format un peu plus réduit.

Carrefour continue de perdre des parts de marché en France

13/12/2017

Alexandre Bompard, CEO de Carrefour, est confronté à un énorme défi. C’est ce que confirment une fois de plus les derniers chiffres de Kantar Worldpanel, selon lesquels le groupe serait le plus grand perdant en termes de parts de marché en France.

Metro : après la scission les Pays-Bas et la Belgique restent les maillons faibles

13/12/2017

Un an après s’être séparé de ses activités non-food, le groupe alimentaire allemand Metro dit avoir posé de solides bases pour une future croissance. Néanmoins le Benelux continue de freiner cette croissance.

AB InBev : 70 emplois supprimés au siège principal de Louvain

12/12/2017

Suite à la décision de déménager son service mondial d’achats vers la Suisse, où était déjà basé le service d’achats de SABMiller, le brasseur AB InBev supprimera 70 emplois au siège principal de Louvain.

Back to top