Le SPF Economie calcule l’impact de l’embargo russe | RetailDetail

Le SPF Economie calcule l’impact de l’embargo russe

Le SPF Economie calcule l’impact de l’embargo russe

L’embargo russe a eu un impact considérable sur les prix et l'exportation des poires, des pommes, du lait et de la viande porcine belges. C’est ce qui ressort d’une étude du SPF Economie, réalisée à la demande du Ministre de l’Agriculture.

Exportation en baisse d’un cinquième

Après avoir été sanctionnée par l’Occident au mois d’août de l’an dernier, suite au crash de l’avion MH17 en Ukraine, la Russie a riposté avec force : Vladimir Poetin a décrété un boycott, interdisant toute importation de produits agricoles occidentaux.


A la demande du Ministre de l’Agriculture Willy Borsus (MR), le SPF Economie a calculé les conséquences significatives de cet embargo. Durant le dernier trimestre de 2014 le prix des poires a chuté de 23,7% (Conférence) à 41,7% (Doyenné du Comice) par rapport à la même période en 2013. Le prix moyen des pommes Jonagold a plongé de 34,5%. Le lait et la viande de porc ont également connu une forte baisse des prix : -23,9% sur base annuelle pour le lait  et -15% pour la viande porcine.


Outre les prix, l’embargo a lourdement affecté l’exportation belge : comparé au dernier trimestre de 2013, l’exportation totale des poires a diminué de 20,6%, celle des pommes de 19% et celle de la viande porcine de 19,8% ; soit un recul d’environ un cinquième pour chacune de ces catégories.


Désormais le SPF Economie actualisera cette analyse trimestriellement, indique le ministre : « Cette étude me permettra de plaider auprès de la Commission Européenne pour négocier des mesures favorables pour les producteurs belges, afin de développer davantage la valorisation et l’exportation de nos produits. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un tourbillon de mauvaises nouvelles

22/06/2018

Malgré les tentatives de nombreux retailers alimentaires pour camoufler leur actualité morose, Filet Pur est néanmoins parvenu à la débusquer. Voici le résumé hebdomadaire, quelque peu douloureux mais toujours très instructif, de RetailDetail Food!

Panos remplace la carte client par une app

21/06/2018

La chaîne de sandwicheries Panos a digitalisé son programme client : adieu à la carte en plastique, bienvenue à l’app. « A court terme nous espérons via ce canal atteindre et faire la connaissance de 150.000 clients », indique l’enseigne.

Kellogg’s accusé d’emballage trompeur

21/06/2018

Test-Achats a déposé une plainte auprès du SPF Economie contre Kellogg’s. L’organisation de défense des consommateurs estime que l’information sur les emballages des barres de céréales aux fruits rouges Special K est trompeuse.

La cherté de l’alimentation pousse le consommateur au-delà de la frontière

20/06/2018

Tandis que l’exportation de produits alimentaires belges est en plein boom, la consommation sur le marché intérieur est en baisse vu l’augmentation des prix. Une tendance inquiétante, estime l’industrie : le gouvernement doit intervenir.

Les fans de bière aventureux mettent les petits brasseurs au défi

20/06/2018

La consommation mondiale de ‘craft beer’ continue son ascension, mais pour les amateurs de bières spéciales artisanales la fidélité à la marque est une notion toute relative. De quoi mettre les producteurs au défi.

Albert Frère goûte aux fricandelles Vanreusel

20/06/2018

Ergon, un fonds d’investissement qui fait partie du holding GBL, a pris une participation dans Beltaste, l’entreprise derrière le fabricant de fricandelles Vanreusel. Ce dernier recherchait un partenaire financier depuis un certain temps déjà.