Le secteur des eaux et boissons rafraîchissantes progresse malgré son handicap

Le secteur des eaux et boissons rafraîchissantes progresse malgré son handicap

Le secteur des eaux et boissons rafraîchissantes est en progression constante depuis 2010. Toutefois la hausse des prix des matières premières et la taxe belge sur l’emballage pèsent sur la rentabilité et sur la position concurrentielle des entreprises du secteur. C’est ce qu’annonce la FIEB, la Fédération Royale de l’Industrie des Eaux et des Boissons rafraîchissantes dans son rapport concernant l’année 2011 et le premier trimestre 2012.

Près de 2,9 milliards de litres embouteillés

Le nouvel intérêt pour l’eau en bouteille, qui s’était manifesté en 2010, s’est confirmé en 2011 : le marché global des eaux embouteillées a progressé de 1,7%. En 2011 pas moins de 1,305 milliards de litres d’eau ont été vendus. La consommation d’eau a augmenté tant à domicile qu’ à l’extérieur (respectivement  +1,9% et  +1,1%). La catégorie des eaux pétillantes a connu la plus forte hausse avec +2,7%,  alors que celle de l’eau plate a progressé du +1,3%.


Les boissons rafraîchissantes en 2011 affichent elles aussi une belle croissance de 1,6% jusqu’à atteindre les 1,577 milliards de litres (y compris les jus de fruits et nectars, les boissons gazeuses représentant 79% de ce volume). Les colas avec 47% du volume demeurent les boissons rafraîchissantes les plus populaires.


Pour la première fois depuis longtemps la catégorie ‘light’ connaît un recul (-2,8%) et ce au profit des boissons rafraîchissantes ‘regular’ qui ont gagné 3%. Les boissons énergisantes et énergétiques et les thés glacés marquent la plus forte croissance.


Les premiers résultats pour 2012 présentent une image mitigée : prometteuse pour les eaux (+1,6% par rapport au premier trimestre 2011), mais en légère baisse pour les boissons rafraîchissantes (-0,7%).

 

Près d’un Belge sur dix achète à l’étranger

Toutefois le secteur doit faire face à la hausse des prix des matières premières (le secteur ne s’attend pas à court terme à une baisse de prix du PET et début 2012 le prix du jus d’orange  a déjà atteint un nouveau record sur le marché international) qu’il ne parvient  pas à compenser par le prix de vente, vu la forte concurrence des marques propres et discount.


D’autre part le secteur subit également un lourd handicap : la taxe belge sur l’emballage. « Celle-ci s’élève à 9,86 euros par hectolitre, soit 10 eurocent par litre », explique Nadia Lapage, secrétaire générale de la FIEB.


« Depuis l’introduction de cette taxe en 2004, nous avons constaté une baisse de croissance dans le secteur des eaux et boissons rafraîchissantes. En même temps l’achat d’eau en bouteille et de boissons rafraîchissantes  au-delà de la frontière n’a cessé d’augmenter. Actuellement 7 à 10% des Belges achètent leur stock d’eau et de boissons rafraîchissantes à l’étranger. L’impact économique sur le secteur belge est donc considérable »,  s’inquiète-t-elle.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Bientôt une taxe sur la viande ?

12/12/2017

D’ici 5 à 10 ans il y aura une taxe sur la viande, afin de diminuer la consommation de viande qui a de lourdes conséquences sur le climat et la santé. C’est du moins ce qu’estiment bon nombre de  chercheurs et de parlementaires du monde entier.

AB InBev ouvre une nouvelle brasserie en Chine

12/12/2017

AB InBev a ouvert une nouvelle brasserie en Chine, qui avec une capacité de production de 1,5 million de tonnes de bière par an est la plus grande brasserie du groupe en Asie. AB InBev espère ainsi tirer profit de l’essor de la classe moyenne en Chine.

Dr. Oetker à la conquête de la boulangerie industrielle belge

11/12/2017

L’allemand Oetker Gruppe, connu notamment pour ses pizzas surgelées Dr. Oetker, a racheté la boulangerie industrielle belge Diversi Foods, grand fournisseur de pain surgelé aux supermarchés belges et néerlandais.

Ahold et Delhaize fusionnent également aux Etats-Unis

08/12/2017

L’unification d’Ahold et Delhaize se poursuit : au mois de janvier, Ahold USA et Delhaize America vont fusionner. L’entreprise fusionnée belgo-néerlandaise poursuit ainsi sa quête de réduction des coûts.

Fin de la lutte pour le pouvoir au sein de la famille Aldi Nord

08/12/2017

Des années de lutte pour le pouvoir chez Aldi Nord, la partie d’Aldi qui gère des magasins en Belgique et aux Pays-Bas, ont pris fin suite à une décision prononcée par le tribunal.  L’influence de la famille fondatrice se voit ainsi limitée.

Les syndicats chez Carrefour craignent le plan de transformation

08/12/2017

L’entreprise de supermarchés Carrefour aura besoin de longs mois et même de quelques années pour mener à bien sa restructuration.  Entre-temps, les syndicats sont très inquiets quant à l’avenir.

Back to top