Le sirop de Liège menacé de boycott suite à l’obtention du label halal

Le sirop de Liège menacé de boycott suite à l’obtention du label halal

Le sirop de Liège de Meurens se trouve au cœur d’une tempête médiatique depuis qu’un label halal lui a été attribué. Mais cette certification qui figure désormais sur les emballages en vue d’augmenter l’exportation du produit ne fait pas l’unanimité.

Recette inchangée

Bernard Meurens se dit choqué des réactions sur les sites web et les réseaux sociaux : « Je sais qu’il y a un climat d’islamophobie en Belgique en ce moment, mais pas à ce point-là. Samedi en début d’après-midi, j’ai regardé le site de ‘La Meuse’ (sur lequel la nouvelle a été diffusée, ndlr.) et j’ai vu qu’il y avait déjà plus de 600 commentaires. Les trois quarts d’entre eux étaient négatifs, des gens qui disaient qu’ils allaient jeter leur pot de sirop, qui appelaient au boycott… C’était terrible à lire», déplore Meurens dans le journal La Meuse.

 

Tandis que certains reprochent à la siroperie d’avoir rompu la tradition, d’autres vont plus loin encore en affirmant que désormais le sirop est impropre à la consommation pour les catholiques. Pourtant la recette est restée inchangée : le sirop de Liège était déjà halal (puisque bien entendu il ne contient ni alcool, ni viande de porc), simplement cela vient d’être certifié officiellement.

 

La demande d’un label halal par la siroperie Meurens, afin d’élargir le marché pour le produit, n’est pas un cas isolé : selon le journal Het Laatste Nieuws, les demandes de certificats halal se multiplient: plus de 1200 entreprises belges auraient déjà fait cette démarche.

Tags: