Les actionnaires de Chiquita optent pour une offre brésilienne

Les actionnaires de Chiquita optent pour une offre brésilienne

Après avoir obtenu l’approbation des autorités de la concurrence, la fusion entre Chiquita et l’irlandais Fyffes semblait être dans la poche. Toutefois les actionnaires s’étant opposés à ce rapprochement, Chiquita a opté pour un repreneur brésilien.

742 millions de dollars

La fusion entre le géant américain de la banane Chiquita et l’importateur et distributeur irlandais de fruits exotiques Fyffes devait donner naissance à la plus grande entreprise de bananes au monde. Les deux entreprises avait déjà conclu un accord, mais vendredi dernier ce partenariat a été rejeté par les actionnaires de Chiquita.


En conséquence Chiquita s’est tourné vers un groupe brésilien, Cutrale-Safra, qui précédemment avait déjà proposé plusieurs offres – dont la dernière formulée jeudi dernier s’élevait à environ 742 millions de dollars (584 millions d’euros) – pourtant rejetées par Chiquita.


Régime fiscal irlandais

Après avoir rejeté la fusion avec Fyffes, la direction de Chiquita s’est donc vu contrainte de revenir en arrière  et de se remettre autour de la table avec Cutrale-Safra, dont la dernière offre était encore valable jusqu’à dimanche soir. Un accord entre les deux parties a finalement été conclu hier.


Les actionnaires de Chiquita ont opté pour le deal brésilien, plus lucratif à courte terme. La direction de Chiquita par contre penchait pour le deal avec l’irlandais Fyffes, car l’entreprise aurait pu ainsi bénéficier du régime fiscal avantageux de l’Irlande.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Forte croissance d’Amazon dans le secteur alimentaire

22/01/2018

Les ventes alimentaires ne représentent toujours qu’une petite part limitée du e-commerce, mais les chiffres de croissance d’Amazon aux Etats-Unis et en Europe pour l’année 2017 semblent être impressionnants.  Le point de basculement est-il en vue ?

Amazon ouvre le premier magasin sans caisses accessible au grand public

22/01/2018

Amazon ouvre le premier magasin sans caisses accessible au grand public.  Il est situé à Seattle, près du siège social de l’entreprise qui a testé ce type de magasin auprès de son propre personnel.  L’accès est ouvert à tous dès aujourd’hui.

Filet Pur : Un cheveux dans la soupe plastique

19/01/2018

Les retailers sont-ils des querelleurs et des escrocs? Les boissons énergisantes doivent-elles être interdites? Carrefour est-il à l’aube d’un assainissement et Delhaize va-t-il se hollandiser? Une semaine mouvementée que vous résume RetailDetail Food.

Colruyt et PepsiCo enterrent la hache de guerre : Pepsi à nouveau  disponible

19/01/2018

L’assortiment habituel de Pepsi et Lay’s sera à nouveau disponible chez Colruyt. Depuis novembre la chaîne avait retiré 29 produits du fabricant PepsiCo, qui refusait de lui accorder des réductions de prix. A présent le discounter met fin à ce boycott.

Chiffre d’affaires record pour BelOrta

19/01/2018

En 2017, la coopérative de fruits et légumes BelOrta a réalisé un chiffre d’affaires record de 439 millions d’euros, une hausse de 7% par rapport à l’année précédente.  Le volume a augmenté de 2,5%, approchant les 500 millions de kilogrammes.

Aldi Nord et Aldi Süd collaborent pour le bien-être animal

18/01/2018

Aldi Nord et Aldi Süd s’associent dans le cadre d’une collaboration unique : la création de leur propre label, Fair & Gut, certifiant le bien-être animal. Pour l’instant le label est lancé uniquement en Allemagne et se limite à la volaille, mais sera étendu ultérieurement.

Back to top