L'eau en bouteille : un problème pour Nestlé

L'eau en bouteille : un problème pour Nestlé
Shutterstock.com

Le groupe alimentaire suisse Nestlé a vu augmenter son chiffre d'affaires et ses bénéfices l'année dernière, principalement grâce aux produits d’alimentation pour animaux de compagnie Purina. L'eau en bouteille, par contre, est de plus en plus sous pression.

 

Alimentation pour animaux et café

Nestlé a enregistré un chiffre d’affaires total de 92,57 milliards de francs suisses (87 milliards d’euros), soit une augmentation de 1,2%. La croissance organique s’élève à 3,5%, mais l’entreprise a été minée par des effets de change négatifs. Les bénéfices sous-jacents ont grimpé de 9,8%.

 

La plus forte croissance a été enregistrée dans la gamme des aliments pour animaux de compagnie : le chiffre d'affaires de Purina a progressé de 7% sur base autonome, pour atteindre 13,62 milliards de francs suisses (12,8 milliards d'euros). Outre l’alimentation pour animaux, la tendance est également à la hausse pour la vente de cafés  Starbucks, que Nestlé commercialise depuis deux ans

 

L’eau sous pression

Le département de l'eau, avec des marques comme Perrier et Vittel, est confronté à des difficultés croissantes. Nestlé fait état d'une augmentation du chiffre d'affaires de 0,2%, qui n’est toutefois due qu'à la hausse des prix. La « croissance interne réelle », qui ne tient pas compte des acquisitions, des cessions et des variations des prix et des taux de change, a diminué de 1,9%.

 

Le fait que l'eau en bouteille soit sous pression n'a rien de surprenant : l’impact environnemental est énorme (transport et plastique) et la concurrence d'entreprises comme Sodastream, qui utilisent l'eau du robinet, est de plus en plus forte. Son concurrent Danone (Eviana également vu ses ventes d'eau en bouteille chuter au cours des neuf premiers mois de l'année dernière, rapporte De Tijd.