Le transformateur de légumes Ardo reprend une entreprise canadienne

Le transformateur de légumes Ardo reprend une entreprise canadienne
Shutterstock

Le transformateur de légumes Ardo, basé à Ardooie (Flandre Occidentale), a fait sa première acquisition hors Europe en rachetant le canadien VLM Foods et sa filiale Compañia Frutera La Paz. Ainsi le CA du groupe dépassera le milliard d’euros.

Accélérer la croissance aux Etats-Unis

VLM Foods est une entreprise de Montréal fondée en 2001, qui commercialise des légumes, fruits, herbes, grains et protéines surgelés en Amérique du Nord. Le groupe s’approvisionne notamment en Amérique du Sud, en Chine, en Pologne et en Belgique. Le chiffre d’affaires de l’entreprise s’élève à environ 129 millions d’euros.


 « VLM Foods nous fournit un réseau de clients, de la logistique et des vendeurs », explique le président d’Ardo, Philippe Haspeslagh, au journal De Tijd. « Mais plus important encore VLM Foods nous apporte son expertise concernant la réglementation nord-américaine très complexe  en matière d’alimentation et de bactériologie. En Amérique du Nord VLM Foods est l’une des sept entreprises seulement autorisées à effectuer des contrôles de sécurité alimentaire, ce qui s’accompagne d’un tas de paperasseries. »


Grâce au rachat de VLM Foods, Ardo acquiert également la majorité dans Compañia Frutera La Paz, le plus grand producteur d’ananas du Costa Rica, avec un chiffre d’affaires de 25 millions d’euros. Ardo vise une part de marché de plus de 20%, tout comme en Europe. Ces cinq dernières années Ardo a connu une croissance d’en moyenne 2,3%.