Leffe & Co souffrent de la taxe française sur la bière

Leffe & Co souffrent de la taxe française sur la bière

L’introduction de la taxe française sur la bière – les Français ont augmenté les accises sur la bière de pas moins de 160% - a bel et bien un impact sur les ventes de bières belges. AB InBev s’est même vu contraint d’instaurer un régime de chômage temporaire dans certains de ses sites.

Leffe, principale victime

On constate que les Français boivent moins de bière depuis que le gouvernement français a augmenté considérablement les accises sur la bière. La Leffe, la bière belge favorite des Français, est la plus touchée par cette mesure. A tel point qu’AB InBev s’est vu contraint d’instaurer un régime de chômage temporaire d’avril à mai dans certains de ses sites.


« Suite à la surcapacité, nous avons mis à l’arrêt quelques lignes de production et nous en avons profité pour mettre en œuvre certains projets d’investissement. Malgré tout nous avons été obligés périodiquement d’ instaurer un régime de chômage économique dans certaines de nos brasseries », indique Karen Couck, porte-parole d’AB InBev Belgique, dans le journal De Tijd.


« La Leffe est brassée à Louvain, mais emballée à Jupille. Ces sites ont connu des périodes de chômage économique », confirme Karen Couck.


Un impact nettement perceptible

Outre la Leffe, Ab InBev exporte également d’autres marques en France : Hoegaarden, Jupiler, Belle-Vue et Stella Artois. Ab Inbev est resté discret quant à l’impact de la taxe française sur ces bières et s’est limité au commentaire suivant : « Nous confirmons qu’au cours du premier trimestre nous avons ressenti les effets de la hausse des accises en France », déclare la porte-parole.


Les autres brasseurs belges perçoivent eux aussi les effets de la taxe, mais estiment qu’il est encore trop tôt pour avancer des chiffres. « Quelque part nous espérons que le mauvais temps est également responsable de la baisse des commandes. C’est pourquoi nous préférons ne pas tirer de conclusions trop hâtives », explique Annelore Marynssen, responsable des relations publics chez Alken Maes, qui exporte la bière d’abbaye Affligem sur le marché français.


Les Français sont nos plus grands acheteurs (ils représentent près d’un tiers de notre exportation de bière), après les Allemands, les Hollandais et les Américains. Mais depuis la hausse des accises françaises, la vente, principalement de bières d’abbaye et de bières spéciales – les plus fortement touchées par la taxe vu leur teneur en alcool plus élevée –, est en recul.


Les Brasseurs belges ont d’ailleurs déposé une plainte officielle contre la hausse des accises.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Douzième trimestre consécutif de croissance pour Walmart

17/08/2017

L’américain Walmart, la plus grande chaîne de supermarchés au monde, a dépassé les attentes des analystes et a enregistré une croissance pour le douzième trimestre d’affilée. La forte croissance du segment online y a largement contribué.

FrieslandCampina se sépare de sa division jus de fruits

17/08/2017

Le groupe de produits laitiers FrieslandCampina a cédé sa division de jus de fruits – dont fait partie notamment la marque Appelsientje – à la société d’investissement néerlandaise Standard Investment.

Dick Boer : « Delhaize perdra un peu de sa liberté »

17/08/2017

Un an après la fusion entre Ahold et Delhaize, le CEO Dick Boer revient sur l’année écoulée. « Nous avons accompli énormément de choses », confie-t-il au journal néerlandais FD, mais « Delhaize perdra un peu de sa liberté. »

Carlsberg augmente son CA, malgré la baisse des volumes

16/08/2017

Durant la première moitié de l’année le CA du brasseur danois Carlsberg a progressé de 2% à 31,8 milliards de couronnes (4,3 milliards d’euros). Cette croissance s’explique par l’augmentation des ventes de bières plus chères, comme la Grimbergen.

Les pertes continuent de s’accumuler chez HelloFresh

14/08/2017

Malgré une hausse spectaculaire du chiffre d’affaires durant les six premiers mois de l’année,  les pertes du livreur de box repas HelloFresh continuent d’augmenter.

La glace italienne, leader du marché en Europe

11/08/2017

Qui dit cuisine italienne pense inévitablement aux pâtes et aux pizzas, mais les Italiens jouissent également d’une solide réputation pour leurs glaces. Au niveau de la producton ils sont leader du marché européen. 

Back to top