Le supermarché principal canal de vente du bio en plein essor | RetailDetail

Le supermarché principal canal de vente du bio en plein essor

Le supermarché principal canal de vente du bio en plein essor

Ces 7 dernières années les dépenses en produits bio en Belgique ont augmenté de deux tiers, indique une étude de GfK. Avec une part de marché de 45,3% le supermarché est le principal canal de vente bio dans notre pays, devant le magasin spécialisé.

Les dépenses bio augmentent

Selon l'Office Flamand d'Agro-Marketing (VLAM  - Vlaams Centrum voor Agro- en Visserijmarketing), plus de neuf ménages belges sur dix ont acheté au moins un produit bio l’an dernier. Environ 7% de ces ménages le font au moins chaque semaine et représentent ainsi un peu plus de la moitié de l’ensemble des dépenses bio.


18% de la population belge a mangé un produit bio par jour en 2014 (à la maison et à l’extérieur). Les légumes constituent la catégorie bio la plus populaire ; viennent ensuite les œufs, les fruits et les produits laitiers. Toutefois le VLAM estime qu’on peut faire mieux : c’est pourquoi la semaine prochaine l’organisation lancera une campagne pour promouvoir le bio.


Le supermarché principal canal de vente

Selon le VLAM, la hausse constante d’année en année des dépenses bio est logique : « La distribution de produits bio, elle aussi, n’a cessé de croître. Actuellement il est possible de se procurer des produits bio dans quasi tous les magasins. »


Les supermarchés classiques constituent le principal canal de vente bio, avec une part de marché de 45,3%. Les magasins spécialisés, dont Bioplanet, arrivent en deuxième position avec une part de marché de 30,7%. C’est ce que révèle une étude de GfK PanelServices Benelux, qui à la demande du VLAM suit en permanence la consommation à domicile de 5.000 ménages belges.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Des poses torrides dans le rayon des produits frais

20/04/2018

Les experts météorologiques de RetailDetail Food prévoient déjà un été torride pour le secteur des FMCG.  Pourquoi ?  C’est ce que dévoile sans détours notre aperçu hebdomadaire sérieusement épicé.

Heineken et Bavaria cherchent leur bonheur hors Europe

19/04/2018

Les groupes brassicoles Heineken et Bavaria enregistrent des chiffres de vente en hausse sur un marché européen de la bière pourtant en difficulté.  Bavaria a réalisé un CA record l’an dernier, tandis que le volume de Heineken a augmenté de 4,3% au trimestre précédent.

Danone enregistre la plus forte croissance de chiffre d'affaires comparable en 5 ans

19/04/2018

Le géant français de l’alimentation Danone a connu un excellent premier trimestre.  Le chiffre d’affaires a progressé de 4,9% sur base comparable, soit la meilleure performance de ces cinq dernières années.

Des produits pour bébés viennent élargir l’assortiment de marques distributeur chez Lidl

19/04/2018

Lidl peut tout doucement échanger son rôle de discounter contre celui de retailer complet.  La chaîne de supermarchés lance sa propre gamme de produits pour bébés de marques distributeur Lupilu et Cien, déjà fortement appréciées par la clientèle.

Unilever affecté par la faiblesse du dollar

19/04/2018

 

Unilever a vu son chiffre d’affaires baisser de plus de 5% suite aux effets de change négatifs.  Sans cet impact, le chiffre d’affaires du groupe de produits alimentaires et de soins personnels aurait progressé de 3,4%.

Greenyard se charge de la logistique des produits frais pour les magasins Carrefour indépendants

19/04/2018

Une collaboration exclusive entre Carrefour Belgium et le fournisseur de produits frais Greenyard a pour but d’élever le niveau de l’offre de produits frais dans les points de vente de plus petite taille.