Le SPF Economie calcule l’impact de l’embargo russe

Le SPF Economie calcule l’impact de l’embargo russe

L’embargo russe a eu un impact considérable sur les prix et l'exportation des poires, des pommes, du lait et de la viande porcine belges. C’est ce qui ressort d’une étude du SPF Economie, réalisée à la demande du Ministre de l’Agriculture.

Exportation en baisse d’un cinquième

Après avoir été sanctionnée par l’Occident au mois d’août de l’an dernier, suite au crash de l’avion MH17 en Ukraine, la Russie a riposté avec force : Vladimir Poetin a décrété un boycott, interdisant toute importation de produits agricoles occidentaux.


A la demande du Ministre de l’Agriculture Willy Borsus (MR), le SPF Economie a calculé les conséquences significatives de cet embargo. Durant le dernier trimestre de 2014 le prix des poires a chuté de 23,7% (Conférence) à 41,7% (Doyenné du Comice) par rapport à la même période en 2013. Le prix moyen des pommes Jonagold a plongé de 34,5%. Le lait et la viande de porc ont également connu une forte baisse des prix : -23,9% sur base annuelle pour le lait  et -15% pour la viande porcine.


Outre les prix, l’embargo a lourdement affecté l’exportation belge : comparé au dernier trimestre de 2013, l’exportation totale des poires a diminué de 20,6%, celle des pommes de 19% et celle de la viande porcine de 19,8% ; soit un recul d’environ un cinquième pour chacune de ces catégories.


Désormais le SPF Economie actualisera cette analyse trimestriellement, indique le ministre : « Cette étude me permettra de plaider auprès de la Commission Européenne pour négocier des mesures favorables pour les producteurs belges, afin de développer davantage la valorisation et l’exportation de nos produits. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


FrieslandCampina se sépare de sa division jus de fruits

17/08/2017

Le groupe de produits laitiers FrieslandCampina a cédé sa division de jus de fruits – dont fait partie notamment la marque Appelsientje – à la société d’investissement néerlandaise Standard Investment.

Dick Boer : « Delhaize perdra un peu de sa liberté »

17/08/2017

Un an après la fusion entre Ahold et Delhaize, le CEO Dick Boer revient sur l’année écoulée. « Nous avons accompli énormément de choses », confie-t-il au journal néerlandais FD, mais « Delhaize perdra un peu de sa liberté. »

Carlsberg augmente son CA, malgré la baisse des volumes

16/08/2017

Durant la première moitié de l’année le CA du brasseur danois Carlsberg a progressé de 2% à 31,8 milliards de couronnes (4,3 milliards d’euros). Cette croissance s’explique par l’augmentation des ventes de bières plus chères, comme la Grimbergen.

Les pertes continuent de s’accumuler chez HelloFresh

14/08/2017

Malgré une hausse spectaculaire du chiffre d’affaires durant les six premiers mois de l’année,  les pertes du livreur de box repas HelloFresh continuent d’augmenter.

La glace italienne, leader du marché en Europe

11/08/2017

Qui dit cuisine italienne pense inévitablement aux pâtes et aux pizzas, mais les Italiens jouissent également d’une solide réputation pour leurs glaces. Au niveau de la producton ils sont leader du marché européen. 

Le personnel du magasin Albert Heijn à Anvers malade d’inquiétude

11/08/2017

La moitié du personnel du supermarché Albert Heijn à la Groenplaats à Anvers est malade ou absent en raison de l’inquiétude qui règne concernant l’avenir du magasin. Celui-ci doit être cédé suite à la fusion, mais il ne trouve pas acquéreur.

Back to top