Le succès des discounters contraint Tesco et Morrisons à se restructurer | RetailDetail

Le succès des discounters contraint Tesco et Morrisons à se restructurer

Le succès des discounters contraint Tesco et Morrisons à se restructurer

Il n’y a pas qu’en Belgique que les valeurs sûres de la distribution (songez à Delhaize) ont des difficultés à faire face à la montée des discounters. Les géants britanniques Tesco et Morrisons eux aussi se voient contraints de prendre des mesures suite à la guerre des prix.

2.600 emplois supprimés chez Morrisons

Le CEO Dalton Philips veut à tout prix « moderniser la manière dont les magasins sont dirigés, avec pour objectif de réduire le nombre de niveaux décisionnels dans les magasins, de simplifier les responsabilités hiérarchiques et d’améliorer le service à la clientèle. »


Selon Morrisons les grands points de vente ont parfois jusqu’à 7 niveaux hiérarchiques entre le manager de la filiale et le remplisseur de rayon. « Ces changements nous permettront de nous focaliser davantage sur la clientèle et de travailler de manière plus simple et efficace. »


Dans le cadre de cette nouvelle stratégie, 2.600 emplois seraient menacés selon le magazine britannique The Grocer. Morrisons espère pouvoir ‘recycler’ autant de personnes que possible et mise sur de nouveaux magasins de proximité et quelques plus grands points de vente dont l’ouverture est prévue encore cette année.


Tesco opte pour une gestion régionale

La chaîne Tesco – qui récemment a annoncé sa pire performance en 40 ans (le chiffre d’affaires trimestriel a régressé de 3,7%) –, elle aussi, entend changer la gestion de ses magasins. Jusqu’il y a peu chaque enseigne avait sa propre direction. A présent le groupe veut passer à une gestion régionale par type de format en subdivisant  la Grande-Bretagne en trois régions : Nord, Centre et Sud.  Le groupe prévoit également une  business unit pour les supermarchés (‘Extra’ et ‘Superstore’) et une business unit séparée pour les magasins de proximité (‘Express’ et ‘Metro’). Pour l’instant ces réformes ne devraient pas entraîner de pertes d’emplois.


Suite à la guerre des prix persistante en Grande-Bretagne tant Morrisons que Tesco perdent de plus en plus de clients soucieux des prix au profit d’Aldi et d’autres formules discount ; un phénomène qui se manifeste également ailleurs en Europe.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les multinationales recalées en matière d’alimentation saine

24/05/2018

Les multinationales alimentaires ne fournissent pas suffisamment d’efforts pour rendre leurs produits plus sains, affirme la Access to Nutrition Foundation. Nestlé, Unilever et Danone sont les meilleurs élèves de la classe.

Bientôt la vente de cigarettes interdite dans les supermarchés ?

23/05/2018

La ministre wallonne de la Santé veut interdire la vente de cigarettes dans les supermarchés. Le nouveau plan anti-tabac wallon insiste surtout sur la prévention, mais la ministre appelle également les supermarchés à retirer le tabac de leurs rayons.

Ahold Delhaize lance un laboratoire digital aux Etats-Unis

22/05/2018

Ahold Delhaize USA crée une nouvelle entité dédiée à l’innovation digitale : Peapod Digital Labs est un laboratoire où seront développées de nouvelles stratégies dans le domaine de la digitalisation, du e-commerce et de la personnalisation.

Lidl ouvre un restaurant pour les étudiants en blocus

22/05/2018

Lidl soutient les étudiants en blocus : pour les aider à manger sain durant la période d’examens la chaîne de supermarchés ouvre un restaurant pop-up à Gand, accessible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Carrefour se voit contraint de fermer des centaines de magasins Dia

22/05/2018

Carrefour ne trouve pas de repreneurs pour des centaines de ses anciens magasins Dia en France.  Près de 230 points de vente devront probablement fermer leurs portes.

Carrefour et Tencent ouvrent un magasin high-tech à Shanghai

22/05/2018

Dans le concept de magasin ‘Le Marché’ qui vient d’ouvrir ses portes, le premier résultat d’un récent partenariat entre Carrefour et Tencent, les clients peuvent payer par reconnaissance faciale aux check-out sans personnel.